Mairie de Ouaga : Nouveau mouvement de mécontentement des agents du 5 au 7 mai

410 13

Les travailleurs de l’Hôtel de ville de Ouagadougou observeront 15 heures de sit-in  à la mairie centrale à partir du 5 mai 2014 et ce jusqu’au 7 mai, chaque jour de 7h à 12h, a appris Burkina 24 dans un communiqué du  Syndicat des travailleurs de la Commune de Ouagadougou (SYTRACO).

Les messages des marcheurs à leur maire (Ph : B24)
Les messages des marcheurs à leur maire, lors de la marche du 14 février 2014  (Ph : B24)

Le syndicat réclame  “la satisfaction”  de sa plateforme revendicative, et “l’application effective et immédiate des mesures gouvernementales aux agents des collectivités territoriales“.

Le communiqué fait cas d’une situation “grave” et “d‘injustice”  dans lesquelles vivent les travailleurs de la mairie de  la capitale du Burkina.

Pour rappel, le même syndicat avait battu le pavé le 14 février 2014 pour remettre ses doléances au ministre de tutelle des collectivités territoriales.

Le SYTRACO revendiquait la prise en compte des agents des collectivités territoriales dans les négociations relatives à la grille salariale qui étaient en cours et l’application effective aux agents des collectivités territoriales des mesures salariales décidées par le gouvernement en septembre 2013 au profit des agents de la fonction publique.

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Il y a 13 commentaires

  1. dis moi pourquoi on augmente le salaire de police municipale et on ne peut augmenter le salaire des autres travailleurs de la mairie voila ce qui fruste les autres aussi.moi je vous soutient surtout du courage vous allez avoir gain de cause

  2. khora ban di gbegiri |

    tant que nos dirigeants ne vont pas accepter refflechir,il y aura un moment o? tout ce qui marchait sera paralys?.Il est inadmissible que nous travaillons tous pour le developpement du pays de la m?me mani?re et que certains beneficient d-un statut particulier et que d-autres laissent toutes leurs plumes pour ne serait-ce que certaines de leurs revendications prises en compte.Nous egaux en droit,nous vivons les m?mes realit?s dans un Burkina submerg? par la compaorokynase.LES progr?s doivent nous concerner tous et non ? une minorit

  3. Trop de syndicalisme tue le syndicalisme et si les syndicats du Burkina continue comme a revendiqu? n’importe quoi n’importe comment, personne ne va donner de cr?dit encore ? nos syndicats et on risque de faire des luttes vines.

  4. IL faut admettre que la mairie est ind?pendante c’est pour dire qu’elle trouve ses fond de d?roulement elle m?me.et souvent pas facile de gerer le personnel.mais tout comme chercher a comprendre avant de se plaindre.merci

  5. courage l? gars votre lutte est tr? noble.quant a toi bf2015 qu’entend-tu par civisme et libertinage?si tu n’a pa de commentaire stp tais toi!!!

  6. Sankara junior,tu a raison de les souhait?s bonne chance puisque le gouvernement ne doit pas s’en tenir ? des accords partiels.Il faut un traitement ?quitable pour tout ceux qui participent aux activit?s publiques du pays.

  7. rien d autre que le libertinage ,ils vous ont tellement donn? la libert? que vous croyez qu on doit tout faire selon votre volont? ,impossible alors un peu de civisme la les gars !!!

  8. pourquoi ne pas ?largir la lutte a toutes les mairies du Burkina? TOUS LES AGENTS ATTENDENT UN MOT D’ORDRE POUR FERMER LES MAIRIES.

  9. Il faudrait que le Maire Casimir marin revoit un peu sa copie au lieu de jouer au dur ainsi que le ministre Toussaint COULIBALY; sinon nous les usagers font en souffrir pour les diff?rents services de la commune car il faut que l’agent communal soit au centre de la d?centralisation. la commune de Ouagadougou a un statut particulier et un budget en recettes annuel de plus de 12 milliards de franc cfa alors pourquoi ne pas triper les salaires minables de ces agents pour mieux servir la ville. Ego?sme et jalousie quand tu nous tient!

  10. Notre pays ignore ce que c’est que la d?centralisation.Ces agents sont les vrais acteurs de la d?centralisation,alors qu’attendez vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre