Mali : La CEDEAO appelle au respect de l’accord de Ouagadougou

464 0

En présence d’une dizaine de chefs d’Etat africain, lesommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est tenu le 30 mai 2014 à Accra au Ghana.

Selon le communiqué final du sommet, la Situation Sécuritaire au Nord du Mali reste préoccupante. La Conférence réaffirme son attachement à la préservation de l’unité, de l’intégrité et de la souveraineté de ce pays.

Elle appelle par ailleurs au respect de l’accord de Ouagadougou et exprime  sa disponibilité à appuyer tout effort du Gouvernement du Mali visant à trouver une solution politique durable à la crise.

Face à la situation au Nigeria, les Chefs d’Etat et de Gouvernement ont exprimé leur profonde préoccupation sur les attaques sanglantes et récurrentes perpétrées notamment par la secte Boko Haram dans les régions du Nord du Nigéria.

 La Conférence encourage le Gouvernement à poursuivre le dialogue national et les efforts de réconciliation qu’il a courageusement initiés.

La Conférence invite notamment les Etats membres à renforcer leur système de défense et de sécurité par des moyens humains et matériels adéquats.

 Pour ce faire, les États Membres se sont engagés à renforcer leur collaboration notamment dans les domaines du partage d’informations.

Stéphane Salim OUEDRAOGO (Stagiaire)

Pour Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. ACCORD DE OUAGA? AVEC UN MEDIATEUR QUI NE SAIT PAS QU'ON NE CHANGE PAS LES REGLES EN COURS DE JEU.AU NOM DE CET ACCORD DIACOUNDA MALIEN COMME TOUT AUTRE NE S'EST PAS PRESENTE AUX PRESIDENTIELLES.ICI APRES 27 ANS blaise JOUE A L'INDISPENSABLE. LE DEPART DE blaise OU LA MORT NOUS VAINCRONS

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *