Traité d’Amitié et de coopération, les experts se réunissent à Ouagadougou

555 0

Les 15 et 16 mai 2014 se tient à Ouagadougou la réunion des experts Ivoiriens et Burkinabè sur le suivi de la mise en œuvre du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC). 

P1040163
(De d. à g.) Koffi Fana, DG de la Coopération bilatérale et Marc Somda, SG du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération régionale Ph.B24

Signé en 2008 par le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, le Traité d’Amitié et de Coopération est destiné au renforcement des liens séculaires de fraternité, d’amitié et de coopération qu’entretiennent les deux pays.

Aussi ceux-ci se retrouvent-ils souvent pour faire le point de la mise en œuvre des décisions et recommandations prises lors des Conférences au Sommet.

La présente réunion vise donc à évaluer l’application des résultats de la 3e Conférence au Sommet, qui a eu lieu en juillet 2013 à Yamoussokro en Côte d’Ivoire. Y prendront part des experts venus de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso, ainsi que l’ambassadeur du Burkina en Côte d’Ivoire et celui de la Côte d’Ivoire au Burkina.

Dans son discours, le Directeur général de la Coopération bilatérale et chef de la délégation ivoirienne, Koffi Fana, a rappelé que : « Nos dirigeants et surtout nos populations attendent beaucoup de nos travaux, car les engagements et les accords pris dans le cadre de notre Traité d’Amitié impacte directement leur quotidien. »

Au cours de ces deux jours, les experts devront discuter entre autre de la construction de l’autoroute Yamoussokro-Ouagadougou, du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou-Kaya et de son extension jusqu’à Tambao, de questions énergétiques et minières, en plus d’autres accords bilatéraux déjà conclus.

Avant de signifier l’ouverture des travaux, le Secrétaire général Marc Somda a insisté sur le fait que : « (…) des efforts doivent encore être faits pour que les différents Accords signés dans les divers domaines puissent exister à travers des actions concrètes en phase avec les aspirations des peuples burkinabè et ivoiriens. »

Stella Nana

Pour Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *