Burkina : Blaise Compaoré de retour à la maison !

963 31

Depuis la Journée nationale de la femme célébrée à Dédougou, le Président du Faso, Blaise Compaoré, donne l’impression qu’il consacre désormais tout son temps à ses compatriotes. Ces derniers devraient se réjouir, après toutes ces heures passées à s’occuper des problèmes de leurs voisins.

Blaise Compaoré  à Koudougou lors de son meeting avec les forces vives (Ph : Dircom. Présidence du Faso)
Blaise Compaoré à Koudougou lors de son meeting avec les forces vives (Ph : Dircom. Présidence du Faso)

Banfora, Fada, Koupèla, Bagré, Tenkodogo, Zorgho, Koudougou, Réo, Poa, Ramongo, Kokologho. Les villes défilent sous les pas du Chef de l’Etat qui prend du plaisir à prendre des « bains de foule » et des ovations populaires.

Mais Blaise Compaoré ne se contente pas que de cela. Il fait aussi le bilan des (presque) quatre ans de son mandat, expliquant à Bagré par exemple l’espoir que Bagrépôle représente pour l’économie burkinabè. Il pose des actes : désormais, la rencontre entre le Chef de l’Etat et les élus locaux sera annuelle.

Le locataire de Kossyam fait aussi des promesses : Sapouy et plusieurs localités seront électrifiées d’ici mars 2015 et l’énergie solaire sera également à cette date une réalité consistante au pays des « Hommes intègres ».

Blaise Compaoré n’oublie pas non plus de brandir sa principale œuvre : la paix et la stabilité qui règnent au Burkina et qui tranchent avec la plupart de ses voisins.

Bref, le Chef de l’Etat s’occupe, et surtout, écoute  les problèmes de ses compatriotes et il va auprès de ces derniers pour qu’ils puissent le voir autrement qu’à travers la télé, les journaux et les médias en ligne.

Ceux qui lui reprochaient qu’il ne s’occupait que des problèmes des autres, d’être un « président sous-régional », devraient être contentés.

Y a-t-il anguille sous la poussière des tournées présidentielles ?

Mais dans un autre contexte et quelques années plus tôt, peut-être. Car dans le climat actuel où s’affrontent des « incitateurs » au référendum et leurs contestataires, des partisans du « Compaoré doit rester »  et les tenants du « Compaoré doit partir », l’action du président prête le flanc à toutes les interprétations.

Et comme d’habitude, le Président du Faso reste un point d’interrogation aux yeux de ses compatriotes. Sont-ce des tournées pour dire au revoir à son peuple et profiter lui faire comprendre tous les sacrifices qu’il a consentis pour lui et le bilan de ce qu’il a pu construire depuis près de 30 ans au pouvoir, histoire de terminer tranquillement son mandat ?

Où est-ce au contraire, comme de nombreux analystes le lui prêtent, une campagne sans scrupule, assaisonnée d’une forte dose de propagande, pour préparer le terrain du référendum, accessoirement, la victoire du « oui » à sa pérennisation au palais présidentiel de Kossyam ?

Et surtout montrer aux yeux de l’Occident qu’il n’est pas si impopulaire que l’opposition l’a laissé croire à travers ses dernières grandes manifestations populaires ?

Cette phrase, lâchée à Réo, ce 10 mai, par le Chef de l’Etat, est intéressante à ce sujet, quoique sibylline :  « Nous sommes là pour être vigilant avec votre peuple. Si vous êtes là, c’est pour dire avec moi que nous resterons ensemble vigilants ; parce que nous sommes majoritaires dans ce pays ; parce qu’il y a une grande majorité de Burkinabè qui sont pour la paix, pour la cohésion sociale de notre nation, qui sont pour le progrès continu du Burkina Faso et cette majorité va imposer le choix qui va nous indiquer qui va nous conduire sur le respect de ces engagements partagés par la majorité. »

Ou est-ce, enfin, un thermomètre qu’il balade dans tout le territoire pour prendre la température réelle du pays afin de pouvoir à la fin décider si oui ou non, il doit l’organiser, ce référendum ?

Blaise Compaoré ne répond pas encore clairement et il laisse ses compatriotes, ses détracteurs et ses partisans à leurs supputations, qui pourront durer encore pendant dix huit mois. Ou moins.

La Rédaction



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 31 commentaires

  1. Dans la situation actuel je demande au pr?sident Blaise Compaor? de prendre conscience de la gravit? de ce referendum et ses cons?quences pour l?avenir de notre pays. ?tre au pouvoir et s??terniser dans les cordes du m?me pouvoir est tr?s tentant. Mais la famille Blaise Compaor? doive savoir qu??tre un responsable d?un pays est aussi de prot?ger son peuple, c?est-?-dire faire de mieux pour ce que est pour le peuple et non faire ce qui est mieux pour soi-m?me. R?viser l?article 37 qui vous interdit de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs est oublier son peuple et penser pour soi-m?me monsieur le pr?sident Blaise Compaor?. Monsieur le pr?sident vous deviez prot?ger votre peuple en respectant la lettre et l?esprit de l?article 37. Vous sortirez honorablement par la grande porte et faciliter une alternance pacifique.

  2. je ne suis d’avis avec l’homme de koudougou qui dit que l’arrivee de m blaise a frein? le developement de kdg au profi de ziniar? .SE sont vos meme bouches qui insultent les devancier qui ont travaill? digniment ds honn?t? pour l interet general du pays mais vous avez decid? de traiter de tout parce que leur localit? n’est pas dvlp pas route.DONC q la place du blaise ; je vais bien dvlp ,a localit? d’ abord pour etre a l’ abrit de vos bouches

  3. L?hy?ne revint de la Mecque par? de bonnes intentions
    Elle y avait ?cout? avec d?votion l?appel ? la conversion
    Les habitants de la brousse firent mine d?applaudir
    Le chien au loin observant prudemment et pr?t ? courir
    Au grand dam du bouc conserva ses deux gigots
    Qui au premier rang se tenant parut plus sot.

  4. vraiment je pense que son excellence le Pr?sident du Faso n’a pas a parler de majorit? car la majorit? s’est ?clat?e en 2 et la bonne substance ne se trouve plus avec lui.
    Son Excellence doit parler dans la neutralit? et laisser Mr Assimi KOUANDA sortir pour parler de majorit? s’il s’agit du CDP.

  5. Une fiction de retrouvaille d?un pr?sident et ses ?lus. Malgr? cette sortie qui ressemble ? une campagne ?lectorale et qui a forcer tous les maires du CDP de la r?gion ? jouer la fiction avec leurs populations, la porte d?entr?e du pr?sident Blaise Compaor? a la nouvelle confiance de son peuple reste ?troite et ? peine entreb?ill?e. A koudougou ou j??tais, j?ai senti parmi 90% des ?lus qui grincent les dents pendant la rencontre, car il ne dig?rent pas encore ce qui s?est pass? ? Sapouy avec l?assassinat de Norbert Zongo et ses compagnons, surtout apr?s dix jours du 15 octobre 1987 ou le pr?sident Thomas Sankara et ses douze compagnons ?taient abattus froidement, un effroyable boucherie ?tait op?r?e ? koudougou et les soldats de Blaise compaor? a r?ussi un coup de force dont le bilan se chiffraient a plus de 100 morts. A koudougou ou dans d?autres petites localit? ou j?ai assist? les rencontres, saufs les jeunes dont les maires ont pu d?jouer un tour de passe a la d?viation id?ologique en les incitants de manifester leur joie de voir le cam?l?on de Ziniar?, et il faut dire qu?un chat est un chat. A vrais dire cette sortie dans le Boulkiemd?, on a senti de l?amertume que de la joie de voir un pr?sident plus proche de son peuple. Pourquoi de l?amertume ? A cause de l?injustice, l?impunit?, et la corruption ? ciel ouvert, car la troisi?me ville du Burkina qui est KOUDOUGOU s?est arr?te net de se d?velopper depuis l?arriv?e du pr?sident Blaise au pouvoir, et c?est Ziniar? qui a pris la place de Koudougou en d?veloppement. Je remercie cette analyse tr?s ?claircie et sans tabou pourtant de la fiction, car j?y ?tais et j?ai constat?. A mon humble avis, pour que le pr?sident Blaise Compaor? retrouve de la dignit? et de la vrai estime de son peuple, il est imp?ratif qu?il tranche, et respecter la lettre et l?esprit de l?article 37 qui l?interdit de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs afin que l?alternance au Burkina puisse se faire pacifiquement avec sa b?n?diction : Ce n?est que par ce geste digne d?un vrais responsable qui donnera la paix et l?stabilit? durable du pays des hommes int?gres. S?ent?ter pour un referendum de farce et s??terniser au pouvoir, est de retarder l??mergence du Burkina.

  6. ON sent que notre Blaiso nous accorde maintenant du temps.c’est ce que doit faire un pr?sident,il est plus proche de la nation et cela nous am?ne a r?affirmer notre confiance vis a vis de notre pr?sident!

  7. Mais qu’est ce que vous croyiez,Blaise a toujours ?t? au cot?s de son peuple.Vous allez trouver encore un pr?texte pour dire que c’est maintenant comme s’il le faisait pas bien avant.

  8. Il faut souvent reconaitre les efforts abattus par les uns et les autres et de pouvoir leur rendre un hommage digne de leur personnalit

  9. Il ?tait temps qu’il revienne ? la maison Apres 48h de parcourt du pays ou les populations des diff?rentes localit?s ont chant? ses louanges.

  10. DANS son discours je pense que le pr?sident a ?t? claire,et il a beaucoup insist? sur la question de la paix,de la coh?sion sociale.de ce fait la balle est dans le camp des burkinab?,quitte a nous de choisir notre destin?e.moi je suis avec Blaise.rien ne peut ?gal? la paix!

  11. Ces actions sont les derni?res d?un r?gime en pleine d?cadence.
    Ce qui est s?r le peuple suit et attend d?un ?il ferme ? un quelconque d?rapage, d?organisation d?un r?f?rendum ou d?un envie de rester au pouvoir

  12. Le problems CE n’est meme pas le cdp, c’est blaise Lui m?me qui pousse les assami et autres a la prpagande. C’est un cameleon, mais Il partira.

  13. juste pour juste;sus-je heureux pour ce Burkina???????? OUIIIIIIIIIIIIIII
    Je suis fier de vous mon pr?sident .d?couragement n’ai par burkinab

  14. Vous histoire de d?mocratie a la con en vous r?f?rant a la France laissez moi vous dire que selon nos imminent professeur qui son contre la modification de l’article 37 pr?texte qu’elle d?termine la d?mocratie ce n’est en 2008 que la France est devenu pays d?mocrate. Nous ne pouvons que nous poser la question pourquoi depuis la r?volution fran?aise, les fran?ais qui se r?clame exemple de la d?mocratie dans le monde n’ont pas limite les mandats pr?sidentielle depuis cette r?volution. Laisser moi vous dire que dans la vie si nous voulons r?ellement nous d?velopper il y a des ?tapes que nous ne pouvons pas sauter et ces ?tapes passe par la consolidation de nos institutions, chose qui ne peut ?tre r?aliser en majeur partie par un seul homme qui dans notre cas est Blaise COMPAORE

  15. vive la sagesse de son excellence Blaise compaor? que le tout puissant t accord plus de temps pour que tu puisse donner a ce pays la capacit? de d?fier les enjeu du progr?s en conduisant la jeunesse a la t?te de ce pays apr?s ton d?part ,longue vie a papa BLAISE!!!

  16. Qu’est ce que le CDP veut de Blaise!!! est ce une honte d’?tre un ancien Pr?sident!! ou bien est ce un crime!!! Pourquoi ne pas partir, apr?s 30 ans de r?gne. j’esp?re que le Pr?sident Blaise avec son manteau de PACIFICATEUR nous ?vitera de subir le m?me sort que nos voisins et fr?res. Faut partir Monsieur le Pr?sident, vous n’avez plus rien ? demontrer, et surtout restez serein, vous ne serrez ni d?rang? ni traduit devant le CPI, en tout cas pas par les Burkinab?!!!!! c’est Jur???????????????????

  17. Laisser les gens parler |

    C’est de la diversion soyez serein car la majorit? c’est le peuple conscient de sa libert? et non celui qui vient assister parce qu’il pense que c’est un devoir pour lui.
    S’il pense qu’il est majoritaire qu’il d?cide d’aller au referendum et on verra la v?rit

  18. Anti front republicain |

    Laisser Blaise dire qu’il est majoritaire car tous les dictateurs ont toujours dit qu’ils sont majoritaire et vers la fin ils ont su qu’ils ?taient minoritaires

  19. l’experience de la Cote d’Ivoire doit lui servir de lecons.lES BURKINABES ne lui donneront pas l’occasion d’ensanglanter le Burkina avant de partir.C’est mieux qu’il respecte la constitution.Sinon se serait le mediateur mediatis?, l’arroseur arros

  20. Seule une pression internationale (US et France) peut dissuader Blaise de modifier la constitution. Il y a deux poids deux mesures parce que les am?ricains interdisent au jeune Kabila de la RDC de ne pas modifier la constitution or le doyen Blaise est ?pargn

  21. M.le Journaliste veut croire que Blaise ne se d?voile pas malgr? la pr?sence de sa femme au meeting de Bobo et ses sorties plus que navrantes dans les villes et villages pour soit disant ?tre au contact du peuple. Quelle que soit l’issue la honte est bue par son Excellence. Le sc?nario d’honneur est bien derni?re nous. Dommage!

  22. C’est l’Afrique! Il est toujours facile de rassembler une foule et dire que le peuple est avec moi. De Mobutu en passant par Tandja, KADHAFFI et Bagbo… maintenant le Blaiso partira , atteint par ce m?me virus. Le PEUPLE est avec lui…… Que Dieu le tout Puissant nous garde.

  23. Monsieur Le president je salut votre amour pour le Burkina et votre peuple mais pardon je suis convaincu que vos tournees sont synonymes de campagne pour y rester au pouvoir en 2015 mais de grace depuis 27 ans vous n’avez pas pu realiser tout ce que vous tourniez faire comme propositions. De grace quitte le pouvoir a temps.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *