Chantal Compaoré reçoit le Président du Comité exécutif Afrique de l’IPPF

La Première Dame du Faso a reçu en audience une délégation de la Fédération internationale pour la Planification Familiale (IPPF), région Afrique, conduite par son président Kweku Brenu, le 27 mars 2014. 

Kweku Brenu, Président du Comité exécutif régional Afrique de l’IPPF
Kweku Brenu, Président du Comité exécutif régional Afrique de l’IPPF. Ph.B24

A Ouagadougou depuis le lundi dernier, l’IPPF a tenu les 24 et 25 mars, la 94ème session de son comité exécutif de la région Afrique. Par la suite, une délégation de la fédération a tenu être reçue par Madame Chantal Compaoré, épouse du chef de l’Etat, qui s’est dite enchantée par cette visite.

Le Ghanéen Kweku Brenu, président du Comité exécutif régional Afrique de l’IPPF, a remercié Mme Compaoré pour son travail en faveur de la santé de la mère et de l’enfant. C’était aussi pour eux l’occasion de discuter de voies et moyens pour améliorer la question du planning familial, vu son impact sur le bien-être de la femme et donc de toute la famille.

Kweku Brenu s’est dit satisfait des conclusions de la réunion tenue par le comité. « Nous remercions aussi le Président et le gouvernement du Faso, pour le prix qui nous a été accordé avant-hier, et pour le soutien apporté aux associations membres de la Fédération», a-t-il conclu.

Des remerciements ont été formulés par Chantal Compaoré à l’endroit de ses hôtes. Elle considère cette visite comme une récompense des efforts, particulièrement du Burkina Faso, qui s’est engagé vraiment lors du Sommet de Londres il y a deux ans, pour le planning Familial.

Pour l’épouse du Chef de l’Etat : « Les efforts que nous faisons au Burkina Faso sont récompensés par implication dans nos programmes. Je les remercie d’être venus voir ce que nous faisons de positif au Faso, nous féliciter pour nos engagements en tant que Premières Dames d’Afrique. Nous sommes sur le terrain et la lutte continue. »



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page