Présidence du Faso : L’ancien président ghanéen Rawlings en “audience privée” ce 2 juin

613 6

L’ancien président ghanéen Jerry Rawlings, parrain de la 10e édition du Festival Ciné Droit libre, est en “audience privée” ce 2 juin 2014 avec le président du Faso, Blaise Compaoré, au palais présidentiel de Kossyam à Ouagadougou.

Cette audience, initialement prévue pour être couverte par la presse, a finalement été rendue “privée”  “à la dernière minute“, informe la Direction de la communication de la Présidence du Faso.

 



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 6 commentaires

  1. J?esp?re pour BLAISE COMPAORE qu'il a bien ?cout? les conseils de Rawlings. Ce qui est certain m?me si c'est hors Camera tout le monde sait ce que Rawlings va dire a BLAISE.Apr?s 28 ans de pouvoir qu'est-ce que tu veux encore?

  2. si notre president avait la vision de la grandeur,il allait tout simplement imite jerry rawlings, nelson mandela…savez vous que la lachete,la tah?son,le deshonneur,la mefiance,la peur,orgueil,l’hypocritie,l ‘obscuratiste-le claniste,stratege, sont des vices de la meme famille qui le caracterise.je vous conseil de prier enormement afin dieu combat a notre place.nous avons plus pire que laurent dgagbo…

  3. Rawlings reste une personne resource pour son pays et toute l'afrique. blaise a quel m?rite de plus que ce dernier.2/3 des Ghana?ens savent lire et ?crire contre moins de 30% au Faso.l'esp?rance de vie vaut 64,6 ans contre 55,9 au Faso.mortalit? des moins de 5 ans: 74pour 1000 au Ghana contre 176 pour 1000 au Faso. Le Ghana est loin devant nous: chaque president fait de son mieux et va se reposer.
    Que blaise soit un obs?d? du pouvoir n'?tonne personne.Cependant la jeunesse burkinab? ne pardonnera jamais aux dipl?m?s-griots-esclaves pour leur trahison.
    en ce jour au lieu de commemore le referendum de 1991 c'est la propagande sur les engagements nationaux(objectifs non mesurables donc absurdes) qu'on nous sert.et pourtant l'actualit? politique se cristallise autour d'un article de ladite constitution. le texte de 1991 limite le nombre de mandats pr?sidentiels. apr?s le drame de Sapouy retour ? la letter et ? l'esprit de 1991 aujourd'hui cette charge historique, cette volont? populaire r?tablie =0 pour cdp&cie.il faut ?tre stupide malhonn?te et diabolique pour raisonner ainsi.blaise DEGAGERA

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *