Ouaga : Les contrôleurs et inspecteurs du travail en sit-in

629 11

Le syndicat national autonome des contrôleurs et inspecteurs du travail (SYNACIT) est en sit-in depuis ce matin du 18 février 2014 et ce jusqu’au 19 février.

Les inspecteurs et contrôleurs du travail sont en sit-in jusqu'au 19 février (Ph : B24)
Les inspecteurs et contrôleurs du travail sont en sit-in jusqu’au 19 février (Ph : B24)

 Ils exigent de leur ministère et du gouvernement burkinabè, entre autres, le décret d’application de l’article 392 du Code du travail, une indemnité de technicité, l’amélioration de l’indemnité d’astreintes des inspecteurs et contrôleurs du travail, une indemnité spéciale de conciliation aux inspecteurs et contrôleurs du travail.

Le secrétaire général du ministère de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale, Koudbi Sinaré, dans le fond, lui, ne voit pas la raison d’une telle manifestation dans la mesure où c’est un « mouvement qui se déroule pendant que les négociations se poursuivent. Nous sommes toujours dans le cadre des négociations avec les syndicats.

 

Pour le Secrétaire général du ministère du Travail, le dialogue est maintenu (Ph : B24)
Pour le Secrétaire général du ministère du Travail, le dialogue est maintenu (Ph : B24)

C’est l’Unité d’action syndicale qui discute avec le gouvernement sur la grille indemnitaire en cours de relecture. Véritablement les travaux se poursuivent bien et le dialogue est toujours maintenu ».

« Il n’y a jamais eu de réponse à nos préoccupations » 

 Aussi, à en croire, le secrétaire général, «  le ministre a pris des initiatives dans le cadre des préoccupations spécifiques qui sont d’ordre matériel, des conditions de travail surtout, selon les capacités financières du moment ».

 Presque tous les points de revendication, a reconnu Hamidou Belem, secrétaire général du SYNACIT, font partie des revendications contenues dans les points de négociations entre les syndicats et le gouvernement.

Le Secrétaire général du SYNACIT estime que le gouvernement n'a pas encore apporté de réponse claire à leurs revendications (Ph : B24)
Le Secrétaire général du SYNACIT estime que le gouvernement n’a pas encore apporté de réponse claire à leurs revendications (Ph : B24)

Mais, ils disent ne pas être satisfaits au regard  du temps mis pour les discussions « et jusque-là il n’y a pas de réponse claire, voire  il n’y a jamais eu de réponse à nos préoccupations ».

 Aussi, le point sur le décret d’application de l’article 392 ne fait pas partie des négociations syndicat /gouvernement, a-t-il précisé.

Dofini BANLO (COLLABORATEUR)

Pour Burkina 24



Article similaire

Il y a 11 commentaires

  1. nous n'allons pas subir les politiques anti sociales et liberticides du gouvernement. que valent de nos jours les contrats de travail, les dommages et int?r?ts, le traitement inflig? aux inspecteurs et contr?leurs du travail est r?v?lateur d'un m?pris vis ? vis du monde du travail, les syndicats ? bon entendeur salut

  2. nous avons la ferme conviction d'?tre marginalis? mais l'autorit? doit savoir que rien ne sera plus comme avant. les inspecteurs et contr?leurs du travail ne sont pas des agents de bureau mais des agents de terrains; en plus ils se torturent chaque jour pour mener des conciliations (allez demander au pr?sident Jean B Ou?draogo et il vous dira combien il faut avoir des nerfs solides et surtout ?tre dense pour faire ce boulot). au regard de ces taches l? ce sont des agents ? encourager.

  3. le SG gagne des perdims dans les n?gociations voil? pourkoi sa mets du temps. voila pourkoi il dit que dans le fond, lui, ne voit pas la raison d?une telle manifestation dans la mesure o? c?est un ? mouvement qui se d?roule pendant que les n?gociations se poursuivent. Nous sommes toujours dans le cadre des n?gociations avec les syndicats.

  4. la patrie ou lamort |

    Le SG du Minist?re dit ne pas pas voir les raisons de cette manifestation…! nous esp?rons que ?a ne serait pas trop tard pour lui quant le moment viendrait pour lui de comprendre les motifs de la manifestation…! c’est quelle n?gociation qui ne connais pas de terme.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *