Football burkinabè : L’union Sportive de Ouagadougou rend hommage à Nabiiga

291 4

L’Union Sportive de Ouagadougou (USO) a décidé de rendre hommage à son supporter numéro 1 Rasmané Sanfo dit Nabiiga ce dimanche 13 avril 2014 à la mi-temps du match de la 15ème journée EFO # USO.

Rasmané Sanfo dit Nabiiga sera à l'honneur à la mi-temps du match EFO#USO
Rasmané Sanfo dit Nabiiga sera à l’honneur à la mi-temps du match EFO#USO

Les supporters et les dirigeants de l’Union Sportive de Ouagadougou reconnaissants à Rasmané Sanfo dit Nabiiga. Ils ont décidé de rendre hommage à cet homme qui a donné toute sa vie à cette équipe dont le quartier général est situé à Larlé (quartier de Ouagadougou). Une cérémonie sera organisée à la mi-temps du match EFO#USO prévue ce dimanche 13 avril pour tout ce qu’il a fait pour le club.

Nabiiga s’est distingué par sa fidélité, son engagement et ses sacrifices pour le club de son cœur. Et dit-on, Nabiiga porte l’USO dans son cœur que l’équipe nationale du Burkina. « Usooo, usooo, usooo » Lire la suite sur B24 Sport

Il y a 4 commentaires

  1. Un grand supporter ne meurt jamais c’est vrai et si on baptisait le terrain de BAOGHIN au nom de NABIIGA.

  2. Ce fut un "Vrai", un "Grand" et le "plus Grand" supporter de l'USO que j'ai connu depuis la cr?ation de ce Club par le Koro Kiemtarboum et ses camarades d'alors. J'?tais encore un gamin. Mais j'ai eu la faveur d'appr?cier ses qualit?s "inqualifiables je dirais" de SUPPORTER N?1. Du haut de ses 1m42, il ne l?sinait pas sur la port?e de sa voix qui restait ? la limite de sa taille pour crier Usooo, Usooo, Usoooo. Je vous avoue que depuis que j'ai fais sa connaissance alors que j'?tais assez jeune, je ne lui avais jamais connu d'autre nom que "Nabiga". Ce n'est qu'aujourd'hui que j'ai su qu'il ?tait dans la r?alit? un "SANFO". Si les Etalons pouvaient jouir de tels soutiens, ils am?neront la Coupe du Monde au Faso un jour. Que Dieu le b?nisse.

  3. Ce bout d’homme toujours casse pied au stade est un grand suporter infatigable de l’uso toujours present ,il merite qu’ont lui rende des hommages,je l’ai connu il ya 40 ans stade municipal sous les arbres du moro au temps de jeanne Darc et de l’Efo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre