Doing Business 2014: Le Burkina Faso 24e en Afrique, le gouvernement monte au front

737 2

La Banque mondiale a publié le mardi 29 avril 2014, son rapport annuel sur l’environnement comparatif des affaires dans le monde. Ce dernier rapport intitulé «Doing Business 2014 », a classé le Burkina Faso 24eme sur 47 pays africains. Le rapport est basé sur des indicateurs relatifs aux réglementations régissant la création et la gestion des entreprises dans 189 pays. Ayant connu sa place, le Burkina Faso veut booster ses actions d’affaires.

«Doing Business 2014 », un rapport phare du groupe de la Banque mondiale lancé en 2003 est à sa onzième édition. Pour ce dernier bilan, il est ressorti que le Burkina Faso est le 24eme pays (sur 47 en Afrique Subsaharienne) élevé sur l’indice de facilité de faire des affaires et signale un environnement réglementaire propice aux opérations commerciales.

Les économistes burkinabè soutiennent, à cet effet, que cette année, le pays a facilité le paiement des taxes et impôts pour les entreprises en abolissant la taxe distincte sur les gains en capital des biens immobiliers.

Le classement a indiqué, par ailleurs, que le « Pays des Hommes intègres » est 154eme sur les 189 pays concernés dans le monde. Il faut souligner que selon le «Doing Business 2014 » le pays figure parmi les 10 économies africaines qui se sont le plus améliorées.

Toutefois, le pays stagne, car il était également 154e en 2013. Et le gouvernement burkinabè veut changer cette situation.

De nouvelles réformes en perspectives

D’où  cette réunion à Ouagadougou, selon les confrères de Sidwaya, sur le climat des affaires tenue à huis-clos ce 13 mai 2014 par le Premier ministre, Luc Adolphe Tiao avec quelques membres de son gouvernement, notamment le ministre en charge du Commerce, de l’Habitat, des Mines et carrières, etc., et une délégation du groupe de la Banque mondiale.

L’objectif principal de la rencontre est de booster le rang burkinabè dans le classement des pays réformateurs afin d’attirer les investisseurs.

Selon le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Arthur Kafando, un accent particulier a été mis sur les acquis réalisés dans le pays des hommes intègres.

 Après quelques heures d’entrevue, les participants ont formulé une ferme volonté de poursuivre les actions pour un environnement des affaires sain et captivant.

Noufou KINDO

Pour Burkina24

Top 25 des pays africains dans le rapport Doing Business 2014 et leur rang mondial

  1. Maurice (20)
  2. Rwanda (32)
  3. Afrique du Sud (41)
  4. Botswana (56)
  5. Ghana (67)
  6. Seychelles (80)
  7. Zambie (83)
  8. Namibie (98)
  9. Cap-Vert (121)
  10. Swaziland (123)
  11. Ethiopie (125)
  12. Kenya (129)
  13. Ouganda (132)
  14. Lesotho (136)
  15. Mozambique (139)
  16. Burundi (140)
  17. Sierra Leone (142)
  18. Liberia(144)
  19. Tanzanie (145)
  20. Nigeria (147)
  21. Madagascar (148)
  22. Soudan (149)
  23. Gambie (150)
  24. Burkina Faso (154)
  25. Mali (155)

(Sources : http://francais.doingbusiness.org/rankings)



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Il y a 2 commentaires

  1. meme la Gambie du fou djam? fait mieux que notre Burkina "emergent".ceux qui n'ont pas encore compris que ce pays n'ira nulle part avec blaise et cie auront le r?veil tr?s douloureux:corruption et impunit? c'est ?a qui va faire investir ?

  2. Faire du Burkina un pays d’affaire voici l’objectif 2020 du pr?sident Blaise Compaor?. Le Pr?sident a compris que le d?veloppement du Burkina, l’emploie des jeunes passe par l’investissement priv

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *