Les grands traits du programme politique du MPP

863 20

A l’issue des travaux du premier congrès ordinaire du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), le 6 avril 2014 au stade municipal de Ouagadougou, les premiers responsables ont annoncé leurs ambitions quand le parti viendra à conquérir le pouvoir d’Etat. La mission a été confiée au 1er vice-président, Salif Diallo qui, dans son discours, a dévoilé quelques grandes lignes de la gouvernance que le MPP entend mettre en œuvre au Burkina Faso.

 Salif Diallo au cours de son speech (B24)
Salif Diallo au cours de son speech (B24)

« Le MPP est un parti qui a les moyens de ses ambitions » a laissé entendre le président du parti, Roch Marc Christian Kaboré à la clôture du congrès. Les ambitions deviennent de plus en plus claires pour le parti et les responsables le font savoir. En prenant la parole devant la foule immense du Stade municipal, Salif Diallo dans un discours on ne plus clair et direct, a dévoilé quelques grandes lignes du programme du parti. Les actions et les mesures que le parti entend mener semblent être de taille et Salif Diallo de préciser que le MPP se donne pour mission de refonder la gouvernance au pays des Hommes intègres.

Refonder la gouvernance s’entend que « dès l’avènement du MPP au pouvoir, nous allons changer radicalement la gouvernance ». Il commencera par « dissoudre tous les ministères existants, (…) reconstruire de nouveaux ministères qui répondent aux aspirations du peuple ». L’ambition du nouveau parti qui se réclame de la social-démocratie c’est d’opérer le changement dans tous les secteurs. L’armée et ses composantes qui doivent être soumises « au pouvoir civil démocratiquement élu », tonne Salif Diallo.

Mais, l’une des probables évidences dans ce discours aux couleurs de clôture de campagne est la dissolution de l’Assemblée nationale. Si le MPP parvenait au pouvoir, l’organisation d’élections générales s’avère une nécessité pour se doter d’une majorité aussi bien à l’assemblée que dans les conseils municipaux et régionaux. A ces endroits de pouvoir bien précis, le MPP  promet de faire « élire dans une transparence absolue, les représentants authentiques du peuple ».

Dans le domaine de l’éducation, il y a également des promesses. Ainsi, « le système d’éducation et de formation sera revu pour mettre l‘accent sur la formation scientifique, la formation professionnelle » en plus d’un élargissement de la base des connaissances et des langues, dit-on au MPP. Des langues comme, l’anglais, le chinois, en plus des langues nationales « seront également enseignées à l’école primaire ».  Sur le plan économique, le code minier sera revu, les travailleurs des mines prendront des participations dans les sociétés, l’orpaillage sera remis aux « authentiques ». Au niveau du commerce, « les monopoles seront supprimés » et dans le domaine de la santé, le système permettra « une couverture universelle de santé pour tous les travailleurs et fils du Burkina Faso ».

Enfin, le MPP qui voit son avenir dans la jeunesse et la femme mettra un point d’honneur à former un gouvernement de parité, hommes-femmes et jeunes. En plus de cette esquisse de programme de gouvernance, le président du MPP, Roch Marc Christian Kaboré a confié qu’une rencontre sera organisée avec les hommes de médias pour dévoiler le programme dans ses détails.

Lorraine KALMOGHO (Collaboratrice)



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 20 commentaires

  1. nous SOMMES DANS UNE DYNAMIQUE politique ou il est indispensable de travailler avec la jeunesse,C’est actuellement le fer de lance des politiciens.je constate que l’arnaque est de trop,et il est temps que les jeunes ouvrent les yeux.pensons a notre devenir.

  2. Sougr soaba,c’est bien de militer pour le changement mais il faudra s’assurer que ceux sur qui nous comptons pourront nous envoyer le bon changement.Ils pourront certes nous envoyer le changement mais lequel?De la tranquillit? aux troubles c’est aussi un changement.Seulement personne ne le souhaite

  3. la gouvernance est un outil d’?ducation et comment faire changer ces tares que le mode de gouvernance de la social d?mocratie a fait adopter ? l’ensemble des populations du Burkina.c’est bien de nous faire rever mais reparer ce que vous avez mis assez de temps ? d?truire, ne serait ce que

  4. Tout parti qui se cr?e doit avoir des ambitions pour son peuple.Il n’est pas aussi dit que l’on peut r?aliser toutes ses ambitions dans ce monde ici bas. En effet, le MPP s’est cr?e pour oser le changement comme les autres de l’opposition. Cela doit faire parti des aspirations de notre jeunesse. C’est ? dire contribuer ? r?aliser le changement pour permettre l’?mergence d’une nouvelle g?n?ration de leaders(politiques,?conomiques,etc.). Nous devons laisser ? la post?rit? un exemple de courage,de d?termination et d’amour pour notre pays. En cela,nous ne devons pas rester passif et permettre un clan de prendre en otage notre cher pays. Il faut qu’une nouvelle classe dirigeante ? travers les urnes imprime sa marque,quitte ? nous de les sanctionner par la suite ou la renouveler notre confiance.VIVE LE BURKINA

  5. JE ne vois rien de nouveau dans le programme de ce parti.constatez vous m?me!JE trouve que ce n’est rien que du mim?tisme au regard du CDP.ce parti n’et qu’un CDP bis.c’est pas du tout serieux!

  6. un article se posait la question de savoir si les gens ne souffraient pas d’amn?sie.La question a sa raison d’etre quand on sait que les fondateurs du MPP pendant pr?s de 30ans se sont rendus coupables de d?tournements de fonds,de crimes et j’en passe.

  7. ah vs aussi kan on montre la lune a lidiot il regarde le doi. il a di dissoudre les ministere et non casse les maisons abrutan ces ministere il veut dire par exemple au lieu de ministere de leau a part et agriculture a part on p les reunir. il a di introduir le chinois cela n v pa dir laisse taiwan pour pekin et pour ton information la relation burkina-taiwan est loeuvre personnel de salif dialo

  8. C'est un programme combien ambitieux, mais cette r?forme que je vois tr?s radicale est d'un point de vue irr?aliste. Les Burkinab? dans leur grand ensemble, sont devenus par la gr?ce des autorit?s tr?s attach?s aux principes de l'affairisme, et je me demande comment salif et ses camarades pourront y changer qqc, ? moins de devenir des r?volutionnaires.

  9. Vendeurs d’illusions!!! mon ?il. On vous connais.On vous connais d?s.On vous connais tous.C’est la fin de vos carri?res. Mieux vaut allez vous reposer dans vos ch?teaux construisent avec les derniers publique.

  10. Comment connaitre les aspiration du peuple sans referendum?
    De quel droit tel ou tel leaer parle au nom du peuple?

    Attention le MPP a travers les dires de Salif donc de RSS va faire ce qui suit:

    – rompre avec Taiwan et laisser les Chinois envahire le Burkina.Vous n’aurez meme pas les petits boulots pour vendeur de Samessa avec les Chinoises.

    – Detruire tout pour reconstuire (un perpetuel recommencement) au lieu de s’appuyer sur les acquis des regimes precedents. on va prendre 20 ans de retard encore.

    – Faire apprendre le Chinois a l’ecole en plus des 64 dialectes du Burkina? Bravo pour la trouvaille Salif et compagnie. C’est une idee vraiment geniale.

    – Salif parle d’un gouvernement compos? de 50% de femmes, 50% d’hommes et 50% de jeunes. Trouvez l’erreur.

    – A suivre

  11. ? dissoudre tous les minist?res existants, (?) reconstruire de nouveaux minist?res qui r?pondent aux aspirations du peuple ?. ah bon!!!les ressources sont maigres on veut pas r?f?rendum ,on veut pas s?nat,ah Salif ,donc tu vas d?truire m?me celui de l agriculture a OUAGA 2000?

  12. alors dans ces grands traits ,il n y pas un traits pour les paysans ? ah ah alors qui appelez vous peuple alors ? nous savons tous que le peuple burkinab? est en majorit? constitu? de cultivateur et on les oublie et on dit penser au peuple mon ?il soyons serieux il ne sais m?me pas la source des probl?me du pays ,nul comme grands traits d un programme politique

  13. frere de retour au pays |

    ou ils sont les grands traits ? ah l? c est grave ,moi je n ai rien vu ,comme un enfant de CE2 qui r?cite sa le?on mal apprise,plein d incoh?rences mais ils ne valent rien ces gens l? !!!?a on dira de ?a O pr?occupations du peuple

  14. Je ne vois que des salades dans ce programme au lieux de renforcer et de doter les institeurs de grand moyens vous penser enseigner le chinois au enfants combien de prof chinois a ton au Faso , vous voulez dissoudre l’AN pour installer vos soldats afin qui puisse faire vos sale besogne
    Quelle place de la jeunesse si au sain de votre BEN il n’a que 7 soit disant jeunes

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *