Affrontement à Kidal : Blaise Compaoré souhaite que “cela ne se répète pas”

334 2

Le Président du Faso, Blaise Compaoré, médiateur de la CEDEAO dans la crise malienne, a déploré ce mardi 20 mai 2014 les affrontements à Kidal le weekend dernier au Nord Mali.

Il a souhaité que ces violences ne se répètent plus, conformément à l’accord de Ouagadougou. Il a en outre souhaité que les différentes parties privilégient une sortie politique à la crise du Nord Mali.

« Nous souhaitons que cela ne se répète pas et que des engagements soient pris, de part et d’autres, pour que la solution politique qui avait été engagée soit la priorité de toutes les parties », a déclaré Blaise Compaoré.

Le Président burkinabè assure qu’il a appelé le président malien pour lui exprimer “la tristesse” du Burkina face  à ces “violences injustifiées“.

Blaise Compaoré “estime qu’il faut relancer, au plus vite, les contacts avec les différentes parties intervenant dans la crise malienne, pour un retour à la paix“, a affirmé la Direction de la communication de la Présidence du Faso.

Le Chef de l’Etat s’est exprimé en marge de la visite qu’il a rendue à deux casernes militaires, ce 20 mai 2014 à Ouagadougou.

 

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Il y a 2 commentaires

  1. Tant que le pr?sident Blaise Compaor? est pour MNLA et les questions d?armes qui passe par les touaregs r?sidents a Ouaga 2000, le gouvernement malien et son arm? p?riront par les hommes cagoul?s la marque de MLNA. La seule solution pour sauver le Mali et revenir sur la table de n?gociation, c?est d?attendre en 2015 avec le d?part forcer du pr?sident Blaise Compaor?, et qui sera libre de tout mouvement et m?diateur acharner dans la peau de cam?l?on, qui mettra fin au conflit Malien, comme il a tricher entre son ami GBAGBO et son Rebel de fils G. SORO pour mettre son ain? ADO au pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre