Le centre de formation Kada School de Pitroipa pourrait fermer

386 6

Kada School International pourrait fermer ses portes. Ouvert en 2009 par Jonathan Pitroipa et Wilfried Sanou, le premier est désormais le seul qui gère ce centre de formation de football créé il y a cinq ans.

-

Fondé en juin 2009 sous les cendres de l’ancien centre de formation Planète Champion International, Kadiogo Dafra (KADA) School International pourrait bientôt fermer ses portes. Le centre de formation fondé par Wilfried Sanou et Jonathan Pitroipa rencontre quelques difficultés. Il s’agit d’abord de l’absence de partenaires et de sponsors.

Les charges de Kada School International se sont accrues. D’une vingtaine de joueurs au départ, Kada School compte près de 60 pensionnaires tous pris en charge par les fondateurs. Lire la suite sur B24 Sport

Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Il y a 6 commentaires

  1. Bonjour je me nomme Yara Saibou jeune burkinabé vivant en côte d’ivoire je suis dans le domaine du football pour mes compétences je ne peux pas en parlé de moi même parce que on n’a pour habitude de dis ”c’est au pied du mûr qu’on voir le vrai maçon”’ mon rêve a moi es que un jour je puisse envoyé nos remporté a mon beau pays le Burkina Faso des trophées et le rend champion dans le monde. j’aime mon pays je suis fière d’être Etalons du burkina et je veux faire partie de ses Etalons un jour … incha’allah je vous laisse mon numéro de téléphone au cas ou +22542281649 ou +22545329149 ou +22555061627 voici mon adresse électronique [email protected] merci pour votre compréhension

  2. salut je me norme neya bali marcel j ai 15 an j ai envie d intergre le groupe je suis en cote d ivoire j ai jouer l elite en coe d ivoire voici mon numero 00225 45 73 40 44

  3. K no autorit?s soutiennent les promoteur car si nou perdons ce centre nou perdons du meme coup bcp sur le pan footballistique car seuls les centre aujourd8 peuve rel?v? le foot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre