Miss Hivernage, le nouveau concours de beauté

512 4

Pendant les vacances scolaires, de nombreuses manifestations culturelles sont organisées pour égailler la jeunesse. La dernière en date, et qui promet une présentation différente de la culture, est le concours Miss Hivernage Burkina Faso.

Miss Hivernage

Favoriser le développement culturel et l’autonomisation des jeunes Burkinabè et Africains, c’est la mission que se donne le comité d’organisation de Miss Hivernage Burkina Faso. Il souhaite en effet combiner animation et éducation, en mettant en compétition des jeunes filles de 17 à 22 ans.

Ce concours, qui devrait se dérouler en deux phases, permettra de juger les candidates sur leur attitude et leur personnalité. Mais avant, elles devront passer une série de sélections, qui détermineront celles qui pourront vivre l’aventure qui promet d’être unique dans le genre.

L’élection de la gagnante du concours aura lieu au cours d’un gala à Ouagadougou. L’ambassadrice de l’hivernage et de la jeunesse burkinabè sera choisie parmi des finalistes qui auront été soumises au vote du public.

Une émission de télé réalité, dédiée à l’Académie Miss Hivernage BF, permettra aux votants de suivre pas à pas le parcours des candidates.

Il faudra donc s’attendre à ce divertissement hors du commun pour les vacances prochaines, et en profiter pour se faire de nouvelles connaissances sur les réalités culturelles du Burkina Faso.

Pour le comité d’organisation, dirigé par Dalila YARO, jeune entreprenante et étudiante en Géographie Environnementale à l’Université de Montréal : « Cette Académie est une école dédiée à la créativité, l’apprentissage, l’engagement et la motivation. »

Pour vous inscrire à Miss Hivernage Burkina Faso, cliquez ici.

Stella Nana

Pour Burkina 24



Article similaire

Il y a 4 commentaires

  1. Tr?s belle initiative. Il devrait y avoir de plus en plus de comit? de ce genre sur notre ch?re terre qui est l’Afrique. Car de plus en plus de jeunes s’?garent de leur propre tradition en faveur d’autres cultures en particulier la cultures occidentales. Et cela s’explique par le seul fait que les occidentaux savent se valoriser et se mettre en avant. Pourtant ils ont rien de plus que nous en terme de culture. Bonne continuation.

  2. Franchement c’est lamentable. Comment peut-on tomber aussi bas ? Pendant que de plus en plus d’?tudes montrent que ce genre d’?mission est d?bilisante, voil? que nous au Faso on s’y met. Comme quoi, la cupidit? est vraiment la m?re de tous les maux. Tout ?a pour l’argent! Ca m’?coeure…

  3. c’est une tr?s belle id?ologique pour la sauvegarde de la culture burkinab? en particulier et la culture africaine en g?n?rale. nous devrions fortifier cela en organisant une journ?e d’habillement traditionnelle burkinab? ou une semaine d’habillement traditionnelle burkinab?, voir m?me africaine. Aussi,nous devrions faire les jeux traditionnels du faso une r?alit? (la lutte,le warr?, les parents a plaisanterie.etc) .l?insertion d’un module purement culturel qui surpasse l’histoire dans l’?ducation formelle (primaire,secondaire,sup?rieur) sera un atout pour la sauvegarde de la culture africaine.

  4. Belle initiative ce projet de miss hivernage. Innovante par son approche et anim? par des ?tudiants pendant les vacances. Cela donnera aussi l’occasion aux ?tudiants burkinab? a l’ext?rieur d’y prendre part. Courage et bon succ?s.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *