Situation tendue sur les côtes libyennes: Un tanker nord coréen sous la menace des autorités

396 0
Photo rfi.fr
Photo rfi.fr

Les autorités libyennes menacent depuis le 9 mars 2014 de couler un pétrolier nord coréen venu s’approvisionner en pétrole brut en Cyrénaïque auprès des ‘’séparatistes autonomistes’’ aux larges Est des côtes de la Libye.

La tension est toujours vive au pays de Kadhaffi depuis la disparition du Guide, mais cette fois il s’agit de tensions diplomatico-économiques entre la Libye et la Corée du nord dont un bateau pétrolier s’y est rendu pour se ravitailler en brut.

Les autorités demandent l’arraisonnement du navire et l’arrestation de son équipage. Tripoli a mis en alerte sa marine avec ordre de tirer sur le bâtiment si celui-ci tentait de rejoindre la haute mer ; il est accusé d’effectuer une cargaison illégale auprès des ‘’rebelles autonomistes’’ dans cette partie est du pays.

La “Gloire du Matin”, ainsi s’appelle le tanker, si la menace est mise à exécution, serait la première grande victime collatérale du conflit libyen. En plus du tanker et de son équipage, le bombardement de celui-ci engendrera des victimes en cascade et attiser les tensions diplomatiques au-delà  de Pyongyang.

Une issue soft parait plus sage, au risque de l’aggravation de la crise  et des divisions au niveau de la communauté internationale.

Par la voix de leur Premier ministre autoproclamé, Abb-Rabbo Albarassi, les ‘’rebelles’’ de l’est de la Libye promettent de riposter à toute attaque des forces gouvernementales. Ils réclament ainsi leur part du gâteau en commençant à exporter, eux aussi, du pétrole.

Boureima LANKOANDE

pour Burkina 24

Source : france24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *