Kidal : Le Président malien a demandé un arrêt des hostilités (AFP)

372 2

Le Président malien a demandé, dans un communiqué, l’arrêt immédiat des hostilités à Kidal, dans le Nord du Mali. Les groupes armés ont pris le dessus sur l’armée malienne lors des combats débutés dans la matinée du 21 mai 2014.

Les forces armées maliennes ont tenté de reprendre le gouvernorat occupé depuis le weekend dernier par le MNLA et d’autres groupes armés.

Les groupes armés affirment également avoir pris d’autres villes en plus de Kidal.

Des morts et des blessés sont répertoriés dans les deux camps.

 



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 2 commentaires

  1. Le gouvernement malien a cru que son arm?e ?tait au top; erreur ; il a pris une cinglante d?faite a Kidal et ? perdu le terrain; je pense qu'il faut que le gouvernement malien accepte appliquer les accords de Ouaga; c'est par le dialogue que les malien pourront g?rer cette situation; Quoiqu'on dise le MNLA est compos? de malien qui ne revendique que le d?veloppement ?quitable; tous les pays africains doivent tirer le?ons du mali pour faire en sorte que les fruits de la croissance profitent ? toutes les r?gions de leur pays.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *