Armée : Le Deuxième médecin général du Burkina déterminé à mieux faire

1155 0

Le Médecin Général de brigade,  Nazinigouba Ouédraogo, a procédé au baptême des galons qu’il a reçus le 1er avril dernier. Une cérémonie qui a eu lieu à son domicile le 6 avril 2014.

Le médecin général de brigade Nazinigouba Ouédraogo (Ph : B24)
Le médecin général de brigade Nazinigouba Ouédraogo (Ph : B24)

Le deuxième Médecin général de brigade de l’histoire des Forces armées nationales du Burkina, Nazinigouba Ouédraogo, a donné un cocktail dans l’après-midi du dimanche 6 avril 2014 pour baptiser son nouveau grade.

A l’occasion, des frères d’armes, des collaborateurs, des amis et des membres de la famille de l’enseignant à l’Université, du soignant à l’Hôpital Yalgado Ouédraogo sont venus le soutenir.

Le Colonel Larba Ouédraogo, ami d’enfance du Général de brigade, a rappelé que la nomination de Nazinigouba Ouédraogo vient reconnaître des années de « travail acharné »,  de « faits d’armes et de santé ».

Le Chef d’Etat-major général des armées, le Général de division Honoré Nabéré Traoré, présent à la cérémonie,  a en effet renchéri que ce grade sanctionne « une brillante carrière émaillée d’états de service », de celui qui allonge désormais à 18 la liste des généraux des forces armées nationales, dont 10 sont en exercice.

La cocktail a été marqué par la présence du CEMGA, le Général de division Honoré Traoré (g.) (Ph : B24)
La cocktail a été marqué par la présence du CEMGA, le Général de division Honoré Traoré (g.) (Ph : B24)

Le héros du jour a confié à la presse que c’est une « grande joie » qui l’anime et a remercié les « plus hautes autorités » pour cette reconnaissance.

Elle est pour lui, non pas une récompense, mais « une incitation à mieux faire » à l’avenir. Le Médecin général de brigade déclare se « sentir d’attaque » et « déterminé à mériter cette confiance les années à venir », en partageant notamment ce qu’il a appris.

Le Colonel-major Nazinigouba Ouédraogo a été nommé Général de brigade le 30 décembre 2013 par décret présidentiel avec le Colonel major de gendarmerie Djibrill Bassolé. Il a reçu ses épaulettes avec ce dernier, le 1er avril 2014.

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24 



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *