Meeting du Front républicain à Bobo : « Il fallait qu’on démontre que c’était quelque chose de sérieux »

693 24

Le Front républicain est satisfait de son premier meeting à Bobo-Dioulasso, le 12 avril 2014. Pour son co-président Assimi Kouanda, « c’est un grand succès » et pour Me Hermann Yaméogo, l’autre co-président, le Front républicain a relevé le défi de sa « crédibilité ». Après le front du politique, le Front républicain mettra le cap sur le social, a fait savoir la coordination nationale, le  16 avril 2014.

Les co-présidents du Front républicain, Me Hermann Yaméogo (g.) et Assimi Kouanda (Ph : B24)
Les co-présidents du Front républicain, Me Hermann Yaméogo (g.) et Assimi Kouanda (Ph. D’archives : B24)

« Ce meeting a été un grand succès ». C’est le sentiment que donne le premier meeting du Front républicain à Bobo-Dioulasso au co-président Assimi Kouanda, s’exprimant lors d’une conférence de presse ce mercredi, tenue en marge d’une Assemblée générale du Front.

Ce succès s’analyse au niveau de la mobilisation avec un Stade Wobi rempli « recto et verso », commente Assimi Kouanda, faisant sienne l’expression de la presse. Ce succès s’analyse aussi au niveau de deux défis relevés par le Front à travers ce meeting, juge le co-président Me Hermann Yaméogo.

« Il fallait qu’on démontre que c’était quelque chose de sérieux »

Le premier défi, relève le président de l’UNDD, c’est d’avoir réussi à réaliser la « cohésion dans la diversité », en réussissant à faire travailler ensemble plusieurs partis politiques d’obédience différente. Le second défi relevé est de la « crédibilité » du Front républicain.

Me Hermann Yaméogo, croyant que certains pensaient que « ils allaient se prendre une gamelle » à Bobo,  « il fallait qu’on démontre que c’était quelque chose de sérieux ».

Me Hermann Yaméogo a en outre fait le constat qu’il « y a un réveil à la base » au niveau des populations et que ces dernières sont « sensibilisées » et prêtes à défendre « leur constitution ».

Pour le reste, les co-présidents du Front républicain ont réaffirmé que le référendum était la solution idéale pour trancher la question de l’article 37 de la Constitution. « Dans les semaines à venir, nous en dirons beaucoup plus », a  indiqué Me Hermann Yaméogo.

12 nouveaux adhérents

Mais le Front républicain ne se cantonnera pas dans le politique. Les sujets sociaux seront examinés au sein du Front. Me Hermann Yaméogo a laissé entendre que des colloques, des séminaires seront bientôt organisés sur les problématiques sociales, comme l’emploi, la santé, la question de la femme et du genre, etc.

A noter que lors de cette Assemblée générale du 16 avril 2014, 12 nouveaux partis et formations politiques (CNA-BF, FDR, MODEL, FPC-Yelmané, FRD, UFC, PJD, FDD, RDF, PPP, UDD, ADEFA) ont été acceptés au sein du Front républicain, portant  le nombre de membres à 49.

Abdou ZOURE

Pour Burkina 24



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 24 commentaires

  1. Dans la vie,li faut ?tre sinc?re avec soi m?me.si l'opposition n'avait pas divis? l'opinion burkinab? sur l'article 37 alors que le pr?sident du Faso n'a rien dit encore sur sa candidature on ne parlerait pas de referendum.c'est l'opposition burkinab? qui a provoqu? le referendum,qu'elle l'assume.Quant au front r?publicain,il faut le saisir comme un instrument de paix,donc une chance pour le Faso.je suis burkinab?,je vis dans un pays africain qui a connu une crise que je ne souhaite pas pour mon pays

  2. Mes fr?res qui declarent des paroles obc?nes ,prenez conscience car vous ?tes tenus aux yeux de tous les burkinab?.si le meeting a r?ussi ce sont les journalistes qui commentent et non pas vous.c’est vraiment scandaleux et vous serez etonn?s d ?tre surpris.

  3. Je sui davi avec les gens kan til s’entete a dire que le referendum est inscrit dan la constitution inviter le peuple a se pronocer sur une question d’int?r?t national mais ce que je n’arrive pa a comprendre et la question que je pose : Est ce que faire un referendum pour que le President Compaore puisse se presenter au presidentiel de 2015 est une question d’nteret national aider moi

  4. Mama merci pour ta r?ponde il faut un refreandome pour que les d?missionnaire du cdp sache que le peuple est vraiment dessu de leur comportement. Mai une chose est claire si Blaise ne pas candidat ?Rok Ne serai pas candidat .

  5. VIVE le Front R?publicain,toute nos congratulation a ses p?re.il faut que le peuple donne son avis pour les ?ch?ance de 2015.que l’opposition veuille ou pas le peuple se prononcera,image de la d?mocratie

  6. mama, tu es vraiment mama tu ne comprend rien du tout. tu votera pour la pr?sidentielle, pas pour le r?f?rendum

  7. je crois qu’il n’ya pas lieu de prof?rer des insultes comme ?a ? l’encontre de grande personnes, comportons nous un peu en adultes! comparaison n’est pas raison, les 12 nouveaux partis adherents n’ont rien ? voir avec les partis politiques qui ont rallier le mpp; ya pas d’instrument de m?sure en la mati?re!

  8. je partage les objectifs du front. il ne faut pas sacrifier le peuple pour une alternance.il est bon de discuter plus t?t que de le faire apr?s une crise meurtri?re

    . la politique dans la paix.convaincre sans vaincre.

  9. C?est vrais la loi c?est la loi, mais si on s?amuse a l?heure actuelle de modifier l?article 37 avec le handicap d??tre tax? de manipulation, ce referendum aura le risque ? 100% les d?saveux populaire vu l??galit? des arguments du pouvoir et l?opposition qui contraindra le pr?sident Blaise Compaor? de d?missionner, ce qui ne sera pas bien pour une alternance ?quitable. La seule solution est que le pr?sident Blaise Compaor? prenne la sagesse de respecter la lettre et l?esprit de l?article 37 de la constitution qui l?interdit de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs, et soit l?arbitre de l??lection pr?sidentiel 2015. ?a sera un ?v?nement s?rieux et courageux de la part du parti au pouvoir.

  10. La loi c'est la loi |

    Le r?f?rendum est inscrit dans la constitution donc il faut la respecter. En aucun cas le r?f?rendum est anti-constitutionnel, et il faut toujours lui faire recoure quand une question d?int?r?t national divise la classe politique et le peuple. C’est le cas du Faso donc le r?f?rendum est n?cessaire, l?gal et l?gitime.

  11. Maintenant tout le monde voit et sait que le Front R?publicain est s?rieux et on le consid?ra d?sormais comme une composante importante de la politique national et il faudra d?sormais composer avec le Front Republicain.

  12. Le c?libataire qui se flatte qu’il a eu une femme et il rentre se cacher derri?re le pilier ? l’entr?e int?rieure de la chambre. Qui trompe-t-il si ce n’est lui-m?me? On verra bien la suite!

  13. en tout cas c ?tait n?cessaire pour mettre la queue de ces opposants entre la cuisse comme c est le cas aujourd hui ,vive le Front !!!!

  14. Bravo au front Republicain!
    2 000 fcfa pour assister au meeting!! pas mal. On prend le sous et on vera par l suite!!
    arrondissement 4 de Ouagadougou, moto distribu?es, mais le peuple a vot? juste. Les Burkinab? sont murs maintenant politiquement.
    Herman sait qu’il pourrait jamais ?tre Pr?sident du Burkina Faso, donc il fait tout pour emp?cher ses compagnons, dignes, de devenir Pr?sident!! Qu’il se rassure, il est vaincu, et ?a depuis belle lurrette!!!!
    Mon ch?r Assimi!!! le parachutage!!!! tout est resum? la. wait and see!!!!

  15. Ces 12 nouveaux partis adherents ont combien de d?put?s et de conseillers ? J.ai un conseil a donner ? mon prof ASSIMI c,est de se mefier de ce traitre de herman;qui a trahi plusieurs fois trahira toujours

  16. des intellectuel vendu.vs faite la honte d vos famille.accepter k vs ?te des ratarder mentaux ki n peuvent pas gerer un paye c`est pathetique.on vous connais bruller ce beau pays vous aller render compte.

  17. Dans toute l?histoire de notre pays, quel ?v?nement a ?t? fait au s?rieux avec Yermane Yameogo ? Quand vous mettrez ce dernier au placard, le peuple vous prendra au s?rieux.

  18. N’importe quoi, pas de referendum, pas de senat et 2015 c’est la fin de compaor?, faudrait rapidement preparer un autre candidate.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *