Burkina : Et si le Faso Danfani remplaçait le « pagne du 8-Mars » ?

752 9

Le Mercure de cette semaine a parlé femmes et 8-Mars. La 157e Journée internationale de l’autre moitié du ciel a battu son plein au Faso. Puisque la mode est maintenant à plus réfléchir qu’à faire la bamboula, que peut-on retenir ?

Les femmes étaient en habit "burkinabè" lors du Forum national des femmes (Ph : B24)
Les femmes étaient en habit “burkinabè” lors du Forum national des femmes (Ph : B24)

Le Mercure a retenu avec intérêt l’accueil peu chaleureux que les « femmes intègres » ont réservé au fameux « pagne du 8-Mars » de l’année 2014 (Voir :8 mars 2014 : un pagne qui ne fait pas l’unanimité au sein des femmes burkinabè). Elles l’ont boudé, au grand dam des revendeurs qui se sont retrouvés avec des ballots de pagnes invendus sur les bras.

Pagne à problèmes

La raison de leur courroux : la qualité n’est pas au rendez-vous et la beauté du motif n’est pas à la hauteur. Un énième déboire du « pagne du 8-Mars ». Une année, il était trop cher, l’autre année, c’est l’épouse du Chef de l’Etat qui s’est habillée avec un « pagne du 8-Mars » qui n’avait pas la même couleur que le pagne qu’ont porté les autres femmes du Faso, créant la polémique.

Conséquence : la liste des femmes qui dédaignent « le pagne du 8-Mars » s’allonge chaque année un peu plus.

Mais un pagne a mis d’accord tout le monde à Banfora (et sur les réseaux sociaux) : le Faso Danfani. Ce tissu fabriqué par des Burkinabè avec le bon vieux coton du Burkina, cultivé et récolté au Burkina. En effet, lors du 4e Forum national des femmes, elles se sont toutes habillées avec les habits adoptés par leurs ancêtres, au grand bonheur de Blaise Compaoré qui les a félicitées.

Pourquoi ne pas écarter le fameux « pagne du 8-Mars » et le remplacer par le Faso Danfani ? Il y a des avantages certains. D’abord, il fait partie de l’identité culturelle du Burkina.

Ensuite, tout le monde est d’accord sur la qualité et les motifs. En plus, il sera fabriqué par les Burkinabè eux-mêmes et ainsi, nos maigres « sous » n’auront plus à franchir nos frontières. Et surtout, le coton burkinabè trouvera un endroit où se faire enrôler.

Port du Faso Danfani : en faire une fierté et non une corvée

Ce ne sera certainement pas du goût des spéculateurs qui ont fait du pagne du « 8-Mars » un business lucratif. Mais il faudra qu’ils reconnaissent que le Faso Danfani entraînera une meilleure redistribution de l’argent aux femmes du Burkina, au lieu de le concentrer entre les mains d’un petit groupe.

Enfin, la promesse du Chef de l’Etat, à savoir la création de fonds pour financer les femmes, aura matière à se réaliser.

Mais contrairement à ce qui a été proposé lors du forum national des femmes, au lieu de créer une semaine obligatoire du port du Faso Danfani (ce qui ne réveillera pas forcément de bons souvenirs pour tous), il faut faire du Faso Danfani, non pas une corvée, mais une source de fierté nationale.

La Rédaction

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 9 commentaires

  1. La patrie ou la mort |

    Ah! on revient apr?s plus de 28 ans au Faso dafani du pr?sident Thomas Sankara. C’est ?a la leur rectification?

  2. Et si on faisait le 8 Mars sans pagne. Point ? la ligne. Finalement on a l’impression que 8 mars se r?sume au festif et aux djandjoba qui l’entourent. Que chaque femme s’habille comme elle veut, pourvu que cette journ?e soit consacr?e ? la r?flexion plut?t qu’? la f?te.

    Quant au Faso danfani, il ne faut pas attendre le 8 mars pour en faire la promotion. Il est ?vident que les Burkinab? aiment le Faso danfani, il faut donc travailler ? le rendre accessible.

  3. C'est une tr?s bonne id?e, mais j'ai l'impression que le faso danfani est devenu un bien de luxe pour les Burkinab?. Ca coute tr?s ch?re, pour sa vulgarisation il faudra vraiment travailler ? baisser le prix. Si vous remarquer aujourd'hui, c'est lors des grandes c?r?monies ou ceux qui ont vraiment un niveau de revenu tr?s ?lev? qui le porte contrairement au yougouyougou qui prend de plus en plus d'ampleur.

  4. belle r?flexion monsieur Ouedraogo Salam Ouedraogo, vous pensez que nos dirigeants ne sont pas au courant, c'est une affaire de business, vous savez l'importation de ces pagnes implique des gens que nous tous connaissons, vous savez de qui je veux parler en suivant mon regard. qui est-ce qui va oser pi?tiner sur ce business? donc on suit seulement. pauvres des femmes qui ne savent pas qu'on a cr?e un ?v?nement pour mieux bouffer sur leur dos

  5. le faso danfani pour remplacer le pagne du “08 mars” je suis d’accord mais je me pose une question: combien co?te le faso danfani? je pense plus ch?re que le pagne.
    Aujourdhui, la question qu’on doit se poser c’est comment redonner au 08 mars son sens id?ologique et politique?
    Les femmes seront dans leurs faso danfani le 08 mars prochain mais qu’est ce qui va changer si elles m?mes ne comprennent pas le sens de cette journ?e.

  6. sans oublier le co?t sans quoi c est une bonne initiative ce qui mettrait en valeur nos cultures et ?tre en m?me temps source d emploi pour nous !!!!!!

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *