Charles Blé Goudé dit ‘‘ Blé la machette ’’ devant la CPI

135 0

Accusé de crimes contre l’humanité, celui qui a été surnommé ‘‘Blé la machette’’ (Charles Blé Goudé) a comparu ce jeudi devant le juge unique de la Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (CPI).

-

 Charles Blé Goudé devra répondre devant La Cour d’un certain nombre d’actes dont il est accusé, allant de meurtres et viols, aux persécutions, commis dans le cadre des violences post-électorales à partir de novembre 2010. Très proche du président Gbagbo qui l’avait nommé ministre de la Jeunesse à l’époque, il est aussi soupçonné d’avoir apporté le soutien des milices pro-Gbagbo aux forces de défense et de sécurité ivoiriennes dans les violences qui, à partir de début décembre, ont ciblé des civils, et particulièrement des partisans d’Alassane Ouattara à Abidjan et dans l’ouest du pays.

Suspecté d’avoir a coordonné ces violences, notamment en donnant des instructions directes aux jeunes qui ont été recrutés, armés et formés pour exécuter ces violences, Charles Blé Goudé a comparu pour la première audience qui devait permettre à la CPI d’identifier le suspect et de lui présenter les charges retenues contre lui.

Le début de l’audience de confirmation des charges a été fixé pour le 18 août 2014 prochain par Mme la juge Silvia Fernandez de Gurmendi, au siège de la Cour à La Haye (Pays-Bas).

La Chambre établira un calendrier pour la procédure menant à l’audience de confirmation des charges, y compris pour la tenue de conférences de mise en état et pour la divulgation des preuves.

Bintou Boubacar Diallo

Correspondante de Burkina 24 au Canada

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre