Oumar Sawadogo, candidat du Faso autrement à l’arrondissement 4 : « Je me sens menacé »

306 28

Président de la Commission aménagement du territoire et gestion du foncier dans le conseil municipal dissous de l’arrondissement 4, Oumar Sawadogo est de nouveau en lice pour le compte du Faso Autrement pour la conquête de la mairie. C’est la cellule de veille de son parti qui a mis la main sur le présumé fraudeur de cartes électorales. Il revient sur cet épisode qui lui vaut de se sentir menacé, de même que les problèmes qui ont miné la mairie et sur ce que le parti propose aux populations.

Oumar Sawadogo, candidat au conseil municipal de l'arrondissement 4 pour le Faso Autrement : "Je me sens menacé" (Ph : B24)
Oumar Sawadogo, candidat au conseil municipal de l’arrondissement 4 pour le Faso Autrement : « Si vous apprenez que je suis empoisonné, abattu, c’est eux » (Ph : B24)

Burkina 24 (B24) : Comment le Faso Autrement compte-t-il rallier les voix des électeurs à l’arrondissement 4 de Ouaga ?

Oumar Sawadogo (O.S) : Nous sommes sur une stratégie de proximité. Nous allons vers les gens. Par jour, nous avons des attroupements d’au moins 100 à 200 personnes par zone et on peut faire 5 à 8 zones par jour.

Aller vers les gens, c’est découvrir d’autres personnes qui ne connaissent pas le parti. C’est ce que l’on fait depuis l’ouverture de  la campagne. Nous n’allons pas copier la démarche d’autres partis politiques, de convoquer des meetings et d’aller ramasser des gens dans d’autres arrondissements pour venir remplir le terrain.

B24 : Votre cellule de veille a réussi à mettre la main sur un présumé fraudeur électoral qui achetait des cartes d’électeurs. Pouvez-vous revenir là-dessus ?

O.S : Il se nomme Soumaïla Zabré. Il achetait les cartes d’électeurs des gens au compte du CDP. Quand on l’a épinglé, dans un cabaret, on l’a amené à la gendarmerie de Bendogo. Personnellement, j’ai appelé la presse qui est venue avant qu’on ne l’introduise à la gendarmerie.

 Les journalistes l’ont écouté et il a avoué avant qu’on ne le remette aux gendarmes. Les gendarmes l’ont entendu, ils nous ont également entendus. Il a reconnu que c’est lui qui prenait les cartes d’électeurs à 25 000 F CFA et 2 500 F CFA, c’était sa récompense.

« Si vous apprenez que je suis empoisonné, abattu, c’est eux »

On lui a demandé qui lui a demandé de faire cela. Il dit que c’est un certain Sibiri, mais il le fait au compte du CDP. A l’arrondissement 4, quand on te dit « au compte du CDP », tout le monde sait de qui il s’agit.

C’est ceux-là même qui ont œuvré à faire dissoudre la mairie, c’est à leur compte que les cartes d’électeurs sont achetées.

On lui  a demandé pourquoi ils veulent les cartes d’électeur. Il répond que lorsqu’ils ont les cartes d’électeur, les propriétaires n’ont plus besoin d’aller voter. Le vote sera fait. Et c’est eux qui savent comment le faire. Peut-être que la CENI est au courant. Dans les textes normalement, lorsqu’on a des cas comme ça, c’est la CENI qui doit porter plainte. J’étais heureux de voir que la CENI a apprécié notre acte.

Mais je vous avoue que François Compaoré (directeur provincial de campagne du CDP, NDLR) et Zakaria Sawadogo (candidat du CDP à la mairie, NDLR)  ont tenu ici un meeting au Terrain Piment rouge à Tanghin, disant que c’était un coup monté.

Que c’est moi  qui ai fabriqué ce monsieur et c’est moi qui lui ai donné l’argent. (…) Mais la CENI est là, la gendarmerie est là. Veulent-ils dire que tous les gendarmes montent des coups contre eux ?

Quand on devient faible, il faut être intelligent.

Je tourne, j’informe les gens que ce n’est pas un coup monté. Dire que c’est un coup monté, c’est irréfléchi. C’est très loin d’être un montage.

B24 : Mais les responsables du CDP pensent que c’est un montage dirigé contre leur parti.

Oumar Sawadogo au siège de campagne du Faso Autrement, le 18 février 2014(Ph : B24)
Oumar Sawadogo au siège de campagne du Faso Autrement, le 18 février 2014(Ph : B24)

O.S : Très loin d’être un montage. Ils n’ont jamais reconnu quelque chose, ces gars du CDP. Quand il y a eu fraude électorale à la première élection de décembre, on est allé au tribunal avec les preuves à l’appui. On nous a donné raison contre eux. Ils ont refusé.

 Ils ont fait appel. On est reparti. On nous a encore donné raison. Mais ils ont dit que c’était une manigance de la Justice.

C’est l’opposition qui devait accuser la gendarmerie, la police ou la justice d’aider le parti au pouvoir. Mais pourquoi c’est le parti au pouvoir qui les accuse comme s’ils n’étaient pas compétents ?

Si je mets en cause la CENI, c’est par rapport au même jugement. La CENI  a fait une lettre adressée au tribunal que quel que soit le résultat, la CENI allait s’en tenir à la sagesse du  tribunal. Mais quand le tribunal nous a donné raison, la CENI a envoyé des avocats pour attaquer.

B24 : Où en est-on avec l’affaire Soumaïla Zabré, aujourd’hui ?

O.S : Soumaïla Zabré est à la gendarmerie de Bendogo jusqu’à présent. Il dénonce aussi d’autres personnes. J’aurais appris que la gendarmerie aurait arrêté d’autres personnes. L’enquête continue et je sais que cette histoire ne va pas se limiter à la gendarmerie.

François Compaoré a dit que ça ne va pas rester impuni car ils vont s’attaquer à ma personne.

B24 : Vous attaquer de quelle manière ?

O.S : Ils vont me trimbaler en justice. Ça a été dit au Piment rouge. Mais s’il y a quelqu’un à envoyer en justice aujourd’hui, c’est eux (il répète ces deux mots, NDLR).

Ce monsieur (Soumaïla Zabré, NDLR) est habillé en T-Shirt CDP en achetant les cartes. S’il y a quelqu’un à amener au tribunal, c’est le CDP et ses gourous. Ce n’est pas nous qui aidons la CENI à découvrir ses voleurs.

B24 : Tout le monde a le mot changement à la bouche pour l’arrondissement 4. Mais que s’y est-il passé ?

O.S : A l’arrondissement 4, à  chaque élection, vous allez entendre le CDP dire qu’il a fait du 100%. Sans vous mentir, je vous le dis aujourd’hui, c’est du vol. Pourquoi ? L’élection de décembre nous l’a prouvé.

C’était de la fraude massive. Raison pour laquelle Zakaria Sawadogo trimbalait des urnes, des bulletins de vote dans sa voiture sans être accrédité ni mandaté par la CENI. Il les trimbalait pendant qu’il n’y avait pas d’urne dans des bureaux de vote.

C’est lui qui avait imprimé les bulletins de vote dans son imprimerie. Chaque fois, c’était comme ça. C’est l’avènement du Faso Autrement qui a pu démontrer aux gens que ces messieurs-là sont de gros voleurs.

Quand nous avons porté plainte pour ces cas, on a annulé l’élection. A la reprise, j’étais le seul conseiller du Faso Autrement, il y avait trois de l’UPC et 14 du CDP. Comme, dans le CDP, il y en a qui voulaient la vérité, le CDP s’est retrouvé divisé.

A l’élection, il y avait deux candidats CDP et il fallait choisir celui-là qu’on croit pouvoir mieux gérer. Ceux qui ont géré pendant dix ans, ils n’ont rien fait pour nous.

Et on a voté Issa Anatole Bonkoungou. Et j’étais parmi ceux-là qui ont voté pour lui. Et brutalement, on nous dit que Assimi Kouanda (le Secrétaire exécutif du CDP, NDLR) n’est pas d’accord. Il a même juré au nom de son père, du coran que ce maire, il le fera tomber. Toute la presse le sait.

François Compaoré n’était pas d’accord. (…) Pendant que le Code des collectivités dit que pour dissoudre une mairie, il faut que le maire n’arrive pas à réunir un tiers de ses membres du Conseil à la deuxième session. Eux à leur tour, ils ont voulu forcément faire tomber malgré que le maire réunissait la moitié. On était 11 sur 20.

Ils ont tout fait et ont acheté la conseillère de l’UPC (un parti de l’opposition, NDLR). On restait 10. Malgré cela, on ne pouvait pas nous faire tomber.

« Ils pensent que la jeunesse, c’est le riz »

Mais le ministre a dit que le Code dit qu’il faut 2/3 et à défaut, on dissout. En son temps, j’ai dit que c’était du mensonge. C’est un ministre qui ne connaît pas le code ou fait semblant de ne pas connaître le code. Nulle part dans ce document, il n’est dit qu’il faut  les 2/3.

Ce qui est certain, ces CDPistes, je ne sais pas comment ils peuvent encore approcher la population pour demander l’électorat. Ils sont un peu hués partout. Ils ont fait des hangars où ils préparent du riz tous les jours parce qu’ils pensent que la jeunesse, c’est le riz.

A l’installation du maire Anatole, ils ont distribué des machettes à des individus, du piment. Il y a même des loubards qui sont armés. (…) Si vous voyez leur meeting, vous allez voir des gens habillés en noir. Ce sont une milice.

Mais je sais que la majorité appartient à l’opposition. C’est le CDP qui  sera celui qui va négocier. Au CDP, quand ce n’est pas l’homme qu’ils veulent, ils refusent de travailler pour la population.

Nous sommes des élus locaux. C’est la population autour de nous qui nous vote. Je fais ce que ma population me demande de faire. Je ne peux pas aller faire ce que le responsable de parti me demande de faire.

B24 : Quels sont les besoins des populations que vous avez identifiés et comptez satisfaire une fois au Conseil municipal ?

Le Faso Autrement, selon son candidat, a décidé d'opter pour la campagne de proximité (Ph : B24)
Le Faso Autrement, selon son candidat, a décidé d’opter pour la campagne de proximité (Ph : B24)

O.S :  Si la population accordait sa confiance à mon parti et qu’il arrivait que ce soit moi qui récupère cette mairie, la première des choses que je vais vous dire : on ne peut parler de développement sans infrastructures. Les dispensaires, les écoles, etc.

Mais l’avenir de l’arrondissement 4 a été hypothéqué par Zakaria Sawadogo. Toutes les réserves foncières qui devaient servir à construire des écoles, des universités, des dispensaires, tout a été bazardé. C’est devenu des grands murs pour des richards.

« Pourquoi dans notre pays, on ne fait qu’acheter les consciences ? »

Ma bataille c’est de faire en sorte, avec le soutien de la population, de récupérer ces réserves et les restituer à l’arrondissement. On a une seule école publique au secteur 17 qui n’a qu’une seule classe de CP1.

Lorsque tu amènes ton enfant, on te dit qu’il n’y a plus de classe. Les parents retournent avec leur enfant à la maison car ils n’ont pas 35 000 F CFA pour payer le privé.

Mais vous avez appris que le même Zakaria Sawadogo a payé des motos pour envoyer au secteur 25, secteur 19 actuel, à plus de 20 millions pour corrompre ces gars à détruire Anatole Bonkongou.

Mais pendant que tu donnes ton argent pour détruire, pourquoi ne pas prendre cet argent pour arranger ton secteur ?

B24 : Vous avez des preuves de ce que vous avancez ?

O.S : Tout le monde le sait !

B24 : Et cela date de quand ?

O.S : Juste avant la campagne et maintenant. Au Complexe Soré Halidou où François Compaoré venait tout le temps. Chaque fois qu’il vient, on entend qu’il a donné 5 millions, 2 millions, 6 millions. Comment on peut distribuer de l’argent dans un secteur où il n’y a pas d’infrastructure ? C’est une insulte à la population de l’arrondissement 4.

Pourquoi ne pensent-ils qu’au présent ? Celui qui pense au futur ne peut jamais distribuer de l’argent. Il l’aurait utilisé pour construire quelque chose pour l’avenir des enfants.

Mais il distribue, les gens se battent, se frappent et sur 4 millions, si tu as trop eu, c’est 5 000 F CFA. Et encore tu partiras chez toi avec une joue gonflée.

Imaginons 4 millions. Ça peut construire une salle de classe. Ils disent que le secteur qui  va bien travailler, ils vont donner 3 millions. Pourquoi dans notre pays, on ne fait qu’acheter les consciences ? C’est un achat collectif des consciences.

B24 : Mais selon les responsables du CDP, ce n’est pas un achat de voix, mais juste pour récompenser les structures du parti.

O.S : Mais qu’ils attendent à la fin des votes pour faire ce genre de déclarations. On a des votes devant nous. On ne doit rien faire pour influencer ces votes.

Je vous assure qu’une réunion secrète s’est tenue à cause de moi. Une réunion entre eux pour voir quel problème créer pour mettre sur moi. Il y a trois jours. Heureusement, là où ils se réunissent, il y a des gens qui m’informent.

Je profite me confier, si vous apprenez que je suis empoisonné, abattu, c’est eux. Tout mal qui  va arriver à mon niveau vient d’eux.

B24 : Vous vous sentez menacé ?

O.S : Je me sens menacé parce qu’autour de ce maire Zakaria Sawadogo, ses loubards sont armés. Il est soutenu par François Compaoré que tout le monde craint. Dire que je ne suis pas menacé, c’est mentir, même si verbalement, ils ne le font pas.

Mais quand ils font certaines réunions qui me parviennent, je sais que les menaces, ce sont les menaces. Mais je ne vais jamais reculer. Celui qui veut, qu’il vienne sur la droite ligne, il n’a qu’à venir et on va cheminer ensemble. Mais celui pense que par des menaces il va pouvoir me faire taire, jamais.

J’ai plus de 40 ans, j’ai des enfants. J’ai perdu mon papa avant l’âge qu’ont mes enfants. Donc mourir aujourd’hui… L’essentiel pour moi, c’est que les gens sachent ce qu’il y a dans notre arrondissement et dans notre pays.

B24 : A ce sujet, le Président de la CENI a appelé les acteurs politiques à calmer le jeu et à éviter les violences. Que fera Le Faso Autrement dans ce sens ?

O.S : Il est très difficile quand ceux qui sont censés protéger la population, des responsables deviennent des irresponsables. La CENI sait très-bien que l’opposition n’a pas cette force pour déstabiliser. Qui déstabilise ? C’est le grand parti au pouvoir et même la CENI.

 Quand on avait fait l’élection et qu’il y a eu 20 conseillers et que 10 conseillers ont refusé de siéger, pourquoi les laisser être candidats ? (…) Si c’était l’opposition, on n’allait pas les laisser. Ces mêmes graines, qui semaient la zizanie dans le passé, on ne sait pas encore ce qu’ils vont semer.

Ils tournent, ils disent aux femmes que « si vous ne votez pas le CDP, malheur va vous arriver ». Dans les non-lotis, ils disent que si vous ne votez pas le CDP, vous n’aurez pas vos parcelles. Les parcelles n’appartiennent pas au CDP. (…)

Les menaces du CDP, on en a marre. Ils en ont fait assez. Et tant qu’il y aura du vol, il n’y aura pas de calme.

B24 : Un mot pour clore cet entretien.

O.S : Mon mot, c’est demander aux populations de l’arrondissement 4  de voter Le Faso Autrement. Aucun parti n’a pu s’opposer directement au CDP. Les tricheries du CDP n’ont jamais autant été dénoncées.

C’est ce seul parti qui est en train de lutter et qui veut obtenir le soutien de la population pour retirer toutes les réserves foncières. (…). Nous voulons la force populaire pour récupérer ce qui appartient à la population.

Propos recueillis par Abdou ZOURE

Pour Burkina 24 

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Il y a 28 commentaires

  1. Jacob G. Junior Ferdinand |

    Ce monsieur n?a dit que la v?rit?,ces bandes de truands n?ont que contribu? ? gruger des pauvres citoyens qui ne demandent simplement que 2 plats dans la journ?e. Ces individus du CDP sont de rapaces sans vergognes vadrouillant ? longueur de journ?e autour des int?r?ts du peuple pour satisfaire leurs ?go?smes.Si jamais quelque choses arriverait ? ce monsieur vous allez savoir que les ann?es de peur de descendre dans les rues pour manifester contre vous est r?volues.L?individu qui a comment? soit disant que,? cause de la politique que Oumar veut rendre ses fils orphelins doit comprendre que c?est la prise de la Bastille orchestr?e par des patriotes Francais qui a lib?r? la France et qui sait combien de personnes ont perdu l??me dans cette affaire et d?ailleurs le d?funt pr?sident Thomas Sankara disait que: L?esclave qui n?est pas capable d?assumer sa r?volte ne m?rite pas que l?on s?apitoie sur son sort,cet esclave r?pondra seul de son malheur s?il se fait des illusions sur la condescendance suspecte d?un maitre qui pr?tend l?affranchir.Seule la lutte lib?re….La v?rit? a toujours eu raison sur le mensonge,le temps nous en dira plus.

  2. franchement dit la politique est oblig?e ou quoi?si tu te sent menacer laisse tomber.Et puis ce d?cevant de t’entendre dire des chose comme ?a.Parce que tu a ?t? orphelin que veut que tes enfants deviennent orphelin de p?re?la politique va tuer chacun veut se faire h?ro.On est fatigu? de tout ces tra lala .

  3. mon fr?re, certainement ton village paternel est ailleurs ! je te conseille de renoncer ? la politique et de te r?fugier aupr?s de siens ! tu diffames des honn?tes citoyens pour rien ! le Faso ne sera jamais autrement !!!

  4. Maintenant que l’affaire des cartes est au tribunal je me demande ce que ce pauvre Omar sawadogo va dire au juge. Lui qui se consid?re d?j? comme une victime j?esp?re pour lui qu’il ne sera pas le coupable ? la fin.

  5. monsieur avant de m exprimer sur la question,je voudrais bien savoir quel est ton pseudo enfin de compte,je vois geroges et georges,bon ,je veux te faire savoir la chose suivante,en politique,l outil est la capacit? de l ?lu de se faire ?lire,alors il ne cree pas de methodes mais agit en fonction de la volont? des populations,juste pour te dire que les elus sont innocents accuse les populations c est la politique je te comprend tu ne sais pas ce qui s est vive la classe dirigeante actuelle

  6. C’est vraiment dommage ce qui est entrain de se passer a l’arrondissement 4, quelle democratie al’image de la democratie au Burkina Faso. Pourquoi vouloir coute coute au gre d’irregularite imposer quelqu,un qui a deja fait ses ‘preuves’ il faut avoir le courage de laisser les autres aussi faire leurs preuves. Le changement commence aussi par la.Sans democratie et sans justice vous allez finir par mettre le pays a feu et a sang. Un maire qui a ete deja pris en flagrang delit en possesions d’urnes frauduleuses osent encore se prsenter comme candidat a la force de plusieurs maneuvres et corruptions , ca sert a rien. Toiy le monde sait ce qui se passe. Et vous savez que si vous forcez a imposer la maire sortant sans la voie democratique, il y’aura du desordre. Voila ou on en est avec notre democratie, Un plat de riz suffit a un electeur de changer d’avis ou une moto crypton. C’est vraiment dommage , et avec on veut faire un referendum pour modifie l’article 37.On es ou la? Qui vivra verra,
    Georges

  7. le plus difficil a comprendre, c`est le faite que malgre toute les preuves qui ont ete mise a decouvert par Omar depuis les election de decembre 2012, des etre humain pretendant avoir une conscience et un minimum de dignite trouve des mots pour defendre Zakaria et son CDP. tous ceux qui veulent des preuves peuvent allez gentiment a la gendarmerie ou au palais de justice. Si notre pays ne peut pas avancer c`est parceaue certaine personne pense qu`un programme est la clet d`une campagne; Moi je vous dit qu`un programme n`est rien sans une vonte manifeste. Tous le monde sait ce que notre commune a comme besoins. regarder toutes les mairies gerer par le CDP. avant de parler de programme il faut d`abord proceder a un netoyage parfait de la pouriture qui empeste notre commune : les malversations obscurs de l`ex maire. Tout ceux aui defendent le CDP a cause de l`argent qu`ils ont recu seront et resteront Minable. vous vous condamner vous meme ainsi que vos enfants, vos frere et vos soeur. la verite ne se cache, elle brille toujour comme une etoile dans le ciel aux yeux de tous le monde. je felicite et encourage sincerment Mr Oumar pour sa determination et son courage. vous etes sur le droit grand frere Oumar surtout tacher d`y rester. Que Dieu vous vienne en aide.

  8. faisons un effort de reflexion |

    est ce la langue de moli?re qui fait d?faut chez monsieur ou c est la peur de tomber dans son propre pi?ge contre l innocent en l occurrence le cdp sinon je ne vois pas en ces simple parole sont une menace pour mon cher oumar linnoooooocent !!!!!!!! seule la verit? fait peur au menteur!!!ou bien les gars !!! dieu prot?ge le cdp!!

  9. frere de retour au pays |

    pour finir je me demande quel objectif ce monsieur veut atteindre dans la publication de cet article ,bon qu on lui vienne au secours ,ou quoi?monsieur oumar je vous informe que la dans des sorci?res se dance entre sorciers ,si tu n avais rien a te reprocher alors la justice n est pas une menace mon frere ,tu n as rien vu on va mettre ton cul dehors vive le cdp vive la transparence

  10. Un candidat plein d un parti politique qui n a m?me pas de projet de societe convaiquant a part histoire de parcelle.c est vraiment honteux de ta la part de oumarou sawadogo et le faso autrement

  11. Monsieur Oumar le Fran?ais est ?lastique.tu te sens menac? c’est un sentiment qui est loin de la r?alit?.qui va gater son nom en menacant un petit candidat d’un petit parti faut plut?t dire que tu as honte de la d?faite de ton parti le 23

  12. Il nous faut changer le mode actuel de gouvernance de ce pays: couper d’abord la t?te pourrie du poisson, poursuivre en traitant sa queue. Trop d’actes indignes de personnes qui se veulent ?tre des leaders. Si nous n?apprenons que la tricherie et l?achat des consciences aux g?n?rations montantes, nous nous tirons de fait des balles dans nos propres pieds.

  13. monsieur oumar ce n est pas la peine de cri ta d?faite sous tous les toits ,tu sais tes r?ponses sentent le d?sespoir vive le cdp a nous la victoire

  14. je me demande souvent si certains responsables de parti politique savent ce que c est que la politique?et voila un qui s illustre dans cet interview de bf24 monsieur oumar il faut convaincre les populations par un programme bien fond? prenant en compte leurs aspirations comme sait le faire le cdp plut?t que de vouloir discr?dit? l autre c est de l ingratitude politique donc vous ?tes ingrats je vous informe

  15. La politique n’est pas faite pour les faiblards ou les pauvres; que ceux qui n’ont pas les moyens de leurs politiques se taisent. D’ailleurs dans les pays d?velopp?s on ne distribue pas l’argent du contribuable ? des politiciens v?reux pour qu’ils fassent la bamboula avec mais plutot eux qui se trouvent des sponsors. Or au BF la plupart des partis se cr?e juste pour la subvention de l’?tat, autrement ils n’ont aucun programme politique ? m?me de sortir les populations de l’orni?re. Leur programme c’est soit le changement (mais comment et changer quoi???) ou bien c’est construire des ?coles, dispensaires, des routes, faire des lotissements… (mais o? vont-ils trouver les moyens financiers pour ce faire???). Rien que du bluff!!! Vous voulez ?tre ?lu uniquement pour vous enrichir (pauvret? et chaumage obligent) sinon vous n’avez rien dans le cr?ne ni dans la poche.

  16. Trop b?te comme commentaire Mr Onor? DIASSO. C’est toi le plus lamentable. Tu connais l’importance des infrastructures sociaux sur le d?veloppement humain d’un pays? tu es vraiment nul en raisonnement, ou tu te laisse emporter par ton parti pris? mais c’est triste vraiment triste. Quand on a rien ? dire, on se tait

  17. Le Pr Laurent BADO ? raison de dire que nous avons affaire ? un peuple mouton. D’autres sont plus que moutons au Faso. Comment des gens qui ne craignent pas notre cr?ateur vont te choisir comme LOUBARD afin de piller le peuple.S’ils ne cessent pas ? temps, Dieu les punira ainsi que leurs patrons irresponsables, voleurs.

  18. alors c est seulement le retrait des parcelles c est ?a ton programme pour la population de cet arrondissement ?
    ah politiciens du faso ,mon vieux cherche toi un cabaret et va te boire du dolo et ammene nous encore tes coll?gues
    de cabaret dire qu ils sont pisteur de cdp pour achat de cartes c est toi que le gendarmerie va arr?ter tu te croyais
    dans film ou quoi ,voleur la!!

  19. ce que oumar raconte est une triste r?alit?. je suis militant de le faso autrement et presentement, ils ont mont?e tous le quartier contre moi. ils ont corrompu les jeunes avec une somme de deux cent mille.

  20. Si il est v?ridicit? que Fran?ois a partag? de l’argent dans l’arrondissement 4 alors je dirai que vous m?me vous ?tes lamentable. En ce sens que vous n’avez pas pu conscientiser vos camarades pour-qu?ils prennent cet argent pour construire vaut infrastructure que je vous aim? tant. Mais attendez peut ?tre que ces personnes ont ?t? plus mature que vous car eux au moins ont su que le d?veloppement ne consiste pas a vivre dans les b?timents

  21. Partout le m?me sc?nario;il faut que ?a cesse les fraudes afin que le Burkina connaisse de v?ritables ?lections cr?dibles et transparentes.La paix est un donne de Dieu mais la pr?servation de la paix est l??uvre de l’homme dans son quotidien.Que ceux qui d?tiennent le pouvoir n’en abuse point afin que leur autorit? ait une l?gitimit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre