Olivier Kamitatou, président du Réseau libéral africain : « Peuple du Burkina, tout le monde vous observe »

702 11

Le 15e congrès ordinaire de l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) a ouvert ses portes, concomitamment avec le Forum libéral africain. Des discours forts ont été prononcés lors de cette ouverture à Ouagadougou, ce 14 mars 2014. Parmi eux, celui du Président du Réseau libéral africain, Olivier Kamitatou, qui  a déclaré que le choix que fera le Burkina après 2015 aura un impact sur tout le continent africain.

Olivier Kamitatou, Président du Réseau libéral africain (Ph : B24)
Olivier Kamitatou, Président du Réseau libéral africain (Ph : B24)

15e congrès de l’ADF/RDA, mais également grand-messe des partis politiques libéraux et membres de la famille du RDA (venus de la Côte d’Ivoire – notamment le RDR d’Alassane Ouattara et le PDCI-RDA d’Henri Konan Bédié-, la Guinée, le Mali, le Niger, la RD Congo, le Sénégal) à travers le Forum libéral africain, qui se tiennent au même moment du 14 au 16 mars 2014.

Dans les discours prononcés à l’ouverture, par des représentants de partis politiques de six pays d’Afrique et également par une belle brochette des partis politiques du Burkina (UPC, CDP, entre autres), le Burkina, l’article 37 et 2015 ont été les plats de résistance.

Ils se retrouvent d’ailleurs dans les thèmes des deux évènements qui se recoupent : « L’ADF/RDA face aux défis de la transition politique et du renforcement de la démocratie au Burkina » pour le congrès et « Enjeux de la gouvernance démocratique en Afrique » pour le forum.

Sur ce dernier thème, le Président du Réseau libéral africain, Olivier Kamitatou,  a tiré un sous-thème, celui de l’alternance. Le rapportant au Burkina, il trouve que le pays « est à la croisée des chemins », à savoir modifier ou ne pas modifier l’article 37 de la Constitution pour sauter le verrou de la limitation des mandats.

Trouver un compromis

Les militants de l'ADF/RDA à l'ouverture du 15e congrès de leur parti  et du Forum libéral africain (Ph : B24)
Les militants de l’ADF/RDA à l’ouverture du 15e congrès de leur parti et du Forum libéral africain (Ph : B24)

Tous les intervenants à la tribune ce vendredi, et ils étaient nombreux, se sont inquiétés de l’avenir du Burkina. Mais pour Olivier Kamitatou, en qui la plupart des intervenants se sont identifiés, ce sera aux Burkinabè seuls d’en décider.

Il prévient cependant que ce choix doit être fait avec « sagacité ». Parce que, dit-il, « peuple du Burkina, tout le monde vous observe (…). Le chemin que vous allez emprunter va influencer positivement ou négativement tout le continent ».

Il a rappelé la position des libéraux d’Afrique : « Nous ne pouvons pas modifier la Constitution pour nous accrocher au pouvoir ». Kamitatou en veut pour preuve le cas d’Abdoulaye Wade, qui, malgré son appartenance au libéralisme, a été combattu par ses « frères » lorsqu’il a voulu s’éterniser au pouvoir.

Kamitatou déclare cependant que le Burkina ne doit pas « tomber dans le cycle de la violence » et doit trouver « une solution équilibrée ».

Me Gilbert Ouédraogo, président de l’ADF/RDA, partage cet avis. Pour lui, pour sortir que la crise qui s’annonce au Burkina, les acteurs politiques du pays doivent s’asseoir à la table du dialogue et trouver un  compromis, « et non une compromission ».

Des questions qui seront plus largement discutées lors du Forum libéral et aussi lors du 15e congrès du parti de l’éléphant, duquel sortiront un nouvel organe dirigeant et un nouveau projet de société.

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 11 commentaires

  1. Moi j’ai d?j? fait mon choix tout comme les autres camarades!!! nous sommes majoritaire et le demeurerons!!! notre choix c’est le Pr?sident Compaor? et le CDP!!!!

  2. il est claire que comme le dit Olivier Kamitatou la d?cision que va prendre le Burkina est si crucial et important pour l’avenir de la nation et aussi de toute l’Afrique.Mais moi j’ai confiance en ce pr?sident et je sais qu’il fera en sorte que la paix r?gne au FASO comme il toujours s’en prendre.Aidons le pr?sident a nous aider car il est un homme digne de confiance et sait ?couter le peuple.

  3. NOUS AVONS tr?s confiance en notre president.aussi nous savions que tous le monde entier nous observe,surtout l’afrique.le burkina est un mod?le de d?mocratie depuis belle lurette.POUR ce fait nous avions librement confiance a notre chef et a son peuple p?tris de comprehenSion.que DIEU b?nisse le Burkina Faso!!!

  4. COMME le dis si bien olivier kamitatou;il est temp qu’on face le bon choix a present.PEUPLE du burkina faso mobilisons nous pour la paix et la democratie.POUR ce fait reintegrons notre soutient pour ce grand homme de paix jai nomm? son exellence blaise compaor

  5. l’obscurit? qui entoure la position de l’ADF RDA n’incite pas ? la confiance ! soit on est OPPOSANT ou on ne l’est pas ! un pied dedans un pied dehors on est o? ???? ?a suffit !!!

  6. Olivier Kamitatu ?videmment que Ouagadougou est sous le regard de millions d?Africains puisque Ouagadougou est un model de d?mocratie en Afrique et le Pr?sident Blaise Compaor? va encore prouver qu’il est un grand d?mocrate. Pour le moment nous bavardons et Blaise sait ?couter et trancher le juste milieu . Je suis certain que beaucoup seront surpris de la d?cision du Pr?sident le jour ou il va s’adresser ? la nation.

  7. Il est tout fait juste que nos diff?rents autorit?s arrives a s’asseoir autour d’une table de dialogue afin de trouver une solution,Monsieur compaore a toujours rependu pr?sent quant le peuple du Burkina Faso a eu besoin de lui et pourquoi pas en 2015 si le peuple continue de le r?clamer.

  8. quand l'africain prend conscience |

    Les Burkina n’a jamais ?t? a la croiser des chemins. M?me l’ADF c’est que les opposants burkinab? jusqu’? Me SANKARA constituait un leurre. En ce sens que comme Me SANKARA l’a toujours dit nous allons plus prendre des pots de vin de la part du r?gime en place et nous taire ce qui implique que c’est son habitude. Cependant je ne peux me prononcer sur le statu de Zeph vu qu’il ne laisse rien paraitre j’irai m?me jusqu’? me demander si la strat?gie n’a pas ?t? revis?. Ainsi je ne peut qu’avancer que la vrai opposition subsiste dans la mouvance et s’affiche pour l’instant avec l’ADF. Blaise en tant que grand d?mocrate compte actuellement sur le soliloque l’ADF est entrain de mener pour qu’en ressort une vertu afin que le pays ne sombre pas dans le ko totale. Entre ces figurent qui nous sert d’opposition et le vrai d?mocrate qu’est Blaise, le choix est d?j? tout fait pour ma part, il reste a entendre le choix de l’ADF; j’esp?re qu’elle abondera dans le m?me sens que moi

  9. Il faut que non pas seulement les autorit?s mais l’ensemble de la population se mobilise pour la pr?servation de la paix qui est d’une grande valeur;pointe du doigt le pays des hommes int?gres a toujours su donne un bon exemple pour ce qui est de la paix

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *