OCADES CARITAS et l’UNICEF luttent contre la malnutrition au Burkina

587 0

OCADES CARITAS Burkina s’est lancée dans la lutte contre la malnutrition, un mal assez préoccupant au Burkina Faso. Dans le but d’améliorer la qualité de la prise en charge des cas de malnutrition, un atelier de deux jours est organisé sous le thème de « l’amélioration de la prise en charge intégrée de la malnutrition aiguë sévère dans les Centres de Récupération et d’Education Nutritionnelle (CREN) ».

Une vue des participants à la rencontre de l'OCADES.
Une vue des participants à la rencontre de l’OCADES.

 « L’insécurité alimentaire et la malnutrition sont des fléaux préoccupants au Burkina Faso, lutter contre ces fléaux n’est donc pas seulement du ressort de l’Etat mais de toute être humain animé d’une volonté sociale… ». C’est ce qu’a laissé entendre Monsieur l’Abbe Isidore Ouédraogo, le secrétaire exécutif national de l’Organisation Catholique pour le Développement et la Solidarité (OCADES). Celle-ci s’est lancée dans un projet de prise en charge intégrée de la malnutrition aiguë sévère dans les Centres de Récupération et d’Education Nutritionnelle (CREN), depuis 2009. Il s’agit de 52 CREN privés confessionnels répartis à travers tout le territoire national, répartis dans les 13 régions et 260 villages du pays en particulier.

Participants à l'atelier de l'OCADES
Participants à l’atelier de l’OCADES

Dans le but d’arriver à atteindre leur objectif principal qui est l’amélioration de la qualité de prise en charge des enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition aiguë sévère, l’OCADES a mis en place ce projet, avec l’appui technique et financier de l’UNICEF, pour la période d’octobre 2012 à septembre 2014. C’est dans ce cadre qu’ont justement lieu, les deux rencontres de travail simultanées se déroulant les mercredi 26 mars 2014 et jeudi 27 mars 2014 et correspondant à la seconde rencontre semestrielle de ce projet et la première en 2014. Prennent part à cette rencontre, les responsables des 52 CREN, les chefs de Département Solidarité et Partage des 14 Secrétariats Exécutifs diocésains et/ ou chargés de projet et l’équipe du département solidarité et partage et le comptable du projet.

 Romaric ZOGO (Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *