Abdoulaye Wade finalement attendu à Dakar ce jeudi

425 0
-

Deux ans après sa défaite aux élections présidentielles, l’ancien président Abdoulaye Wade a annoncé son retour à Dakar pour ce Mercredi 23 avril. Mais ce sera finalement pour ce jeudi 24 avril 2014, en principe, car son avion n’a pas reçu d’autorisation de décoller pour défaut de plan de vol.

N’empêche, ce retour intervient dans un contexte politique particulier et mouvementé comme la presse sénégalaise se plait à le rappeler.

D’abord, le contexte politique est marqué par les récents rebondissements dans l’affaire Karim Wade, qui depuis la chute du régime de son père fait face à la justice pour cause d’enrichissement illicite. Après avoir passé 12 mois en détention préventive à la prison de Rebeuss, le fils Wade a été renvoyé devant  un tribunal pour être jugé après une longue enquête de la cour de répression de l’enrichissement illicite. Tout porte à croire qu’il ne pourra pas échapper à un procès concernant son patrimoine évalué à 518 Millions d’euros.

Il y a ensuite, les préparatifs des élections locales prévues pour le 29 Juin, après avoir été repoussées dans un premier temps. Le PDS, parti de Me Abdoulaye Wade, compte sur le retour de son fondateur pour retrouver un peu de son unité et de sa force pour aborder ces élections dans de meilleures conditions et aussi pour espérer nouer quelques alliances.

S’agissant d’alliances, il se susurre que Idrissa Seck, l’ancien Premier Ministre de Wade, puis opposant et soutien de Macky Sall aux dernières présidentielles, n’est pas hostile à une telle perspective. Certains en veulent pour preuve, ses déclarations à sa descente d’avion ; car après une longue période hors du territoire ce dernier qui est rentré en fin de semaine dernière a déclaré que « le patrimoine de Macky Sall n’est pas licite. L’ensemble de ses salaires depuis qu’il travaille n’atteint pas un milliard » et que par voix de conséquence, celui-ci devrait être poursuivi.

Le retour d’Abdoulaye Wade promet donc de provoquer des remous sur cette scène politique qui lui a manqué d’après plusieurs sources, et ce d’autant plus qu’il affirme lui-même que ce retour à une connotation politique.

Youssouf Bâ

Pour Burkina 24

Youssouf Bâ

Juriste, Spécialisé en Droit de l'Intégration. Journaliste, Poète.

Il y a 1 commentaire

  1. D. BOUBAKAR napoli ITALIE |

    apropos-je prend exemples de wade pour fais une proposition ? notre president Mr blaise compaore je lui demmande de r?flesir sur les cas des-autres president qui ons govern? aux m?me momment qui lui et de chercher ? pr?par? sa retraite dans la dignit?et le respect de sa propreperssone et de ne pas ?cou? les ravisseur qui sons aux tour de lui Mr le president faite vous r?f?rence sur le cas de rock kabore simont compaore salif diallo hier qui est-est ce perssone pour vous et ? nos jour ce perssone sons devenus vos ennemis numero undonc reconnaiss? que Lhomme noir est ingratreconnaisser vous (1)charle tailor du liberia (2) reconnaisser vous le cas de Mr laurant coudou gbagbo de cote d’ivoire rap?ller vous de mahamadou tanja du niger en plus avais vous vus comment les malien ons r?mercier Mr amadou toumani toure apres tout ce tour de rapellesa vous de reflechir et prent une sages decision pour le respes de votre propre digniter rappelllller vous que les enfants qui sons n?en 1987 sone des grand gar?ons et grande dammes apret 27 ans de pouvoir et grand m?diateur de tous afrique vous ne meritez une petite sortismodifier la constitution de la nation pour vous permetre de vous r?presenter est une HONTE sur le plant internationale mais le mal est que deux pied ne dit jamains la v?rit? a qui est aux pourvoir m?me vos propre consailler ne vous diras jamains cette v?rit? m?me votre ?pouse ne vous diras pas cette verit? rapell? vous de simone gbagbo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre