Médiation interne : Le 3e face-à-face se termine en queue de poisson

853 42

Le 3e face-à-face entre la majorité et l’opposition dans le cadre des négociations initiées par le groupe de médiation interne, ce 10 mars 2014, a buté sur le mandat exigé par l’opposition. La majorité n’a pas produit le mandat en question, amenant à mettre fin aux travaux une heure après leur début.

Les trois médiateurs (Ph : B24)
Les trois médiateurs (Ph : B24)

La reprise des négociations de la médiation interne a tourné court. Comme l’avait prévenu le Chef de file de l’opposition, l’opposition a maintenu son exigence d’un mandat du Chef de l’Etat, habilitant la majorité à négocier en son nom, afin de se garantir un respect des engagements par Blaise Compaoré, à la fin de la médiation.

« Nous avons réitéré l’exigence d’un mandat. Malheureusement la majorité n’a pas été  à même de produire un mandat. De ce fait, la médiation a dû faire le constat du désaccord et a dû mettre fin aux travaux », a commenté Zéphirin Diabré, au sortir de la salle des travaux, une heure  à peine après leur début.

« Le Président du Faso est au-dessus des partis politiques »

La majorité est donc restée sur sa position, estimant qu’elle n’avait pas à produire un mandat. « Nous avons estimé qu’en tant que majorité,  reconnus par l’ensemble des textes qui organisent la vie politique au Burkina Faso, nous n’avons pas à donner un mandat, encore moins à l’opposition pour continuer ces discussions, puisque l’exigence de l’opposition ne se fonde sur rien », s’est justifié Assimi Kouanda, représentant la majorité.

» » »Lire aussi :Burkina : La médiation « a échoué » (Jean-Baptiste Ouédraogo)

Pour lui, la majorité est légitime de ses 90 députés et de ses 15 000 conseillers municipaux et s’il y avait un mandat à demander, ce serait plutôt à l’opposition.

 « Le Président du Faso, selon la Constitution, est au-dessus des partis politiques, ajoute-t-il. Nous, en tant que partis politiques, nous ne voyons pas pourquoi un groupe de partis politiques doit nous demander de lui fournir un mandat ».

Pour la majorité, l’opposition montre ainsi « une volonté de bloquer le dialogue », et selon les termes d’Assimi Kouanda, « c’est une manière de manquer de considération et de respect à ces hautes personnalités (de la médiation, NDLR) ».

» » »Lire aussi : Ce qui pourrait arriver au Burkina, selon la médiation

Mais les deux parties disent rester disponibles pour tout autre cadre de discussions. Est-ce la fin de la médiation auto-saisie ? Réponse sans doute dans l’après-midi à 16h, les médiateurs ayant convoqué les journalistes pour une conférence de presse.

En rappel, cette médiation devrait trouver une solution au bras de fer qui oppose l’opposition et la majorité au pouvoir sur la question de la mise en place du Sénat et de la modification de l’article 37 de la Constitution, qui devrait permettre au Président du Faso Blaise Compaoré, en fin de deuxième et dernier mandat selon la Constitution burkinabè, de briguer un autre en 2015.

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 42 commentaires

  1. l’opposition a parfetement raison, car tout bon n?gociation ou mediation commence par l? d’abord afin qu’il reigne la confience des partis prenante. alors que BC donne ce mandat pour que ces auto-saisies gagne le nom aussi.

  2. Je crois que les m?diateurs ont fait leurs devoir.
    maintenant le PF doit sortir dire quelque chose au peuple.
    il doit montrer qu’il est le premier responsable du pays.

  3. Je crois que les m?diateurs ont leurs devoir.
    maintenant le PF doit sortir dire quelque chose au peuple.
    il doit montrer qu’il est le premier responsable du pays.

  4. C’?tait pr?visible , avec le respect que je dois aux m?diateurs , dire que Blaise est au dessus des lois, c’est fort de caf? . Tel que soit le sc?nario la famille COMPAORE est perdante.

  5. il faut que les ennemies du Burkina sache une chose ces m?diateurs sont ? f?liciter je le dit et je le r?p?te, ceux sont des hommes int?gres p?tris de courage et anim? de bonnes volont?s ils ont voulu pr?venir que gu?rir ne pas ?tre la comme ces hypocrites qui diront on savait que s’allait se passer ainsi hors ce n’est que des mensonges ils n’ont jamais rien su et aussi ?tre la ? dire que ces derniers assumeront ce qui va arriver au Burkina je dis que c’est ?tre m?chant et cruel; mes chers m?diateurs que le seigneur vous rend au centuples de vos bien merci

  6. OU VA NOTRE CHER BURKINA? PAYS DES HOMMES INTEGRES!
    APRES CETTE MEDIATION AVORTEE, JE ME DEMANDE SI LE CDP (MAJORITE) ENCLACHE LA MACHINE DU REFERENDUM ET QUE SI L?OPPOSITION S?OPPOSE, QUI VA CONCILIER CES DEUX (02) PARTIS.
    ON PEUT DIRE QUE SI CETTE SITUATION ADVIENDRAIT, C?EST LE DEBUT DU SCENARIO CATASTROPHIQUES QU?A FAIS CAS LA MEDIATION AUTO-SAISIE.

  7. c est dommage que la mediation a echoueer l amendement de la constitution fait partie de la democratie …la democratie c est le pouvoir du people ici nous vivons un conflit de deux groupes populaires il y a au Burkina ceux qui veulent le depart de blaise compaore et de l autre cote des Burkinabe qui sont pour le maintien du president blaise .dans le meme respect de la democratie et le respect du droit des autres faisons triompher les voies de la majorite en acceptant faire face au defit du referrandum et acceptant d aller uax urnes au lieu d avoir peur d etre de la defaite des urnes …..

  8. Si le CDP negocie au non de la majorit?, c’est que ASSIMI KOANDA (pa hom d confianc) negocie au nom de BLAISE COMPAORE car il est le president issu de cette majorit? et reconnu par la minorit?. Je fellicite l’opposition de les avoir reclam? ce mandat.

  9. Si le pays prend feu ces soi disant mediateurs auto saisi endosseront l’entiere responsabilit? car n’ayant pas eu le courage de dire a compaore blaiz que son de jeu est epuis? et qu’il doit s’en aller pour que d’autre vienne prester.

  10. mais ?couter les gars le pr?sident du Faso n’est pas ? kossyam uniquement pour le CDP mais pour tout les burkinab?s d’ici et d’ailleurs et le CDP a un repr?sentant qui est Mr Assimi KOUANDA donc un dialogue entre l’opposition et la majorit? ne concerne que ces deux si non on dirait plut?t que c’est un dialogue entre le pr?sident et l’opposition donc arr?ter votre cin?ma monsieur de l’opposition

  11. kabor? ismael de tanguin |

    il faut dire que l’opposition en venant ? ces n?gociations n’avait pas l’intention ? aboutir ? quoi que ce soit .du coup elle demande un mandat du pr?sident .si le cdp qui est le parti du pr?sident est sur la table de discutions , c’est comme si le pr?si lui m?me y ?tait car tout compromit aurait ?t? appliqu? directement par le pr?sident .

  12. qu’est ce qui se passe ? ces gars? Ne me dites que vous voulez bouffer l’argent du contribuable sans rien faire? le mieux pour nous s’est de voir des r?sultats

  13. Conscience du Faso |

    Ainsi donc la majorit? est vraiment venue sans un mandat d?ment sign? par Mr Blaise Compaor?? Alors la m?diation est termin?e. Chers m?diateurs, tout le peuple du Burkina a vu votre bonne volont? de faire avancer les choses. Maintenant retournez ? vos occupations; nous vous en sommes tr?s reconnaissants. Le mandat du pr?sident ? la majorit? est logiguement et vivement exig? pour que se tienne la m?diation parce que, c’est Mr Blaise Compaor?, le veritable probl?me depuis les marches de l’opposition jusqu’? cette tentative de m?diation. Soit le principal concern? se deplace lui-m?me ? la m?diation, soit il mandate des gens qui vont le representer. Si aucun des deux cas, alors pas de m?diation.

  14. BLAISE AU DESSUS DE QUEL PARTI? N’EST CE PAS LE CDP QUI UTILISE SON IMAGE POUR BATTRE CAMPAGNE( cf.Arrondissement 4) A LA T?L? NATIONALE? REPASSEZ LE CLIP DE LA CAMPAGNE ?LECTORALE ET VOUS VERREZ BLAISE COMPAORE SUR TOUTES LES AFFICHES. EN QUOI IL EST AU DESSUS DES PARTIS…

  15. frere de retour au pays |

    ouhhhhh!!!!!! bien !!! je suis rassur? de la vision politique de mon cdp ,des gens qui suivent leur ?motions pour dire de n importes quoi ,mandat mandat ,il n aura rien ,et puis ya rien !!!!!!(gbagbo) allons y au r?f?rendum!! c est la vraie solution !!!

  16. Si le CDP n’a pas de mandat de Blaise c’est qu’il ne n?gocie pas au nom de Blaise.C’est une m?diation qui concerne quoi m?me? Quelqu’un est au terme de son mandat, il n’ y a pas eu d’?lections contest?es et on parle de m?diation, c’est une fausse affaire d?s le d?part qui ne pouvait qu’?chouer pour peu qu’on soit d?mocrate et honn?te. Il n’y a rien ? n?gocier, il y a une constitution ? respecter et on n’a pas ? n?gocier pour faire respecter une loi.

  17. Les choses sont faciles et les gens veulent les rendre difficiles. Le Pr?sident a dit tout simplement pour ?viter les probl?mes, on fait appel au peuple qui est souverain et impartiale pour trancher les questions d?int?r?t national. Si le peuple qui l’institution la plus souveraine d?cide que le Pr?sident continue alors il va continuer sinon si le peuple d?cide le contraire le pr?sident part en 2015. Alors c’est quoi le probl?me?

  18. faisons un effort de reflexion |

    laissez moi vous dire quelque chose ,tout ?a c est du tralala!!!!la vraie m?diation c est le r?f?rendum ,alors pourquoi prendre des individu pour d?cider si nous avons la possibilit? de connaitre l avis de tout le peule ,vive le r?f?rendum,je suis rassur? que nous avons un grand pr?sident!!!!!longue vie a Blaise !!!

  19. Je croit que dans cette situation nos responsabilit?s sont engag?es. Il faudra donc prendre des d?cisions courageuses qui fortifieront la coh?sion sociale et surtout la d?mocratie. Dans tout les cas on attend de voir, comme tout ne se dit pas publiquement…..c'est certain que des compromis seront fait de part et d'autres. Mais que personne ne croit au dessus de la r?publique.

  20. ah !ah !ah! ou il est qu est ce qu il avait dit ? trois minutes est devenu une heure aujourd hui? il est trop na?f ,il ne connait m?me pas son adversaire avec ?a on veut ?tre pr?sident dans ce pays puoff que dieu nous en garde!!! bravo mon pr?sident

  21. Si vous n’avez pas de compte ? rendre ? l’opposition alors que faites vous sur la table de n?gociation?

  22. en disant que le Pr?sident est au dessus des partie politique, Assimi Kouanda a tous dit. ainsi dons les partie politique ne peuvent discuter des r?solution qui seront appliqu? au Pr?sident sans un manda de celui ci les autorisant de le faire. il n'ya donc pas de d?bat sur ce principe, soit que le pr?sident vient discuter lui m?me

  23. Ah bon ? Blaise est le chef de la majorit? ? Je suis pas du CDP mais franchement il faut v?rifier vos sources avant de publier de choses comme ?a. Blaise a ?t? candidat du CDP et est aujourd'hui le pr?sident du faso. Le chef de la majorit? (le CDP) est Assimi Kouanda.

  24. JBO m?me se fout du Peuple burkinab? ! sinon en tant que membre survivant du COLL?GE DES SAGES il ne devrait plus accepter une telle mission mais comme ………..EN PLUS JE SUIS emb?t? PAR LA PR?SENCE DU CLERG? sur cette table ,comprends pas trop …..

  25. Messieurs du Cdp, l’opposition a raison de demander un mandat; vous savez pourquoi? parce que votre Monsieur est le champion en mati?re de rouler les autres dans la farine. Sans mandat, rien ne pourrait l’engager. Vous viendrez ergoter pour rien et nous on n’a pas le temps ? perdre.

  26. En plus nous ne somme pas en crise ni en guerre civile, qu'allons nous faire avec des mediateurs. Nous arrivons a terme d'un processus on laisse couler et chacun sait ce qui lui reste a faire.

  27. Le Bon Dieu offre ? chacun de nous, des occasions pour se rattraper pour garder un temps soit peu sa dignit?. GBAGBO a eu sa chance qu'il a laiss? passer pour se retrouver l? o? il est aujourd'hui. Mubutou, Kadafi et autres ont tous eu leur chance qu'ils ont laisser filer. Aujourd'hui, les m?mes chances sont donn?es ? Blaise mais des ?gocentriques sont entrain de le pousser en erreur. C'est dommage qu'il s'obstine ? vouloir rester apr?s 28 ans de r?gne.

  28. selon les termes d?Assimi Kouanda, ? c?est une mani?re de manquer de consid?ration et de respect ? ces hautes personnalit?s (de la m?diation, NDLR) ?. Voil? la partie que j'attendais personnellement. Les SAGES que nous avons vu pass? en son temps o? sont leur recommandation a ce jours. Si le CDP avait appliqu? toutes les recommandations des Commissions pass?es en temps que parti majoritaire nous n'en seront pas l?. C'est aujourd'hui on va nous dire que l'opposition ne respecte pas les SAGES. N'envoyez pas la bagarre ailleurs M. KOUANDA

  29. L’Afrique,tu souffre de la traite Negriere,de la colonisation et de l’ind?pendance qu’on ta octroy?e. Aujourd’hui un Burkina o? nous n’avons de probl?mes ethnique, religieux. Burkina sans Nord ni Sud. Un Burkina pauvre o? les gens arrivent a tirer leur pitance car n’ayant pas d’entendre le bruit d’un kalachnikov sort librement pour aller au champ partout o? se trouver ? manger. Aujourd’hui voici des gens sans etats d’?me veulent mettre en cause cette paix. Assami Kouanda, Alain Yoda, Achille Tapsoba ne sont pas Blaise Compaor?. Je me demande si c’est Blaise qui veut rester au pouvoir ou CDP? Si c’est le CDP qu’ils se choisissent candidat conforme aux articles de notre constitution. Blaise s’il te plait dite ? tes proches que tu n’es pas roi et que tu repr?sente une institutions mais pas un royaume. S’il y a toujours des blancs en Afrique du sud apr?s l’apartheid c’est que nous sommes capable de pardonner ? la Mandela. Vive l’Alternance vive la d?mocratie, vive la paix et la coh?sion sociale

  30. J?avais bien pr?venu que cette m?diation, quand bien m?me ?tait souhait?e, a ?t? mal pos?e d?s le d?part ; notamment en parlant de ? transition apais?e apr?s 2015 ?. S?il y a des sacrifices ? consentir, elles devraient ?tre des 2 parties :
    – Cot? Pouvoir : Transition ? apais?e ? ? partir de restant de la mandature de Compaor?, pas de modification de l?article 37, pas de tenue de r?f?rendum.
    – C?t? Opposition : S?nat d?j? inscrit dans la Constitution reste en l??tat, mais applicable apr?s 2015, quand les conditions le permettront.
    Au lieu de cela, on a voulu caresser Compaor? dans le sens des poils, et on a multipli? les couacs. J?ai propos? aussi que les m?diateurs, au lieu de passer le temps aux m?diations, aillent directement ? KOSYAM dire leurs quatre-v?rit?s au locataire du coin. Au-del? de tous, il y a le cursus m?me, sinon le charisme du Chef des m?diateurs qui reste ? convaincre. Enfin, l??glise Catholique a suffisamment alert?, et si elle n?est pas ?cout?e jusque-l?, qu?elle ne perd plus son temps dans ce genre de m?diation au risque de passer pour incomprise.

  31. aigle de la colline sacr |

    Arr?tons ce cirque et consacrons nous ? l’essentiel: pr?parer la pr?sidentielle de 2015!

  32. pars relire bien la constitution et tu comprendras la ou il faut interoger le peuple sur une question d'interet nationale.personne ne se prononce; c'est plutot la constitution qui doit rester en l'etat.

  33. Soyons plus s?rieux, parce que la question est tr?s s?rieuse : question de vie ou de mort ; non, pardon ; de PAIX ou de guerre civile. La PAIX est comme une colombe ; elle s’envole au moindre signe de trouble, et ne se perche sur la m?me branche, pardon, pays, le cas ?ch?ant, qu’apr?s d’interminables m?diations et pourparlers (cf C?te d?Ivoire, Togo, Mali, Guin?e, ?).

    Faisons TR?S ATTENTION !!! Il n’y a d’int?r?t ? pr?server que dans la PAIX. AUCUNE GUERRE CIVILE NE PR?SERVERA ni Ouaga 2000, ni un non loti.

    Des corrompus fuiront laisser les fortunes mal amass?es, des int?gres fuiront laisser les biens honn?tement acquis !!!

    Blaise COMPAORE, tu as fait ce que tu peux ! C?est bien ! Et m?me tr?s bien !!! Seulement, tu ne peux pas tout faire ! Laisse tes petits fr?res ou tes enfants (la g?n?ration suivante) prendre ta rel?ve !!!

    Quelques rappels s’imposent cependant, malgr? tes m?rites que personne (pas m?me l’opposition ? ce que je sache), ne te d?nie :

    – quand j’?tais au CM2 dans les ann?es 1970, mon brave instituteur (pas de brousse) m’a enseign? que la Haute Volta a ?t? divis?e (r?partie entre des pays voisins) et que c’est un Moogho-Naaba qui s’est battu pour qu’elle soit reconstitu?e en 1947 (avant ta naissance donc) dans ses limites d?avant votre guerre de No?l de d?cembre 1985 qui s’est d?nou?e par la coupure d’une portion du territoire pour le Mali par la Cour de Justice de La Haye ;

    – je ne crois pas que ce f?t toi ou Fran?ois qui avez construit l’?cole, le lyc?e ou les universit?s que vous avez fr?quent?s, ou les maternit?s o? vous ?tes n?s ;

    – ce ne fut (peut-?tre) pas vous qui avez sign? vos actes de naissance ;

    – etc.

    Juste ces quelques rappels pour vous inciter ? avoir de la modestie, et reconna?tre qu’avant vous, des hommes ont aim? ce pays et ont consacr? leurs vies (courtes ou longues) ? le b?tir, par des actes souvent anodins (la signature de l’acte de naissance d’un enfant qui va diriger brillamment ce pays plus d’un quart de si?cle durant), parfois majeurs (la reconstitution de ce pays).

    Donc, acceptez partir, car apr?s le Moogho-Naaba dont j’ai ?voqu? ci-dessus la bravoure, vous, vous ?tes n?. C’est s?r que DIEU a d?j? (dans sa gr?ce divine surabondante) suscit? ? ce pays un h?ros comme vous (m?me si personne ne le conna?t pour le moment).

    Croyez en DIEU et non aux hommes (m?me pas vous-m?me), et partez !!! Quitte ? revenir dans cinq ans comme KEREKOU du B?nin.

    Les Assimi, KOANDA, Salif SAWADOGO, et autres Fran?ois COMPAORE, Salif Lamoussa KABORE (le plus w?r?-w?r? de vos ministres, qui force pour ?tre votre fr?re), etc., vous mentent. Ils vous mentent !!! Je dis qu?il vous mentent !!!

    Si vous sortez aujourd’hui par la petite porte, ils diront : “Ce n?est pas facile ; il faut ?tre l?-bas pour le savoir ! Il n’?coute personne ! On n’a pas le choix ! HAAAA DJA !!!”

    Voyez comment Salif et les autres vous cherchent des probl?mes : quand l’atmosph?re se d?tend un peu, ils sortent une d?claration va-t-en-guerre pour raviver la tension sociale ! Observez vous-m?me, et vous saurez qu’ils ne vous aiment pas. Alors, si vous les ?coutez d?abord, ?coutez-vous vous-m?me ensuite !

    La limitation du mandat concerne Blaise COMPAORE et non le CDP. Le CDP peut rester majorit? pendant 1000 ans, s’il le peut. Pourquoi le CDP et autres larbins vont-ils aller discuter ? la place d’une personne sans un mandat de celle-ci ? Ce n’est pas une affaire d’institution (le Pr?sident du Faso), mais d’individu (Blaise COMPAORE).

    Vouloir aller co?te que coute au r?f?rendum signifie que Blaise veut co?te que coute partir comme il est venu.

    Dans tous les cas, il r?coltera ce qu’il a sem?, pas autre chose.

    DIEU B?NISSE LE BURKINA FASO !

  34. le plus simple et le plus ?conomique en termes de moyens financiers est de respecter ce qu’on a soit meme ?crit et re?crit dans la constitution de 91.

  35. Avons-nous besoin de cette m?diation ? bien s?re que non. Quand ?a arrangeait le pr?sident pour ne pas ?tre lyncher par le peuple ? cause du drame de Sapouy, le CDP a fait appelle avec un appui d?une certification du pr?sident, au coll?ge des sages pour r?viser l?article 37 afin d?apaiser la tension sociale. Le coll?ge des sages ?tait notre v?ritable r?f?rence de d?mocratie. Les m?diateurs choisi par le pr?sident qui sont JBO et compagnie ne sont que des manipul?s, sans respect du pr?sident complexe et cam?l?on. Le CDP par la voie de son mentor qui est le pr?sident Blaise Compaor? peut insulter le groupe de la m?diation sans aucune inqui?tude car le pr?sident est garant de nos lois et de nos constitutions et fait chantage a son peuple par influence d?autorit? : Malgr? la ruse du pr?sident Blaise Compaor? en 1999, le coll?ge des sages avait pris le dessus en haussant le ton pour arr?ter sa manipulation au peuple meurtri. Le coll?ge des sages a fini par ?tre neutre, et le d?bat de la m?diation a pu avoir sa libert?, en ces termes dans leur rapport du 30 juillet 1999 a la page 14, au titre des recommandations paragraphe 2.2.2.2, demande ? tous les partis de respecter les r?gles du jeu d?mocratique et accepter le principe de l?alternance politique tant au niveau des institution que des partis politiques. C?est dans ce m?me climat de respect de tous en chacun et au nom du peuple, que la modification de l?article 37 a ?t? introduit et inscrit dans nos lois et de nos constitutions, et qui limite a deux mandats pr?sidentiels cons?cutifs. Aujourd?hui le CDP et son pr?sident taxe de manipuler l?article 37 et le peuple burkinab? par influence d?autorit? qui est punissable par nos lois. Nous n?avons pas besoins de cette m?diation truqu?, la s?curit? juridique doit ?tre appliqu? car l?article 37 interdise une candidature du pr?sident Blaise Compaor?. La m?diation de JBO et compagnie n?est qu?une tromperie au peuple Burkinab?, une tromperie pour gagner du temps.

  36. je me suis toujours interrog? sur la bipolarisation de cette m?diation! le peuple souverain n’a-t-il pas droit ? la parole? Le groupe des m?diateurs est-il au dessus de la constitution ou remplace-t-il le conseil constitutionnel ? Ma voix compte aussi dans l’urne? Et vous?

  37. Et c’est en m?me temps la fin de la m?diation! Blaise n’est pas plus que personne au Faso! Le fait d’?tre pr?sident ne lui donne pas droit de narguer le peuple et de se comparer ? Dieu. Le Cardinal a g?ch? sa b?n?diction! Vive le CFOP! vive le vaillant peuple du Burkina Faso! La lutte continue!

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *