Côte d’Ivoire : Pascal Affi N’Guessan du FPI en colère car « pas de visite à la détenue Simone GBAGBO à Odienné ».

124 5

Le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi-Nguessan n’a pas pu rendre visite, ce vendredi 6 juin 2014, à Simone GBAGBO détenue à Odienné au Nord-Ouest de la Côte d’Ivoire. Une situation qui aurait mis le président du parti de l’ancien chef d’Etat ivoirien Laurent GBAGBO en « colère ». Les autorités l’en ont empêché invoquant des problèmes de sécurité. C’est ce qui a été ressorti lors d’une conférence de presse animée par le président du FPI à Touba, une ville située à 150 kilomètres au sud d’Odienné et rapporté par les confrères de la presse ivoirienne et internationale.

Pascal Affi N’Guessan, le président du Front populaire ivoirien (FPI), le parti de Laurent Gbagbo, n’a pu rendre visite à l’épouse de l’ex-président, Simone Gbagbo, détenue à Odienné depuis la fin de la crise et poursuivie par la justice ivoirienne, notamment pour génocide.

« Le maire d’Odienné, Nassénéba Diané Touré, ayant interdit sa venue », a indiqué ce samedi, Abidjan.net. Selon la source, «Nassénéba Diané Touré a écrit que compte tenu des tensions qui existaient depuis 48 heures, la visite de Pascal Affi N’Guessan n’était pas possible », a déclaré Franck Bamba, responsable de la communication pour le FPI.

La faute, poursuit le journal, incombe à des « ultras du Rassemblement des républicains (RDR), qui refusaient la venue du FPI dans cette zone traditionnellement favorable au RDR, le parti du président Alassane Dramane Ouattara, vainqueur à la présidentielle de 2010 », a déploré M. Bamba.

« Pascal Affi N’Guessan a souligné que c’était la quatrième fois qu’on lui refusait l’accès d’une localité à forte implantation du RDR de la Côte d’Ivoire, et cela signifie, que le parti au pouvoir ne veut pas s’engager complètement dans le processus de normalisation et de réconciliation », a rapporté RFI.

A entendre les reporters, Pascal Affi N’Guessan ne disposait en outre pas d’un « permis de communiquer », soit d’un droit de visite à l’ex-Première dame placée en résidence surveillée.

Par ailleurs, le parti pro-Gbagbo n’aurait toujours pas levé son mot d’ordre de boycottage du recensement de la population, comme le lui avait demandé le pouvoir lors d’une rencontre le 22 mai, qui marquait la reprise du dialogue entre les deux camps après deux mois de tension.

Le président du FPI, Pascal Affi N’Guessan.
Le président du FPI, Pascal Affi N’Guessan (Ph : DR)

Pour d’aucuns, c’est « une façon d’empêcher l’opposition d’exister là où elle a peu d’audience ».

Le président du FPI demande en tout cas au pouvoir de prendre ses responsabilités et de veiller à ce que la libre circulation des leaders politiques ne soit plus entravée sur l’ensemble du territoire ivoirien.

Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement ivoirien, Affoussy Bamba, a répliqué que « le gouvernement n’a rien à voir dans tout cela ». Et que « Simone Gbagbo a déjà rencontré plusieurs cadres du FPI. Que nous aurait rapporté le fait d’interdire cette visite ? », s’est interrogée Mme Bamba.

La Côte d’Ivoire se remet progressivement d’une décennie de crise politico-militaire, dont les violences post-électorales de 2010-2011 qui ont fait plus de 3.000 morts, selon l’ONU, ont marqué l’épilogue.

Elles ont opposé les partisans de M. Ouattara à ceux de M. Gbagbo qui refuseraient de reconnaître leur défaite électorale.

Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Il y a 5 commentaires

  1. quand on n'est pas dans un syst?me, on se croit ?tre victime de toute situation du camp adverse. le FPI n'incarne rien de rassurant si ce n'est que du va ten guerre. inversez la situation et imaginez qu' ADO et son camp se trouve ? leur place. c'est un chaos. tous les coups sont permis. ADO fait beaucoup d'efforts. la politique n'est pas un jeu d'enfants. il faut savoir subsister et survivre et ne jamais preter le flanc.

  2. Je suis de votre avis anonyme, mais il Ya deux sortes de p?ch? mignons de nos dirigeants africains du 21e si?cle. Le premier p?ch? ?go?stes qui est de vouloir oublier son peuple et s??ternis? au pouvoir sans rien faire que de compter sur le pass? glorieux de lutte pour le multipartisme comme le cas de Laurent GBAGBO et de Simone Ehivet. Le deuxi?me p?ch? intelligent qui est d?arriver au pouvoir a tout prix pour montrer son intelligence potentiel et d?mocratique pour aider un pays en d?rive et sauver un peuple meurtri par toutes sortes de r?pressions, surtout ?tre sociale pour toute la population comme le cas du couple Ado et Dominique, et croyez-moi si on leur donne la chance, la Cote d?Ivoire sera le pays le plus puissant ?conomiquement et en ?mergence de tout le continent d?Afrique.

  3. Est-ce que madame Simone Gbagbo a besoin d?une visite ? Il est temps pour elle de se consacr? totalement ? Dieu pour pouvoir racheter ses p?ch?s. Je conseille aux premi?res dames des pays africains de r?fl?chir et ne pas prendre l?exemple de cette femme complexe, cam?l?on, comme un pr?sident d?un pays voisin de la C?te-d?Ivoire. Madame Simone Gbagbo ancienne responsable du groupe parlementaire du FPI a l?assembl? nationale ivoirienne, ancienne premi?re dame de la Cote d?Ivoire, a berner le peuple Ivoirien qu?elle ?tait la premi?re croyante de la nation Ivoirienne, et conseillait toute la nation de lire la bible, ses versets pr?f?r?s ?taient le Psaume 37 et Esa?e 60. Pourtant, derri?re cette fa?ade de Chr?tienne camoufl?e se trouvait une femme beaucoup plus dure, qui prenait plaisir ? voir tuer ceux qui voulait l?entraver dans ses d?lires, elle disait que Dieu a nanti son mari Laurent Koudou sp?cialement avec un c?ur blanc pour ?tre au-dessus de tout danger. Celle qui admirait madame Sadate, Winnie Mandela, Hilary Clinton, et d?testait le journaliste Kiefer n?a plus besoin de compagnie que la bible dans sa r?sistance dor? du Nord de la Cote d?Ivoire. La m?me situation attende des apprenties politiciennes premi?res dames des dictateurs Africains.

  4. Tous ceux qui croient que c’est le regime Blaise ou rien n’ont qu’a rapeller de l’arrongance dont se nourrissait Pascal affi il n’y a pas longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre