Pré-revue 2014 de la SCADD : Le deuxième cycle de la SCADD déjà en réflexion

210 0

Il s’est tenu, le 28 mars 2014 à Ouagadougou, la pré-revue  annuelle de la Stratégie  de croissance accélérée et de développement durable (SCADD). Le menu a porté sur  l’examen des projets de rapport de performance de l’année 2013 et de matrice de performance 2015-2017, ainsi que sur les points de préoccupations  en rapport avec la proposition de démarche d’élaboration du deuxième cycle de la SCADD.

Tibila Kaboré, SG du MEF, président les travaux de la pré-revue (Ph. D'archives : B24)
Tibila Kaboré, SG du MEF, président les travaux de la pré-revue (Ph. D’archives : B24)

Cette rencontre est à voir comme un suivi et une évaluation de la SCADD et fait partie des travaux techniques préparatoires précédant la revue annuelle de la SCADD qui devrait avoir lieu le 25 avril 2014.

Au cours de cette séance, les participants que sont, entre autres,  les secrétaires généraux des ministères assurant la présidence des Cadres sectoriels de dialogue (CSD), les structures concernées par le suivi des mesures et indicateurs contenus dans la matrice de performance, les directeurs régionaux de l’économie et de la planification, la société civile, le secteur privé, … ont eu à  finaliser les produits essentiels devant être examinés et validés par le comité de pilotage de la SCADD.

Pour cette année 2014, il s’agit du projet de rapport de performance de l’année 2013, le projet de matrice de performance 2015-2017 et la proposition d’une démarche d’élaboration du deuxième cycle de la  SCADD. Aussi, ils ont planché sur les difficultés issues du fonctionnement de ce dispositif.

Les difficultés relevées sont d’ordre institutionnel, technique, matériel et financière et,  à en croire le secrétaire général du ministère de l’Economie et des finances, Tibila Kaboré, « limitent les performances dans la mise en œuvre de la SCADD ».

Ces difficultés énumérées sont également de nature à altérer « la qualité du dialogue et des rapports sectoriels et régionaux de performance ».

 Conscient de ces difficultés, le gouvernement a pris des mesures d’accompagnement qui devraient contribuer à « l’amélioration de la qualité des processus sectoriels et régionaux qui vont se dérouler à partir de cette année 2014 ».

La prochaine date concernant la SCADD est le 9 avril 2014 où il y aura le débriefing de l’évaluation d’impact 2011-2013 de la SCADD.

Dofini BANLO (Collaborateur)

Pour Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre