Ce qui pourrait arriver au Burkina : Les quatre scénariis de la médiation

1013 29

La médiation avait élaboré quatre types de scénarii qui pourraient arriver au Burkina et qu’elle souhaitait exposer aux deux parties lorsqu’elle aura entamé le fond de la négociation. Hélas ! Elle ne l’a pas pu  et livre donc ces prévisions au peuple burkinabè. Lisez donc. 

Les trois médiateurs (Ph : B24)
Les trois médiateurs (Ph : B24)

LES SCENARII DE SORTIE DE CRISE

1.    Le scénario d’honneur.

Le Président du Faso prend sur lui la responsabilité de son départ en 2015, à la fin constitutionnelle de son mandat.

  • Il respecte la constitution en son article 37.
  • Il fait économie du Referendum.
  • Il sort par la grande porte et suscite l’admiration de tous au plan national et international. Il peut faire exemple en la matière.
  • Il se fait un capital de respect, de considération et de confiance qui lui ouvre les portes pour un service plus large (Union Africaine, Francophonie ou ONU) surtout en matière de médiation.
  • La tension sociale baisse énormément au Burkina. Chaque camp se prépare pour les échéances électorales de 2015.
  • La Majorité joue la carte de la responsabilité et positionne son candidat le plus à même de lui assurer la victoire.
  • Cette décision magnanime facilite le travail de l’Assemblée Nationale qui devra finaliser la question de l’immunité à accorder au Président.

2.    Les scénarii de défaite.

a)     Défaite au Référendum

En cas d’échec de la modification de l’Article 37 de la Constitution :

  • Le Président sort en 2015 par la petite porte, humilié ; il perd plus que des élections (crédit et considération tant à l’interne qu’au niveau international)
  • L’agitation sociale autour de la victoire de l’Opposition peut connaître des dérapages aux conséquences incalculables.
  • Cette défaite est nécessairement un gros plomb dans l’aile de la Majorité qui s’expose à des humiliations difficiles.
  • Cette victoire au compte de l’Opposition peut être source de troubles graves avec des allusions du genre « puisque vous avez perdu, dégagez tout de suite » ; revendication inconstitutionnelle, mais légitime qui peut causer des dommages graves aux personnes et au pays.

b)   Défaite aux élections Présidentielles de 2015.

  • Victime d’une coalition, le Président sort par la petite porte comme le Président WADE.
  • La liesse de la victoire peut conduire à des débordements.
  • Là également, le Président perd plus que des élections.

3.    Les scénarii à risques

a)    Victoire de la Majorité au Référendum et aux élections Présidentielles.

  • Le Président doit gouverner en faisant face à une fronde sociale importante car la victoire ne sera pas un raz de marée.
  • Le pays peut devenir “ingouvernable”, exposant l’Exécutif à des répressions plus ou moins disproportionnées, dans un pays où toute mort d’homme va devenir la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

b)   Transition apaisée négociée.

  • Le Président renonce à être candidat aux prochaines élections présidentielles et l’annonce officiellement.
  • Le Code Electoral est modifié et repousse les élections en 2017, les faisant coïncider avec les législatives.
  • L’Assemblée Nationale prépare la mise en œuvre de cette solution pour légitimer la transition en dehors des délais constitutionnels actuels.
  • Il est souhaitable de mieux rédiger la close limitant les mandats en précisant que « nul ne peut exercer plus de deux (02) mandats consécutifs » et sans doute, faire passer cette close au titre des articles non modifiables (Art 165).
  • La négociation de cette transition peut être difficile et provoquer une fronde sociale à cause de son caractère de “bonus” après deux septennats et deux quinquennats. Seul un renoncement formel et officiel du Président à être candidat peut ouvrir quelque chance à cette solution.
  • La solution a l’avantage de donner un peu plus de temps à tout le monde :

–        Le Président pour se retirer

–        La Majorité pour se préparer

–        L’Opposition pour s’organiser.

  • L’exécutif dans ce cas de figure, est nécessairement un Gouvernement d’Union Nationale dont la mission majeure est de préparer les élections.
  • Ce Gouvernement d’Union Nationale sera présidé par un Premier Ministre neutre (Société Civile )
  • Un consensus au niveau des Partis politiques pour cette solution peut faciliter la gestion de la fronde sociale qui sera quand-même là.
  • L’immunité reste toujours acquise, alors que les scenarii de défaites peuvent la remettre en cause.
  • C’est une porte de sortie honorable, mais moins grande que dans le scénario d’honneur.
  • Ce retard dans la disponibilité peut handicaper le Président pour les postes internationaux. De plus, ce scénario le rend moins attrayant pour tous ceux qui l’attendaient du côté de la grande porte.

4.    Le scénario catastrophique : L’arbitrage de l’Armée

En cas de grave désordre un coup d’Etat et l’avènement d’un régime d’exception peut toujours se présenter

–       Soit avant 2015

–       Soit après 2015 (sortie à la TANDJA).

Dans cette remise en cause du Régime Constitutionnel, il n’y a aucune garantie et pour personne :

–        Le Président

–        La Majorité

–        L’Opposition

–        Le Pays.

–        La sous Région

En Conclusion.

S’il faut prendre en compte la mobilisation de la Majorité, il faut également prendre au sérieux :

–        La mobilisation de l’Opposition

–        L’implosion du CDP

–        Les élections partielles de l’Arrondissement n°4 de Ouagadougou.

Entre les « flatteurs » et les opposants « épidermiques », il faut savoir discerner et écouter les voix de la sagesse, de la vérité et de l’amour du bien commun, et du patriotisme.

La Médiation



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 29 commentaires

  1. Son Excellence Monsieur le Pr?sident est un proph?te de la Paix le moment venu il donnera une r?ponse appropri?e.D?marquons nous de pi?ger nos Concitoyens dans de lendemains SOMBRES.Merci ? la M?diation!

  2. Je vous assure que les Burkinabe sont unis ne vous inquietez pas rien ne peut empecher le Blaso a partir a la retraite en 2015 un burkinabe digne ne perdra pa m?me sa chevelure pour lui

  3. On a bon ete tacticien dans le manoeuvrement de son peuple et meme de la sous region pour plus d'un quart de siecle et finalement on se prend pour un demiurge mais detrompe toi,seul Dieu est eternel dans son reigne. On ne peut guere ne pas empatir des actes qu'on a pose devant Dieu et devant les hommes. Vive le Burkina Faso,vive la jeunesse,vivent tous les hommes integres et a bas ceux qui sucent le sang du peuple. La patrie ou la mort nous vaincrons

  4. Ou?draogo Jean M. |

    En tant que Franco-Burkinab? comme Alain Yoda, et jeune juriste, je prends part de la discussion sur l?article 37. En lisant et relisant comment a ?t? modifier l?article 37 par appuis du coll?ge des sages, une v?ritable r?f?rence, le b?ton juridique est ? la page 14 paragraphe 2.2.2.2 des recommandations accept?s et signer par tous, qui dit de respecter les r?gles du jeu d?mocratique et accepter le principe de l?alternance politique tant au niveau des institutions que des partis politiques. Dans la d?cision finale proposer, accept? et signer ? la page 16 au paragraphe 2.3.1 de la modification du fameux article 37, stipules le principe de la limitation ? deux mandats pr?sidentiels cons?cutifs. ?????Deux mandats pr?sidentiels cons?cutifs???? quoi que conforme ? l?alin?a 164 alin?a 3 de la constitution, touche un point capitale a notre d?mocraties qui rend obligatoire l?alternance politique par le texte constitutionnel de 1991. Le mandat du pr?sident qui ?tait de 7 ans a ?t? ramen? a 5 ans renouvelable une seule fois. Et dans toute modification d?un article de loi dans tous les pays du monde entier, la s?curit? juridique doit ?tre appliqu?e. Juridiquement, le pr?sident Blaise Compaor? ne peut pas se repr?senter car notre constitution dit qu?un pr?sident ne peut avoir plus de deux mandats successifs. Referendum ou manipulation, la loi doit ?tre appliqu?e, et personne n?a le droit de passer outre les prescriptions de l?article 37. Pour modifier encore l?article 37 qui est intouchable dans l?imm?diat, il faut passer par le conseil constitutionnel qui peut aussi refuser selon les cons?quences. Je suis sympathisant du CDP, mais les agissements de ses dirigeants sur l?article 37 deviennent une manipulation malsaine. Une candidature d?un membre du parti ou m?me madame Chantale Compaor? sera acceptable pour le peuple Burkinab? qu?un pr?sident qui ne respecte pas les lois de son pays.

  5. L’opposition dit une chose et son contraire.Si elle se dit ouverte au dilogue purquoi poser une telle condition aux m?diateurs? De gr?ce, plus de r?alisme et de consid?ration pour l’autre!!!!!

  6. Chers SAGES vous ?tes pass? a c?t? de la plaque: Les scenarii que vous ?voquez ?taient d?j? connus de tous, m?me un ?l?ve de Terminal dans une une dissertation pouvait nous sortir ?a. Alors qu'on se prenne a t?moin pour ce qui va suivre demain si vous ?tes encore SAGE aux moments fort de la crise c'est ? dire le jour de la proclamation de la liste d?finitive des candidats retenus pour les pr?sidentielle de 2015 par le conseille constitutionnel, ce jour l? sera le tournant d?finitif pour notre pays… Wait and see

  7. je tien a remercier les m?diateurs pour le travail abattu car comme le pr?sident ZAMBATISE a si bien dit il ont jouer leur r?le et c’est ce que chaqu’un de nous doit faire si vous voyez tous les responsable politique de l’opposition comme de la majorit? r?uni ne vaut m?me pas un 20emme de la soci?t? civile je pense que il est temps que la soci?t? civile s??l?ve pour jouer leur r?le car les m?diateur on fait pour eux

  8. merci ? nos sages pour le travail abattu,l’histoire retiendra d’eux tous les efforts qu’ils ont deploy?s pour sortir notre pays de son impasse. malheureusemen notre ?goisme ne nous a pas pemis de nous entendre,merci ? l’opposition pour sa clairvoyance

  9. tres bien di messieurs les sages. si vous croyer k larmer sera avec lui il a menti . actuelma il ya bcp d mecontent dans larmer. et si jamais il force il regretera mieu vo tard k jamais

  10. Autant la Bible est sacr?e pour les chr?tiens autant le corrant l’est pour les musulments les f?tiches ou hotels le sont ?galement pour les animistes.Alors pour ma part notre CONSTITION est sacr?e pour tout le peuple de notre pays sans distinction de confession r?ligieuse aucune ni de condition sociale et ethnique.Pour ce faire nous devons tous nous pli?s aux dispositions de cette CONSTITUTION qui est la volont? de toute une Nation.Je pense que si nos Gouvernants avaient cette sagesse nous ne conna?trons pas ce que nous vivons en ces temps-ci.Que Dieu sauve notre ch?r pays.

  11. OU VA NOTRE CHER BURKINA? PAYS DES HOMMES INTEGRES!
    APRES CETTE MEDIATION AVORTEE, JE ME DEMANDE SI LE CDP (MAJORITE) ENCLACHE LA MACHINE DU REFERENDUM ET QUE SI L’OPPOSITION S’OPPOSE, QUI VA CONCILIER CES DEUX (02) PARTIS.
    ON PEUT DIRE QUE SI CETTE SITUATION ADVIENDRAIT, C’EST LE DEBUT DU SCENARIO CATASTROPHIQUES QU’A FAIS CAS LA MEDIATION AUTO-SAISIE.

  12. anomyne ou koi encor la.stp assoi toi e reflechi un p.on pense avoir avoir un gamin d 5 ans.c`est vous les vraie enemis de blaise de blaise.il na ka sortir par la porte kil v si c? la petite porte kil en soi ainsi.mai dite vous k vos enfan vous regarde.

  13. Le moins que l’on puisse dire est que les m?diateurs n’ont choisi ni la fen?tre ni la petite porte pour leur sortie. Les m?diateurs ont ont su prendre cong? de cette M?diation par la grande porte. en soi cela constitue une victoire que l’on doit saluer a sa juste valeur.

  14. Salif Diallo l'a dit: blaise passera sur nos corps pour organiser "son referendum" qui n'est rien d'autre qu'une eni?me tentative de ridiculiser le pays.on verra quel policier ou militaire fou va tirer sur nous pour defendre quoi? un president fatigu? qui a peur d'?tre poursuivi pour les crimes qu'ils a commis.Les temps ont chang?. la jeunesse de ce pays prendra ses responsabilit?s.il est l? ;nous aussi

  15. rien n’arrivera ? ce beau pays . je suis sur que les deux camps antagonistes travaillerons ? ne pas mettre en p?ril l’unit? nationale pour des d?sires personnels .j’y crois !

  16. alors faisons attention et prions le bon DIEU car notre beau pays est en voie de d?rapage;n’est-il pas possible que cet bon homme nous laisse en paix car nous ne sommes pas en monarchie.

  17. quand les protagonistes sont plus strat?ges que la m?diation, alors il n'y a plus de m?diation! ?? devient une salade qu'on ne peut pas consommer. De toutes fa?on le type-ci est un vrai militaire qui a bcp appris de la ruse, et quand viendra le moment pour lui d'?tre ?go?ste comme tout bon et vrai militaire, il sortira de son mutisme pour livrer ses derni?res forces parce que c'est boucl? sur tout et partout. l?histoire nous en dira plus. A pr?sent passons ? autre chose, pensons ? mieux pour nous m?mes, soyons un peu ?go?stes par moments, nous aussi.

  18. J’aurai tellement aim? que ces trois sages se contentent de rappeler ? Blaise combien cette clause de limitation de mandat qu’ils ont sugg?r?e a contribu? a sauver son pouvoir voire le pays tout entier d’un d?sastre en 1999. Ne pas respecter cette clause, c est s’etre servi des Sages.La paix est tellement fragile qu’il faut prendre le courage de dire la v?rit?. La communaut? internationale attend justement que des voix neutres s’ elevent au Burkina avant de les venir en aide. Nul n’est indispensable. Dites ? Blaise et rassurez le surtout qu’ il a une vie apr?s son mandat. J’ai mal de l’egoisme et de la cupidit? des uns et de l’hypocrisie et des bassesses morales de leurs sbires. What a shame!

  19. Merci aux mediateurs pour le travail effectue mais en fait vous saviez deja que la cause d'une crise d'une instabilite et d'une guerre ne pouvait etre que Blaise car ayant ete complice de beaucoup de crimes economiques et de sang ainsi que du reigne de l'impunite car il cherchait a effacer ses crimes en couvrant ceux de son entourage.Il faillait alors simplement souhaiter des assises ou les gens vont juste s'exprimer a la Sud-Africaine.Si vous trouviez cela impossible il fallait aller dire simplement au President de quitter a la fin de son mandat en lui donnant vos conseils presents sinon je ne vois pas ce que l'opposition vraie a a dire au cours d'une seance de votre mediation. Le peuple , surtout la jeunesse est mure maintenant et les manoeuvres sont terminees.Il faudra que le President prenne ses responsabilites et supporte les consequences de plusieurs annees de sa dictature et d'impunite permanente. De toutes les facons vous avez fait votre devoir a lui de voir.

  20. En fait les sages pouvaient-ils dirent autre chose que ce que l'opposition a d?j? dite? Ils ont seulement essayer de le dire sous forme de sagesse, Blaise n'est pas d'accord? Qu'il fasse alors ce qu'il veut et il obtiendra la r?ponse, ad?quate.

  21. Je suis d’accord pour le Scenarii d’honneur en ajoutant biensure le Lenga pour permettre au parti de bien se pr?parer

  22. Moi je ne sais pas si je dois encourager la m?diation ou pas. L?initiative est ? saluer mais la d?marche a compl?ment ?chou?. Dans une m?diation on ne peut pas venir avec une solution toute faite pour l?imposer aux parties en conflits. C?est ? partir de la que la m?diation a ?chou? et la faute ici revient aux m?diateurs.

  23. Nom de Dieu! C’est la m?diation qui ?chaffaude ces scenari? Mais elle n’?tait pas si impartiale que ?a. A mon avis, il fallait plut?t parler de facilitation que de m?diation. Il appartient aux deux camps de s’entendre sur une voie de sortie plutot que d’adopter une position de la m?diation. La m?diation n’est pas en position de force pour d?cider quoi que ce soit.

  24. le peuple a vu vos conclusions sauf qu’il retient et souhaite le sc?nario d’honneur pour le Pr?sident. on ne lui veut pas de mal mais s’il s’ent?te on ne sait pas o? est-ce que on atterrira avec cette situation impr?visible.

  25. Vraiment merci ? vous chers SAGES du Faso malheureusement les politiciens ont pr?f?re la bombe de discorde faisant accoucher votre montagne une petite souris. Vos avez travailler au nom du peuple, jouez votre carte pour la PAIX qu’ALLAH vous r?compense aux centuple.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *