Évocation de l’EFO contre l’USY : la FBF et la LNF déboutent à nouveau l’EFO

515 0

La Fédération Burkinabè de Football (FBF) et la Ligue Nationale de Football (LNF) ont organisé une conférence de presse le mercredi 04 juin 2014 au siège de la FBF pour éclairer le public sur deux cas de litiges en championnat burkinabè de première et de deuxième division.

Les dirigeants du football burkinabè ont donné tord à l'EFO (ph.Burkina24)
Les dirigeants du football burkinabè ont donné tord à l’EFO (ph.Burkina24)

Après sa défaite (1 # 0) contre l’Union Sportive du Yatenga (USY) lors de la 14ème journée du Fasofoot disputé le 5 avril 2014, l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) a posé une évocation sur le joueur Souhaliou Koné. L’EFO critiquait le caractère frauduleux de la détention de la licence du joueur en question mais aussi de son identité.

Souhaliou Koné qui a évolué à l’EFO en 2012 s’est rendu au Sahel Sporting Club du Niger, il y a un an avec de faux documents. Le transfert du joueur de l’avis de l’EFO ne se serait pas passé dans les règles de l’art. Pourtant selon Bertrand Kaboré, le secrétaire général de la FBF, la décision de la Ligue nationale confirmée en appel, est maintenue. Après vérification, elle s’est rendu compte que Souhaliou Koné aurait effectivement quitté l’EFO en bonne et due forme.

La Ligue Nationale est revenue sur un autre cas de litige concernant un match de la 2ème journée du championnat burkinabè de football de deuxième division. La rencontre Bankuy Sport de Dédougou # Jeunesse Club de Bobo Dioulasso (JCB) ne s’était pas disputé parce que le club bobolais n’avais pas son effectif au complet selon les explications de Aboubacar Yago. « Il n’y avait que sept joueurs licenciés alors que selon le règlement, un match ne peut se tenir avec moins de huit joueurs », souligne le secrétaire général de la Ligue nationale.

Lire la suite sur B24 Sport

 



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *