Au MPP, “nous ne sommes pas quémandeurs de passeports diplomatiques” (Clément Sawadogo)

658 0

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) ne fait pas du retrait des passeports diplomatiques un problème “important”. C’est ce qu’a affirmé le Secrétaire général du parti, Clément P. Sawaodogo, à la presse ce 26 avril à la sortie d’une session du Bureau politique national.

Clément Sawadogo, le SG du parti (Ph : B24)
Clément Sawadogo, le SG du parti (Ph : B24)

Clément Sawadogo ajoute que cela ne gênait pas non plus les militants du MPP de voyager avec des passeports ordinaires.

Nous ne sommes pas quémandeurs des passeports diplomatiques, affirme-t-il.  Cela ne nous gène aucunement de voyager comme tout citoyen burkinabè. Simplement, nous ne voulions pas qu’on évoque des raisons qui ne sont pas conformes à la réalité comme (par exemple que) nous ternissons l’image du pays à l’extérieur“.

En rappel, en fin de semaine dernière, le Président du Faso a annulé les passeports diplomatiques d’une quarantaine de membres du MPP, parti d’opposition burkinabè.

Le ministre burkinabè des Affaires étrangères, Djibrill Bassolé,  avait expliqué que cela relevait du pouvoir discrétionnaire du Chef de l’Etat. Une conférence de presse est en principe prévue ce lundi 28 avril 2014 lors de laquelle Djibrill Bassolé devrait donner plus d’éclaircissements sur ce sujet.



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. Ces actions sont les derni?res d?un r?gime en pleine d?cadence.
    Ce qui est s?r le peuple suit et attend d?un ?il ferme ? un quelconque d?rapage, d?organisation d?un r?f?rendum ou d?un envie de rester au pouvoir.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *