COUP DE GUEULE : Employer les bacheliers de Arbollé dans le projet HIMO

586 0

Cette semaine, Burkina 24  reçu un  coup de gueule. Il provient  d’un  ressortissant de  Arbollé, un département de la province du Passoré au Burkina. Il appelle les autorités à employer les bacheliers  de Arbollé au poste de superviseurs dans le cadre de la deuxième phase du projet des travaux à haute intensité de main d’ouvre (HIMO).  Il y voit le moyen de lutter contre le chômage des jeunes diplômés.

Des jeunes travaillant dans le cadre du projet HIMO (Ph : Zedcom)
Des jeunes travaillant dans le cadre du projet HIMO (Ph : Zedcom)

Pour la deuxième partie des travaux à haute intensité de main d’œuvre (HIMO), il était prévu le recrutement d’un superviseur niveau bac pour 100 employés.

Pour ce qui est de la commune de Arbollé (Passoré), c’est le Secrétaire général de la mairie himself qui occupe ce poste.

 Arbollé a bien des bacheliers. Je suis moi-même bachelier mais les cours d’histoire où je suis inscrit n’ont pas encore débuté depuis juillet.

 J’en appelle aux autorités compétentes à agir pour libérer ces otages que sont les jeunes de Arbollé.

Richard OUEDRAOGO

Coup de gueule, Coup de cœur: B24 vous donne la parole

Partagez votre coup de gueule ou votre coup de cœur dans notre nouvelle rubrique hebdomadaire.

Vous en avez gros sur le cœur, face à une situation, un fait ou un événement, vous voulez décerner votre carton jaune ou rouge à une personnalité, et vous voulez lancer votre coup de gueule. Ou plutôt vous voulez encourager ou saluer une initiative, les actions d’une personnalité. Faites-le chez nous: Burkina 24 vous ouvre sa rubrique « Coup de gueule, Coup de cœur », une compilation de vos messages, à paraitre tous les lundis.

Envoyez-nous vos messages en 150 mots maximum, avec votre identité ou pseudo à l’adresse suivante: [email protected].

Burkina 24 se réserve le droit de ne pas publier certains messages, notamment à caractère injurieux, haineux ou raciste.

 

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *