Vin bordelais : La cave Salsifis se préoccupe de sa commercialisation optimale

840 0

Il y a de cela quelques années, consommer du vin était un luxe pour les Burkinabè. De nos jours, il est entré dans leurs habitudes. Mais sa commercialisation optimale reste un idéal à atteindre. C’est l’une des motivations à la session de formation organisée par la cave Salsifis au profit des professionnels du vin du Burkina Faso, du 19 au 21 février à Palace Hôtel de Ouagadougou.

La formation organisée par la cave Salsifis autour du thème «Technique et pratiques du vin bordelais», vise à outiller les professionnels du vin et de la restauration, afin de mieux servir les consommateurs.

Pour ce faire 36 personnes exerçant le métier de gérant de cave à vin, de restaurant bar, d’hôtel et des particuliers ont été conviés à suivre cette formation de trois jours à Ouagadougou.

 Afin de mieux inculquer la culture du vin bordelais dans l’esprit des participants, l’ œnologue Sabine Silvestrini, la formatrice invitée, compte dépeindre entièrement le fonctionnement de l’intégralité de ce vin.

L’historique du vin bordelais, son aspect économique, les variétés de raisins cultivés pour sa fabrication, et l’accompagnement nécessaire au vin bordelais seront l’objet d’attention durant ces trois jours de formation. Des séances de dégustation des différents styles de vins bordelais sont également prévues.

Le promoteur, M. Nana et la formatrice, ©Burkina 24
Le promoteur, M. Nana et la formatrice, ©Burkina 24

Pour une «commercialisation optimale du vin»

«Il ne s’agit pas de boire, il s’agit de connaitre ce qu’on consomme», a professé Franck François Nana, directeur général de la cave Salsifis et promoteur de cette formation. Pour lui, la maîtrise du vin est capitale par les participants.

C’est une condition qui leur permettrait de mieux orienter les consommateurs dans leurs choix. Et au sortir de cette formation, ils devront faire preuve de commercialisation optimale.

Mouniratou LOUGUE (Stagiaire)

Pour Burkina 24 



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *