8e édition du jeu concours KOUKA : Le REN-LAC récompense 26 participants.

660 0

Le samedi 24 mai 2014 à Ouagadougou, le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) a organisé une cérémonie officielle de remise de prix aux lauréats de la 8e édition du jeu concours KOUKA qu’il coordonne chaque année. KOUKA est une bande dessinée (BD) qui constitue à la fois un outil de divertissement et un vecteur de conscientisation des jeunes afin de les éloigner de la corruption.

Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) a réparti, en nature et en espèce, des cadeaux d’une valeur de 1.970.000 Francs CFA entre 26 élèves de niveaux primaire et secondaire, pour la majorité féminine, à la 8e édition du jeu concours KOUKA. C’était lors de la cérémonie officielle de remise de prix organisée ce samedi 24 mai 2014, à Ouagadougou.

Le REN-LAC, à travers cette activité, caresse l’espoir de sensibiliser la jeunesse burkinabè en particulier et du monde entier en général sur les inconvénients de la corruption et surtout éloigner la future génération, dès le bas-âge, de cette pratique qui n’a que des méfaits selon les organisateurs. Alors, pour y arriver, chaque année, le REN-LAC édite un ouvrage de bande dessinée (BD) pour enfants et jeunes dénommé KOUKA, à base duquel le jeu se déroule. Cette fois-ci, les sujets et les questions ont été réfléchis notamment autour du 13e numéro de KOUKA (25.800 exemplaires), revenu avec « une histoire rocambolesque d’une malle d’argent devenue une caverne d’Ali Baba pour les élèves d’une classe ».

Le secrétaire exécutif du REN-LAC, Dr Claude WETTA.
Le secrétaire exécutif du REN-LAC, Dr Claude WETTA.

A entendre le secrétaire exécutif du REN-LAC, Dr Claude WETTA, « plus de 1000 élèves participants issus de plusieurs dizaines d’écoles, de collèges et de lycées sur tout le territoire national ont pris part à cette 8e édition ». 12 prix d’encouragement, et deux (2) prix de la participation féminine ont été décernés. Les cadeaux étaient composés essentiellement de dictionnaires, de friandises, de bourses d’études et de l’argent en espèce. Les 12 lauréats quant à eux, ont reçu, de plus, chacun un sac et 6 cahiers de 200 pages personnalisés du REN-LAC.

KORGO Talouta, de l’école Tenkodogo Centre A, classe de CM2 et OUEDRAOGO Saminatou du lycée Yamwaya de Ouahigouya, classe de 4e ont été les deux lauréats favoris avec la note appropriée de 19/20 chacun et remportent distinctement un vélo et une bourse d’étude de 100.000 FCFA.

La présidente du jury de ce jeu concours, Marguerite BOUGOUMA, a signalé que la BD KOUKA permet de « cultiver le sens de l’intégrité, de l’honnêteté et du respect de la chose publique ». Et au secrétaire exécutif du REN-LAC d’ajouter en parallèle que les collégiennes enlevées au Nigeria n’ont pas leur place aux côtés d’individus sans foi ni loi et de ce groupuscule terroriste. « Et la lutte du REN-LAC vise surtout à éviter que le Burkina Faso devienne une plaque tournante de ce trafic qui mélange sans scrupules les genres », a-t-il indiqué.

Noufou KINDO

Burkina 24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *