Crise à Mané : Le ministre Jérôme Bougouma évalue la situation

544 23

Des affrontements entre populations ont eu lieu le  samedi 26 avril 2014 dans la commune rurale de Mané, province du Sanmatenga. Le bilan de ce drame a fait un mort et deux blessés. En vue d’évaluer la situation et de témoigner la compassion du gouvernement aux familles, le ministre de l’Administration territoriale et de la Sécurité, Dr Jérôme Bougouma s’est rendu à Mané ce vendredi 02 mai 2014.

Echange entre le MATS et Naba Simbdo de Silmidougou (à droite) (Ph : MATS)
Echange entre le MATS et Naba Simbdo de Silmidougou (à droite) (Ph : MATS)

Le ministre de l’Administration territoriale et de la Sécurité (MATS), Dr Jérôme Bougouma a effectué le déplacement de Mané ce 02 mai 2014 au nom du gouvernement.

L’émissaire de l’exécutif a pu discuter avec les personnes ressources de la commune et les familles affectées.  A Silmidougou, village situé à 9 km de Mané, il a eu un échange avec le chef de la localité, Naba Simbdo. « Je suis venu vous encourager et vous dire que l’Etat sera à vos côtés pour un retour de la paix », a signifié le ministre Bougouma.

Il a profité demander le concours du chef pour l’apaisement des cœurs. En retour, Naba Simbdo a fait savoir à son visiteur, de sa disponibilité à accompagner le gouvernement afin que le calme revienne à Mané.

L’autre étape du séjour  du MATS dans la commune de Mané a été la rencontre avec les familles affectées, toutes relogées à l’Action sociale.

Le Dr Jérôme Bougouma a présenté les condoléances du gouvernement à la famille du disparu, souhaité prompt rétablissement aux blessés et rassuré ses interlocuteurs  que les auteurs seront recherchés et mis à la disposition de la justice. Les sinistrés (plus de 114 personnes d’au moins 17 ménages) ont saisi de l’occasion pour demander au ministre de meilleures conditions de vies et surtout de logement. Séance tenante, instructions ont été données, pour que des tentes soient dressées.

La dernière étape des rencontres, a été l’échange direct avec la population.

Une vue des familles affectées relogées à l’Action sociale de Mané (Ph : MATS)
Une vue des familles affectées relogées à l’Action sociale de Mané (Ph : MATS)

En langue nationale mooré, le ministre en charge de la sécurité a livré aux centaines de personnes un message de paix, de dialogue et d’apaisement. Une rencontre qui n’est pas allée à son terme compte tenu de la situation encore tendue.

Et le ministre s’en explique : « Vu la configuration de la rencontre, nous nous attendions à avoir une délégation. Vous avez vu qu’il y avait des centaines de personnes.

Avec une foule c’est difficile de discuter. Et leurs problèmes aussi, ils l’ont soulevé ; ils disent que tant qu’on ne règle pas le problème de bétail, on ne peut pas discuter. Donc, dans ces conditions là, il vaut mieux régler les problèmes concrets, et permettre aux cœurs de s’apaiser pour que les fils du dialogue se renouent progressivement ».

 A l’issue d’une journée passée dans la commune de Mané, le Dr Jérôme Bougouma a reconnu que la situation est toujours tendue.

« La situation est encore difficile. Mais nous avons pu nous rendre compte également que ce n’est pas une question de conflit communautaire. Il y a un problème concret de vol de bétail. C’est autour de ce problème là, que se sont cristallisés toutes les frustrations et les récriminations.

 L’Etat va prendre toutes les dispositions nécessaires pour renforcer la sécurité », a expliqué le MATS. Il a promis de renforcer la sécurité à travers l’envoie d’une compagnie de CRS pour appuyer la gendarmerie, et de voir avec la justice comment rendre le dispositif plus fluide.

«  Parce que, il y a des gens qui se plaignent que depuis 10 ans, ils sont victimes de vols de bétailet que l’Etat ne fait  rien. Donc ce sont ces problèmes là que nous allons régler. Et nous reviendrons plus tard lorsque les cœurs se seront apaisés pour encore discuter, pour faire en sorte que le vivre ensemble prévale quelles que soient les difficultés », a promis Jérôme Bougouma.

La Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle du MATS

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 23 commentaires

  1. A chaque fois qu’il y a ce genre de crimes, le ministre se deplace parle aux chefs coutumiers et aux populations. Il prone la paix et la reconciliation mais personne ne parle de justice. On ne cherche pas les crminels. Les survivants restent la ou ils sont deplaces ayant tout perdu. Et enfin de compte petit a petit les autorites les oublient et ils sont ainsi abandonn?s a eux memes. Tout le monde se tait et attend les prochains massacres pour recommencer les memes d?marches.

  2. Jai toujours approuver toutes les sorties du Dr car on sent qu’il maitrise son domaine que le seigneur lui donne la force de pouvoir r?conforter ces familles encore merci ? vous Mr Le Ministre

  3. Mr le ministre, celui qui est ? gauche de vous est de la d?l?gation o? c’est un sujet du chef de mane? Beaucoup de courage ? toute la population de mane.

  4. C’est exactement CE que nos forces de l’ordre devraient faire, chaque nuits Dans les quartiers, au lieu de passer leur temps sur les carrefours. Ils doivent etre sur le terrain Dans les quartiers pour dissuader les delinquats. Pour que l’emergence rant chanter par le gouvernement soit en Parti une realit?, Il faut que nos fonctionnaires quittent les bureaux, pour rejoindre la population sur le terrain.

  5. Il y a quelque que chose dont je n’arrive pass comprendre chez certains commentaire.. pourquoi feliciter le ministre? Il fait son travail, ou bien c’est parce qu’ils sont pas habitu?s a aller sur le terrain que vous trouvez ?a d’extraordinaire? Il Est temps que nos dirigeants abandonnent les bureaux, Il faut etre pragmatique, c’est sur le terrain qu’on peut facilement trouver des Reponses a certains problems.

  6. Je ne trouve rien d’extraordinaire dans tout ?a : il n’a fait que le travail qu’exige son r?le de MATS.

  7. quand veut manger dans l-assiette de la m?re d-un bambin,il faut lui permettre de ton crane son tambour.Un gournement qui ne connait le peuple qu-a l-approche des elections ou quand il fait 50degr?s sous la clim de koos-yam

  8. je prie Dieu que la paix revienne et vite ? Man?, mais une chose est s?re :Tant que la question de l’injustice et de l’impunit? n’est pas r?solu au Sanmatenga et au Burkina en g?n?rale ,Man? ne sera qu’une lucarne, je vous jure.
    Bient?t sa sera ? Diguila, ? Barsalgho,? Basner?….. et j’en passe.

  9. khora ban di gbegidi |

    lorsqu-on veut manger dans l-assiette de la m?re d-un bambin,il faut au lui permettre de transformer ton crane en son tambour.un gouvernement qui ne connait le peuple que lorsqu-il a besoin de lui

  10. je suis d’accord qu’on f?licite le ministre pour l’acte pos?, mais se qu’il fait pas oublier est que, cette crise est n?e Dr L impunit? qu une partie de la population ? v?cu pendant presque 10 ans .
    combien de fois des fautifs ont ?t? conduit ? la justice de kaya et lib?r? ? moins de 24h parce que ceux qui sont charger de dire la loi la transforme en faveur de ces d?linquants?
    toute led autorit?s de la provinces sont enti?rement responsable de se qui se passe ? Man?. Ils savent ce qu’ ils ont fait.
    un penseur disait : l’homme frustr? fini par se r?volt? et la r?volte de celui ci est difficilement contr?lable.

  11. gros bras mince |

    Le gouvernement fait bien d’intervenir en cas de crise pour apaiser la tension des uns et des autres car quoi qu’on dise il ny’a pas de gagnant en guerre il ny’a donc que des perdants.Savoir construire la paix autour de soi est vraiment n?cessaire pour le bien fait de tous.

  12. REGARDEZ dans la sous r?gion,rare sont les gouvernements qui suivent de pr?s la population,comme le notre!c’est comme on le dis on ne reconnait la valeur de ses fesses que lorsque vient le moment de s?asseoir.tu fais bien ton travail monsieur le ministre.courage et bon vent au gouvernement!

  13. c est en cela qu on peut parler d homme de stabilit? ,je vous ai toujours dit que le pr?sident sait s entourer de personne a la hauteur des d?fis de notre pays vive le bon sens dans notre nation

  14. POPULATIONS de man? ne vous inqui?ter plus!vous aurez une solution a votre probl?me.le ministre a constat? les faits il prendra des amples mesures pour consolider la paix dans cette localit?.encore nous respectons du fond du c?ur le l’attitude du ministre.

  15. notre chef de fil de l’opposition qui passe son temps a se promener et m?me a se rendre au sit in organiser par le ballai du citoyen.qu’il nous dise pourquoi il ne c’est pas rendu a man? pour constater les faits?remarquez que lorsqu?il se pr?sente quelque part c’est seulement a titre de chercher le nom!!

  16. CHAPEAU au gouvernement pour son sens de la paix et de l’?coute en faveur des habitants du Burkina.le r?le de l??tat est de garantir la stabilit? dans le pays.vive le gouvernement!!!

  17. ENCORE un grand geste de la part du gouvernement.LA coh?sion pacifique est le plus grand des soucis de nos leaders politiques.moi je pense que le d?veloppement d’un pays passe d’abord par la paix;et c’est le domaine de d?finition de notre gouvernement.

  18. C’est ?a un Etat responsable, le ministre se d?place in self sur le terrain pour comprendre le probl?me qui s’est pos? afin de trouver une solution ad?quate. Il prendre sa responsabilit? en main et l’exerce.

  19. la fille du capo |

    Je tient vraiment a f?liciter le gouvernement pour tout ces efforts entrepris pour la population de Mane et du Burkina en g?n?ral.On esp?re que la paix sera de retour tr?s bient?t et on souhaite vraiment que quand ils seront l? prochainement c’est pour discuter d’autre questions.

  20. La plus grande qualit? qu’un peuple puisse s’offrir est la paix.La paix est le pr?sident des mots et le plus grand des pr?sident c’est lui qui sait la conjuguer,elle est indispensable pour tout d?veloppement et chaque Burkinab? doit d’abord la cultiver en son sein.

  21. Dans un pays ou des actes pareils se produisent il faudrait que les autorit?s doivent travailler a ne pas donner l impression de privil?gier un groupe sans quoi les situations que nous connaissons ne peuvent que na?tre d ou la n?cessit? une foi de plus du r?f?rendum!!!!

  22. C’est ?a un gouvernement responsable,toujours l? et en temps r?el lorsque la population a eu besoin de lui.Voyez par vous m?me et dit il sont combien les gouvernement qui font ?a?

  23. bravo monsieur le ministre ,puisse le bon Dieu pose la glace sur le c?urs chauds ,vive l union et la paix a man

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *