Insécurité : Un vigile retrouvé mort à Ouaga

632 14

Un vigile d’une cinquantaine d’années a été retrouvé mort et baignant dans son sang dans son lieu  de service dans la matinée du 19 février 2014 dans la rue 30.131, non loin de la mairie de l’ex-arrondissement de Bogodogo à Ouagadougou.

La scène du crime ce 19 février 2014 (Ph : B24)
La police sur la scène du crime ce 19 février 2014 (Ph : B24)

Selon les premiers éléments d’enquête de la police et des témoignages, l’homme, du nom de Madi Ouédraogo, né en 1958, et agent de la société de Gardiennage BBS, a été assommé à mort à la tête avec une arme blanche aux environs de 2h30 le matin du 19 février dans la cour d’Hydrobat, l’entreprise où il prenait son tour de garde.

Les premiers éléments tendent à indiquer que le ou les  présumés auteurs du crime pourraîent être des cambrioleurs puisque les ouvertures du bâtiment ont été forcées, mais sans succès.

Le défunt exerçait ce soir-là avec un autre vigile qui a réussi à prendre la fuite.

La police scientifique a fait les constats et les prélèvements d’usage en vue  des investigations pour découvrir les auteurs et les circonstances de ce crime.

 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 14 commentaires

  1. Paix a son ?me. j crois ?galement ke si on retrouve son compagnon les indices tomberont! les associations concern?s dvraient se lever et reclamer des meilleures conditions de travail et de s?curit?! ces tro triste qu’a vouloir gagner son pain quotidien on fini ainsi!

  2. Cest vaiment regr?table de voir de pareilles sc?nes criminelles. Vivement que l’on puisse ?radiquer ce ph?nom?ne grandissant et ce, en synergie d’action. Que la terre lui soit l?g?re!

  3. pourkoi pas ne pas donner des armes pour se proteger dissuader et fair e correctema leur boulo de gardiennage.paix a lame du regret?.retrouver vite le troussard ou le complice

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *