Colonel Boureima OUÉDRAOGO, élu dans l’ordre national de Côte d’Ivoire

368 0

Mission accomplie pour l’attaché de défense du Burkina Faso en Côte d’Ivoire. En fin de mission après plus de six ans passés  dans la capitale économique ivoirienne dans le cadre du renforcement de la coopération militaire, l’officier de l’armée burkinabè a été fait Chevalier de l’ordre national de Côte d’Ivoire. La cérémonie s’est déroulée le lundi 24 mars 2014 au Ministère de la Défense à Abidjan, en présence du Ministre ivoirien Paul Koffi Koffi, des collègues attachés de défense de plusieurs pays et de l’Ambassadeur du Burkina à Abidjan.

Décoration du Colonel Boureima OUÉDRAOGO
Décoration du Colonel Boureima OUÉDRAOGO

Au nom du Président de la République, le ministre chargé de la défense a loué l’excellence des relations entre deux pays frères, deux peuples de longue date qui ont su entretenir les liens historiques et séculaires malgré les vicissitudes de l’histoire récente. Et c’est justement pendant cette période critique que le Colonel Boureima Ouédraogo a servi en Côte d’Ivoire apportant sa contribution pour un climat apaisé et veillant à la protection de ses compatriotes. Paul Koffi Koffi a, à cet effet, traduit “toute l’estime que mes collaborateurs  ont eu à travailler avec vous”. La nation ivoirienne reconnaissante a décidé de décorer l’attaché de défense  burkinabè en fin de mission de la médaille de l’Ordre national.

L’insigne accrochée à la poitrine, le colonel Boureima Ouédraogo a rendu “grâce à Dieu” et a eu une “pensée pieuse pour ses parents”. Il a exprimé sa gratitude et sa joie  au Président Alassane Ouattara à qui il souhaite un prompt rétablissement. Sa reconnaissance est allée également à l’Ambassadeur du Burkina pour sa désignation. L’élu dans l’ordre national de Côte d’Ivoire a aussi loué les efforts des ” deux chefs d’Etat visionnaires pour leur pays et pour la sous- région à travers leurs politiques d’émergence”. Après avoir rappelé les actions de politique de défense bien pensée, notamment le retour des militaires exilés,  les échanges interarmées, les voyages d’études et surtout l’animation de la cérémonie d’investiture du Président Alassane Ouattara par la fanfare du Burkina, il a remercié les officiers et sous- officiers qu’il a côtoyés pendant plus de  six ans dans l’exercice de ses fonctions. Une bonne entente et une bonne collaboration qu’il souhaite à l’endroit de son remplaçant, le colonel Major Issoufou Sawadogo qu’il a présenté à l’assistance en lui souhaitant bon vent.

Prenant la parole, Justin Koutaba  à, au nom du Président du Faso dit “merci pour cette marque de reconnaissance et l’honneur fait au colonel, témoignant des relations, civiles et militaires de qualité entre deux pays frères”. À son tour, il a souhaité “bon vent à notre collaborateur”. Un collaborateur qui a laissé en souvenir à ses compagnons d’armes avec à leur tête le Ministre en charge de la défense de Côte d’Ivoire, une statuette en bronze en leur demandant de penser au genre dans leur corps de métier.

Mariam Vanessa Toure

Attachée de presse, Ambassade du Burkina à Abidjan



Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *