Référendum au Burkina : Etienne Traoré remercie Bouba Yaguibou

633 18

Dans un article paru le 28 avril 2014, Burkina 24 retranscrivait la réaction de Me Bouba Yaguibou, député-maire et Secrétaire adjoint de l’ADF/RDA sur l’appel lancé par le CDP au Président pour l’organisation d’un référendum sur l’article 37 de la Constitution. Dans une opinion parvenue à Burkina 24, le Pr Etienne Traoré dit “merci à l’honorable Yaguibou Bouba pour avoir souligné le danger contre la paix que représente la tenue éventuelle du référendum. Lisez donc.

Selon Etienne Traoré, premier vice-président du PDS/Mètba, il n'y pas de « situation de tentative de départs » (Ph : B24)
Selon Etienne Traoré, premier vice-président du PDS/Mètba (Ph : B24)

Merci  à l’Honorable Yaguibou Bouba  pour avoir souligné le danger contre la paix que représente la tenue éventuelle du référendum.

J’ai lu avec intérêt sur burkina24.com, mais sans surprise les propos du député-maire de Pô, Me Yaguibou Bouba. Il s’agit d’une position renouvelée de son Parti.

 Je m’en réjouis d’autant plus que cette position provient même de la majorité présidentielle, dans sa fraction autonome en matière d’analyse et de pensée et qu’elle tire le juste signal d’alarme : ce référendum est une véritable menace pour la paix sociale!

Et j’ajouterai: une grave menace à cause d’un seul compatriote qui, ne voulant pas quitter le pouvoir a d’abord orchestré une fausse division au sein du peuple afin de vouloir recourir à l’arbitrage du même peuple. Je me répète, ce n’est pas le peuple qui a un problème avec l’article 37.

C’est bien plutôt Blaise Compaoré qui a un problème avec cet article dont l’esprit est de prévenir toute corruption autocratique et patrimoniale de la démocratie en ouvrant une perspective d’alternance.

Cet article dans son esprit et dans sa lettre est partie intégrante de la Constitution que le Président Blaise, dans son discours d’investiture a juré de défendre en 2010!!!

Même si la lettre de l’article 37 permet une révision, ce n’est pas lui qui a juré d’en défendre l’esprit et la lettre qui devrait le faire.

De plus, rappelons-nous ce très juste et légendaire adage latin : ” C’est la lettre qui tue. Seul l’esprit vivifie”!

Au Burkina, évitons de confirmer cet adage en posant les jalons de troubles à la paix sociale par attachement obsessionnel et dangereux à la lettre de l’article 37, et ce, au détriment de son juste esprit consensuel et pacificateur.

Et puis l’on peut à juste titre se demander s’il s’agit d’une consultation autour de problèmes vitaux de la Nation ou d’une consultation pour, dans le fond, satisfaire une soif du pouvoir aiguisée par une peur de quitter le pouvoir. Dans la deuxième hypothèse, on pourrait alors dire que notre processus démocratique est comme pris en otage par les tenants du pouvoir qui, forts des avantages et institutions de ce pouvoir ( argent, administration, forces armées…) campent sur leurs positions à la manière d’un cowboy pour lancer ce défi : que celui qui en a les moyens et la force vienne nous remplacer.

 C’est ainsi qu’on crée l’affrontement dans les esprits qui finissent par devenir des affrontements réels. Et je rejoins encore et à cet effet mon frère Yaguibou, la tenue de ce référendum risque d’attenter à la paix sociale alors qu’il suffit de respecter l’esprit (“qui vivifie”) de l’article 37 pour que nous chéminions dans la paix vers une présidentielle elle- même pacifique.

En ces moments difficiles, je pense que tous les démocrates, patriotes et amis de la paix où je situe l’ADF/RDA, devraient se donner la main pour empêcher notre pays de sombrer dans des violences fratricides à cause de quelques uns de nos compatriotes au pouvoir et qui semblent prêts à tout pour y rester.

 N’oublions jamais que certaines violences peuvent déchirer le tissu social et même national sur des générations entières. Alors je demande de ne point tenter le diable.

 Seule une grande mobilisation PATRIOTIQUE peut nous éviter ce scénario-catastrophe par l’isolement continu des faucons du pouvoir. Moi je demeure optimiste à cette condition. Et alors, même si des nuages s’amoncellent sur le ciel Burkibabè, il n’y aura pas de déluge.

 Étienne Traoré,

Université de Ouagadougou le 29 Avril 2014.



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 18 commentaires

  1. A ERICO
    vous avez bien dis une portion de la population; donc a cause d’une portion (qui veut dire en Fran?ais une petite partie d’un ensemble)nous devons d?truire ce que nous avons mis tant de temps a construire. Sachez que tout Burkinab? le soutien voila pourquoi il est le pr?sident du Faso. C’est ce que vous oubliez; ainsi jusqu’? 2015.apres 2015 s’il insiste on le fera comprendre simplement qu’il n’est rien d’autre qu’un mortel comme nous tous. En bon entendeur…

  2. un homme qui ne pense qu-? soi,n-ob?it generalement qu-? soi et c-est ainsi qu-au lieu d-augmenter le nombre de lits au chuyo,on pref?re dilapider l-argent du pauvre contribuable pour un refrendum qui fissurera notre cohesion pour nous mettre ? la merci des djihaddistes qui d-ailleurs ont pour cooperant ces impenseurs.Malheur ? vous si vous brisez cette paix de cimeti?re.car si y a la paix au burkina,mon cousin welebre l-ignore car hier de retour du chuyo,il a constat? que 90%des patients n-avaient pas un lit,sans compter ceux qu-il vu mourir sous ses yeux par manque de moyens.O? est donc l-assistance medicale universelle(AMU)?YALGADO portera plainte contre x pour baptiser cet enfer terrestre en son au tribunal d-OSIRIS

  3. merci a mr Traore pour les efforts qu’il fait en vu de preserver la paix dans notre pays. meme si des gens sont toujours pret a voir en mal ce qui est bien on ne peut que repecter leur liberte de penser. mais que ceux par exemle qui pensent que la frange de la population qui soutient B.C. est dans son droit sache que la loi est faite pour trancher les confits d’interet dans la societe et dans ce cas ci, la constitution dit que le president est elu pour 5 ans renouvelable une foi. et cela pour eviter que quelqu’un veuille rester au pouvoir au dela de 10 ans meme s’il est soutenu par quelque persone qu’ils soient. “la loi est dure mais c’est la loi” que chaque citoyen accepte donc de souffrir pour que la loi qui est l’expression de la nation
    s’applique a tous si non chacun fera sa loi et ca sera le chaos

  4. CHER Erico lisez: ?Si Blaise Compaor? a une conscience, alors nous le laissons avec sa conscience?. ?C?est inqualifiable. S?il a fallu qu?il passe sur son ?ami et fr?re? pour acc?der au pouvoir, comprenez alors qu’il s’y accroche ? tout prix?. dixit les enfants de Thom. SANK.

  5. Mr Etienne vous voyez le r?f?rendum comme ?tant le d?sir d’un seul homme en l?occurrence le pr?sident Blaise Compaor?. M?me si le r?f?rendum b?n?ficie au pr?sident, vous m?prisez totalement la portion de population qui soutien le pr?sident et qui sont pour le r?f?rendum. Vous pensez que cette portion du peuple n’est pas citoyenne et n’a pas les m?mes droit que celle que vous soutenez. A vous entendre et ? vous lire cette portion du peuple qui soutien le Pr?sident ne compte pas et je penses que c’est l? votre erreur.

  6. Le chef de l’Etat ? Bagr?! la campagne pour le r?f?rendum est en marche. Que le tout puissant mette sa main sur le coeur de Blaise pour plus de sagesse de sa part. Nos enfants veulent grandir dans un climat de paix et leurs parents veulent continuer et terminer leurs vie en paix. Blaise pardon, pays l? c’est pour immatriculer en ton nom.

  7. Dans tous les cas il y aura deux cas: Soit Blaise quitte le pouvoir et cela apr?s des bain de sang et des cadavre soit il y reste mais il va devoir marcher sur des cadavre. dans tous les cas le chemin de non retour est ouvert….

  8. merci,professeur!Vous aurez jou? votre partition.Mais moi j'ai peur,tr?s tr?s peur.Le malheur de ce pays viendra par Blaise.Rappelez-vous que le pays a connu des coups d'etat militaires avant,et la vie des pr?sidents d?chus a toujours ?t? ?pargn?e.A l'av?nement de la rectification le PF a ?galement ?t? rectifi?.un autre fait:quand il est entr? en rebelion en 1984 avec l'arrestation de tom sank,P? n'a pas ?t? attaqu? contrairement ? Koudougou en 1987 qui v?cu l'enfer,avec l'immolation des Daniel Kere et Cie.Ce monsieur a toujours opt? pour la solution du pire.Peuple du Burkina pr?parons donc au pire.

  9. merci,professeur!Vous aurez jou? votre partition.Mais moi j'ai peur,tr?s tr?s peur.Le malheur de ce pays viendra par Blaise.Rappelez-vous que le pays a connu des coups d'etat militaires avant,et la vie des pr?sidents d?chus a toujours ?t? ?pargn?.A l'av?nement de la rectification le PF a ?galement ?t? rectifi?.un autr fait:quand il est entr? en rebelion en 1984 avec l'arrestation de tom sank,P? n'a pas ?t? attaqu? contrairement ? Koudougou en 1987 qui v?cu l'enfer,avec l'immolation des Daniel Kere et Cie.Ce monsieur a toujours opt? pour la solution du pire.Peuple du Burkina pr?parons donc au pire.

  10. Merci ? vous mr TRAORE pour cette reflexion et pour toutes les autres que vous avez dej? faite. il est important que les politiciens sachent que le pays n’appartient pas ? celui qui le dirige, un pr?sident est d?sign? par un peuple pour guider les projets pouvant l’amener ? se developper. Le Burkina Faso n’est pas le bien de Blaise Compaor? qui peut le disposer comme il veut.Un pays est encadr? par des textes de sorte que les chefs d’Etats se succ?dent pour chacun, apporter son savoir-faire. Comment on peut penser qu’une personne est la seule ? pouvoir apporter le bonheur ? une population de 16 millions d’habitants?? Blais compaor? ? fait 27 ans au pouvoir il est tant qu’il laisse la place ? quelqu’un d’autre il n’est pas la seule intelligence de notre tr?s ch?r pays. Le Burkina a exister avant et sans le CDP et il existera apr?s et sans le CDP.

  11. comment former si nous ne sommes pas form?s ? comment construire une soci?t? avec la haine ?comment affirm? si on ignore ce qu on doit dire? C EST patetique pour notre uo

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *