3e SEMICA : 95% de taux de réalisation à Jour J-7

694 0

Les initiateurs du Salon international de l’énergie, des mines et des carrières (SEMICA) ont animé une conférence de presse, ce jeudi 22 mai 2014, à Ouagadougou. Il a été question de communiquer avec les hommes de médias sur l’état d’organisation du 3e SEMICA prévu du 29 au 31 mai prochain au centre commercial de Ouaga 2000.

La date d’ouverture du Salon international de l’énergie, des mines et des carrières (SEMICA), un salon de trois jours d’envergure internationale dédié aux professionnels mondiaux de l’énergie, des mines et des carrières et qui permet la promotion des produits et des partenariats fructueux, approche à grands pas.

C’est l’occasion de participer aux cadres d’échanges rassemblant, chaque année depuis 2012, l’ensemble des acteurs des filières citées.

Pour réussir le pari de la 3e édition prévue du 29 au 31 mai 2014, les organisateurs du SEMICA effectuent, donc, des communications autour de cette prochaine édition placée sous le thème : « Contribution du secteur minier à l’émergence des Etats de la CEDEAO : états des lieux et perspectives ».

Le comité d’organisation a annoncé, ce jeudi 22 mai 2014, lors d’une conférence de presse à Ouagadougou, que « l’organisation du 3e SEMICA est à 95% de réalisation, malgré des difficultés financières ».

Le commissaire général adjoint du SEMICA, Innocent BELEMTOUGRI
Le commissaire général adjoint du SEMICA, Innocent BELEMTOUGRI (Ph : B24)

En effet, selon le commissaire général, Innocent BELEMTOUGRI, « plus de 100 stands sont déjà occupés, des rencontres B to B, la participation effective de 12 pays membres de la CEDEAO, plus de 6000 visiteurs (2000 par jour) et environ 56 pays du monde entier sont attendus ».

Et au Commissaire en charge des programmes et thématiques, Juste Thierry ZAGRE de préciser qu’une soirée gala de clôture est prévue après les rencontres d’affaires qui doivent durer trois jours.

Un appel de soutien financier lancé par le SEMICA.

Cependant, selon ses initiateurs, cette édition rencontre des difficultés financières. Le SEMICA, par conséquent « lance un appel et invite toutes les bonnes volontés désirant le soutenir, à le contacter à l’adresse suivante: [email protected] afin de permettre de boucler le budget ».

Les organisateurs du salon ont souligné que le budget actuel a besoin de 47 millions de F CFA, pour la bonne marche des activités.

En rappel, ce 3e SEMICA est placé sous la Présidence du Premier ministre, sous le Patronage du ministre des mines et de l’énergie et sous les Parrainages du Président de la Chambre des mines du Burkina Faso, et le Président directeur général de Coris Bank.

Noufou KINDO

Burkina 24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *