Front républicain : Les 12 nouveaux adhérents “officialisés”

630 11

Le Front républicain (FR) a présenté, ce mercredi 21 mai 2014, lors d’une conférence de presse à Ouagadougou, les 12 partis politiques ayant adhéré au FR depuis le 16 avril dernier.  En marge de cette présentation officielle, le FR a lancé un appel à tous les Burkinabè à se faire enrôler, car « c’est exercer son droit constitutionnel ».

Les nouveaux adhérents

1-      Alliance pour la démocratie au Faso (ADEFA),

2-      Congrès des Nations africaines/Burkina Faso,

3-      Force pour la défense de la démocratie (FDD),

4-      Front démocratique républicain (FDR),

5-      Front patriotique pour le changement (FPC),

6-      Front républicain et démocratique (FRD),

7-      Mouvement pour la démocratie et les libertés (MODEL),

8-      Parti de la justice et du développement (PJD),

9-      Parti des patriotes progressistes (PPP)

10-   Rassemblement des démocrates pour le Faso (RDF),

11-   Union des forces centristes (UFC)

12-   Union pour le développement et la démocratie (UDD)

 

La dernière adhésion au Front républicain (FR) des 12 partis politiques burkinabè s’est faite le mercredi 16 avril passé.

Et c’est au FR de passer, ce mercredi 21 mai 2014 à Ouagadougou, lors d’une conférence de presse, à leur présentation officielle (voir  encadré).

Le Front républicain, par la voix de ses Co-présidents, Assimi Koanda et Hermann Yaméogo, a tenu à remercier tous les membres du FR, particulièrement les nouveaux adhérents, qui ont fait « un choix de contribution démocratique à saluer » et qui « participent à la paix et au progrès du Burkina Faso ».

Le Front a, aussi, signalé que d’autres adhésions de partis politiques sont en cours d’exécution.

Meeting de l’opposition : le Burkina est un Etat de droit, selon Koanda

Quant à la préoccupation d’un journaliste concernant le meeting de l’opposition, ce 31 mai prochain, Assimi Koanda pense qu’on est dans un Etat de droit.

Et que cette conférence de presse n’a rien à voir avec cette marche de protestation de l’opposition politique burkinabé.

En marge de la présentation des nouveaux adhérents au groupe de partis, maintenant environ 50 membres, le FR a lancé un appel à tous les Burkinabè à se faire enrôler, car « c’est exercer son droit constitutionnel ».

Le FR a, par ailleurs, invité et encouragé la Commission électorale nationale indépendante (CENI) « à prendre davantage toutes les dispositions nécessaires pour la réussite des opérations biométriques ».

Noufou KINDO

Burkina 24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Il y a 11 commentaires

  1. faisons un effort de reflexion |

    merci pour cet acte de la part de tous ces gens de bon sens qui sont venu rallier la bonne cause pour le peuple ,et nous tenons a informer les autres qui h?sitent que le temps n est plus aux sentiment il faut suivre ce peut donner le pouvoir au peuple de dire son mot pour pr?server la stabilit? nationale ,car nous savons certains opposants suiveurs de d?sirs aveugles ,nous les demandons de se laisser guider par la raison ,courage chers braves hommes ,vive le Front

  2. le bon sens est la chose la mieux partag?e vu ,vu nous sommes en droit de dire que nous sommes supporteurs de bonne cause et bravo aux responsables de ces partis pour avoir choisi d’associer vos efforts ? la lutte pour la libert? du peuple ,vive le Front

  3. L’alternance d?mocratie s?op?re dans les urnes et non dans la rue. Les burkinab? ne sont pas des sauvages pour prendre le pouvoir dans la rue. Nous sommes une cit?, une soci?t? organis?e avec des r?gles et c’est le respect de ces r?gles qui fond de nous des gens civilis?s. La d?mocratie c’est les urnes, c’est la r?gle du jeu, donc au r?f?rendum.

  4. Les partis de la premi?re vague en dehors du cdp n'ont aucun poids politique .quand on n'a meme pas un conseiller municipal et on se proclame parti je ne sais pas s'il faut rire ou pleurer.

  5. Messieurs si vraiment vous ?t?s digne des vrais citoyens du pays des homme int?gres, au lieu de travailler en autruche pour la paix au Burkina, c?est d?assumer et respecter la lettre et l?esprit de l?article 37 de la constitution qui interdisent de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs. Dans toute cette accalmie, seule l?opposition se batte et qui travaille dans le but d?apaiser le climat sociale en respectant la lettre et l?esprit de l?article 37 qui interdit le pr?sident Blaise Compaor? de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs. Vous les responsables du front r?publicain vous n??tes que des laiss?s donn?s de notre nation qui ne peuvent rien faire pour le peuple que de compter sur seul individu. Soutenir un pouvoir n?est pas soutenir un individu, mais les actions concr?tes et les bonnes actions que le m?me pouvoir entreprend par l?interm?diaire d?une bonne ?quipe. Vous n??t?s pas une bonne ?quipe pour que le peuple vous soutienne. Vous ?tes conscient que le pr?sident Blaise Compaor? a un emp?chement absolu de se repr?senter, car l?article 37 et sa parole donner au conseil des sages, notre r?f?rence de d?mocratie, l?interdit a 100% de briguer un troisi?me mandat. Le peuple attend qu?il respecte sa parole donn?. A pr?sent votre d?bat pour apaiser la tension a un ?cart p?rilleux, car aucune instance juridique n?est saisissable a l?heure actuelle pour justifier au peuple que votre pr?sident cam?l?on est ?ligible a l??lection pr?sidentiel de 2015, sauf le referendum de farce dont vous connaissez en avance les r?sultats de triche, mais l? aussi le peuple vous taxera de manipulation et un soul?vement populaire sera l?gitime pour prot?ger le peuple de vos magouilles. Disons un chat un chat, d?b?tez pour une alternance ?quitable en 2015 : et pour une paix durable dans notre pays, vous devez pr?parer un candidat, que ?a soit du front r?publicain , que ?a soit de l?opposition, que le meilleur gagne pour que notre pays avance sans un pr?sident cam?l?on dont le peuple n?en veut plus.

  6. Blaise n??coute m?me plus ceux qu?il qualifiait de SAGES et qu?il consultait quand il avait chaud comme Arba DIALLO, le Pr?sident Jean Baptiste, Mark GARANGO,?.
    C?EST AU CAMEROUN QU?ON LAISSE UN IDIO DURE AU POUVOIR PENDANT DES DECENNIES. AU BURKINA FASO NOUS ON CONNAIS PAS SA ENCORE ET ON NE CONNAITRA PAS SA! SI BLAISE PENSE QU?IL EST LE SEUL BURKINABE QUI PEUT DIRIGE NOTRE FASO ALORS IL SE TROMPE. IL NA QU?A OSE MODIFIE LA CONSTITUTION ET IL VERRA LES RESULTATS DE LA REACTION DU PEUPLE INTEGRE DU BURKINA.

    NA LARA AN SARA!

  7. Camp 04 R?fugi? n?01 |

    Quand tout va basculer, ce sera vraiment une histoire honteuse pour ce grand parti qu’est le CDP! Un parti qui a plus de vingt ans, la majorit? de d?putes ? l’assembl?e nationale, le plus de maires , de militants, peut ?tre m?me d’intellectuels mais pas un seul individu pour succ?der ? quelqu’un que la loi dit ne plus ?tre plus ?ligible. comment ont ils pu ?tre endoctrin?s? Blaise a vraiment des gens de confiance mais qu’il sache que ” la fin d’une chose se vit souvent comme elle a ?t? voulue”. Courage au peuple. Je suis d’accord que la d?mocratie soit la divergence d’opinions et l’acceptation de son opposant mais elle n’a jamais ?t? la modification d’une constitution pour le plaisir d’un individu et d’un clan. 28 ans + 5 ans = 33 ans, peuple du Burkina, r?veille toi. Il n’est plus aujourd’hui question de MPP UPC UNIR/PS, on dit” ne touchez pas ? notre constitution”. Bon vent au Front r?publicain qui si Dieu le veut conna?tra la Fronde R?publicaine. Ceux qui auront la chance r?pondront, les autres peut ?tre le lynchage ou la balle d’un Caporal brim? par son sup?rieur depuis plusieurs ann?es

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *