Me Kéré, président de la CENI : « Nous ne savons pas comment ces gens envisagent utiliser des cartes d’électeur achetées »

740 8

Les élections municipales partielles ont débuté dans les sept communes du Burkina, ce 23 février 2014. A la mi-journée, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Me Barthélémy Kéré, a indiqué que tout se passait bien dans l’ensemble.

Me Kéré s'enquérant du déroulement des votes dans un bureau de vote de l'arrondissement 4 de Ouaga (Ph : B24)
Me Kéré s’enquérant du déroulement des votes dans un bureau de vote de l’arrondissement 4 de Ouaga (Ph : B24)

Le Président de la CENI a fait le tour de quelques bureaux de vote de l’arrondissement 4 de Ouagadougou où se déroulent les élections municipales partielles.

A la mi-journée, interrogé à l’école Somgandé B où sont logés sept des 155 bureaux de vote de la commune, Me Kéré, sur la base des rapports que lui fait son équipe, a déclaré que tout se passait bien et dans le calme dans l’ensemble des sept communes.

« Les bureaux de vote ont ouvert à l’heure, tout le matériel électoral est réuni », a-t-il dit. Selon lui, il n’y a pas de difficultés majeures. Des délégués de partis politiques possèdent cependant des listes électorales provisoires.

Pour le président de la CENI, cela ne constitue pas un problème, « l’essentiel que cela ne perturbe pas mon dispositif », a-t-il dit.

Confiance au dispositif

L'affluence devant les bureaux de vote est "bonne", selon le président de la CENI (Ph : B24)
L’affluence devant les bureaux de vote est “bonne”, selon le président de la CENI (Ph : B24)

L’affaire des cartes d’électeurs achetées a été évoquée. Me Kéré estime que cela n’aurait pas d’impact car il a confiance au dispositif.

« Avec le dispositif que nous avons à la CENI, nous ne savons pas comment ces gens envisagent utiliser des cartes d’électeur achetées », dit-il, avant de détailler : «Tous les représentants des partis politiques sont là.  Vous pensez que quelqu’un va venir ici avec une carte d’électeur qui n’est pas la sienne et que les gens vont le laisser voter en présence de tout ce monde ? »

Dans l’arrondissement 4, le scrutin se passe dans un climat de tension et un dispositif important de sécurité a été déployé. Mais pour le Président de la CENI, «c’est un dispositif normal » qui n’est pas plus différent de celui de la première reprise de 2013.

Des éléments de sécurité ont été postés dans chaque bureau de vote et des véhicules de patrouille sont disséminés un peu partout dans l’arrondissement.

Ce sont 68 107 électeurs qui devront participer à ces élections dans cet arrondissement. Ils sont 8 746 dans la commune de Bagré, 6222  à Dandé, 6 124 à Guiara, 12 431 à Pensa, 7 400 à Soubakaniédougou et  81 241 à Yamba.

A la fermeture des bureaux, les commissaires régionaux reviendront à Ouagadougou pour la centralisation des résultats qui seront communiqués « dès que ce sera fini », a annoncé Me Barthélémy Kéré.

Abou ZOURE

Pour Burkina 24 



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 8 commentaires

  1. c’est aussi simple que de l’eau ? boire ! c’est gens qui ont mont? ce sc?nario d’achat de carte d’?lecteur l’on fait pour nuire au CDP .sachant que les cartes ne sont pas utilisables ,nuire ?tait leur objectif .

  2. Dire que la ceni travaille de conivence avec le cdp c est faire preuve d immaturit? parce que la ceni est independante et le restera tout burkinab? le sait donc la ceni faire son travail

  3. ? Avec le dispositif que nous avons ? la CENI, nous ne savons pas comment ces gens envisagent utiliser des cartes d??lecteur achet?es ?, dit-il, avant de d?tailler : ?Tous les repr?sentants des partis politiques sont l?. Vous pensez que quelqu?un va venir ici avec une carte d??lecteur qui n?est pas la sienne et que les gens vont le laisser voter en pr?sence de tout ce monde ? ?. HIhihihi!!
    L’objectif n’est pas de voter avec ces cartes vol?es! Mais d’emp?cher les autres de voter. Effectivement, ceux-l? ne pourront pas voter sans leur carte!

  4. Ah, bon! Pourtant ils vous l’ont expliqu?. Les r?f?rences de ces cartes sont enregistr?es au bureau de vote n’est-ce pas? Si le bureau a ?t? achet? comme ils l’avouent, ?? marche 100% mais si c’est vous-m?me qui dites que vous ne savez comment cela est possible sans en r?f?rer aux sp?cialistes de la fraude, c’est tant mieux et vive le Burkina ?mergent!

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *