Amical Burkina # Sénégal : « Mes joueurs vont se battre », dixit Paul Put entraîneur des Etalons

492 0

L’encadrement technique des Etalons a animé une conférence de presse le mardi 20 mai pour faire le point sur l’état de forme de ses joueurs à la veille de la rencontre contre les Lions du Sénégal en match préparatif des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2014. Selon Paul Put, ses poulains sont dans un bon état d’esprit.

« Ce match va me permettre de voir à quel niveau sont mes joueurs. Après la CAN 2013 et les éliminatoires de la Coupe du Monde, je pensais que mes joueurs allaient être sollicités par des grands clubs en première division partout. Mais je suis surpris de voir que certains joueurs évoluent dans des championnats dont on ne sait rien sur le niveau… parce qu’ils n’ont pas un championnat de bon niveau ».

C’est par ces mots que l’entraîneur des Étalons du Burkina Paul a expliqué, lors d’une conférence de presse ce mardi, l’opportunité de la rencontre amicale qui oppose les Etalons au Lions du Sénégal ce mercredi 21 mai 2014 au Stade du 4-Août de Ouagadougou.

Pour l’entraîneur des Etalons, ce match amical tombe à pic parce qu’il lui permettra de savoir si ses joueurs ont gardé leur niveau. Paul Put souhaite également voir de nouveaux joueurs à l’œuvre pour préparer les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Maroc 2014.

Cependant, à part Mohamed Fofana le gardien du Santos FC, aucun joueur du championnat burkinabè n’a été retenu. L’entraîneur des Etalons préfère convoquer des joueurs évoluant à l’extérieur qu’il n’a pas l’occasion de voir.

Paul Put, l'entraîneur des Etalons
Paul Put, l’entraîneur des Etalons

Pour les joueurs locaux, il aura l’occasion de les suivre lors des matches du championnat.

« J’ai remarqué que les joueurs que j’ai appelés ont fait l’entraînement avec beaucoup de volonté et de concentration. Je suis donc confiant pour le match contre le Sénégal », a affirmé Paul Put qui pense que si ses joueurs ont accepté de rejoindre la sélection, c’est qu’ils vont tout donner.

Pour lui, l’équipe du Burkina et du Sénégal méritaient de jouer la Coupe du Monde au vu des prestations qu’ils ont livrées lors des matches de barrages.

Si Djakaridja Koné, le sociétaire d’Evian Thonon-Gaillard est arrivé à la fin de la conférence de presse alors que Paul Put attendait toujours, il n’avait pas de nouvelle d’Alain Traoré.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. Bonne chance aux ?talons et surtout aux nouveaux qui ont la mission de nous faire r?ver et de nous rassurer sur la qualit? de la rel?ves. Merci ? tous les acteurs du faso foot

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *