Championnat burkinabè de basketball : Les arbitres ont refusé de siffler les demi-finales

414 0

Le championnat burkinabè de basketball devait aborder les demi-finales le samedi 7 juin 2014 sur le plateau du lycée Marien N’Gouabi. Mais ces demi-finalistes ne se sont pas tenus, les arbitres ayant refusé d’officier.

Les arbitres auraient refusé d'officier s'ils ne sont pas payés (ph. Burkina 24)
Les arbitres auraient refusé d’officier s’ils ne sont pas payés (ph. Burkina 24)

 

Le calendrier de la fédération burkinabè de basketball va connaître un chamboulement. Alors que tout se déroulait bien avec le retour du district de l’ouest dans le championnat, c’est désormais au tour des arbitres de le boycotter.

Selon des informations fiables et proches de la FEBBA, les arbitres auraient refusé d’arbitrer les différentes demi-finales s’ils n’étaient pas payés. Certains membres du bureau auraient demandé d’attendre le retour d’une délégation présente en France avec les U13 pour régler les arbitres. Ce qu’auraient refusé ces derniers.

Du côté de la commission des arbitres, l’on réfute l’argument financier. Selon le président Francis Rouamba, les arbitres ont juste demandé à rencontrer le Président de la FEBBA Joachim Baky avec un ordre du jour qu’il a refusé de dévoiler.

Ce dernier reconnait que la FEBBA a toujours soutenu les arbitres et écarte donc l’argument financier avancé par certains.

De toutes les façons, les demi-finales qui devaient opposer le Rail Club du Kadiogo (RCK) à l’AS Liberty Basketball (AS LBK) et l’AS SONABHY à l’AS SOANBEL ne se sont pas tenues.

Jusqu’au moment où nous bouclons ces lignes, Joachym Baky et les arbitres ne s’étaient pas encore rencontrés.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. Monsieur le journaliste, j?appelle ? plus de professionnalisme ? la lecture de cet article au gros titre mais au contenu vide, plein d?erreurs et de non-dits. Pour quelqu?un qui connait notre basket, les arbitres sont ? f?liciter. J?explique :
    1. Il y?a 9 cat?gories d??quipes des plus petits aux plus grands, gar?ons comme filles
    2. 8 sur les 9 sont en finales. Toutes les phases ?liminatoires ont ?t? jou?es
    3. Seule la D1 Hommes joue aux niveaux des ? finales
    4. 2 champions sont d?j? connus (cat?gorie juniore) vu que les finales ont ?t? d?j? jou?es.
    Alors comment ne pas s?indigner quand ce groupe avec des ?tudiants ? l?int?rieur sans revenus courent tous les week-end et ceux depuis Mars (i.e. 4 mois) SANS AUCUN FRANC de la ligue ou de la FEBBA ? pendant ce m?me temps, des activit?s intersaison sont organis?es : le 3 fois 3, le All Star, les centres f?d?raux et j?en passent?
    Je loue et salut le courage de ces braves messieurs qui sont victimes de frustrations. Allez sur les terrains pour s?en rendre compte. Voyez dans quelles conditions ils travaillent ? s?assoir sur des table-bancs scolaires pendant des heures etc. Ils t?moignent chaque jour leur AMOUR VRAI pour notre basket.
    Alors Mr le journaliste aller ? la source, collecter, traiter et partager l?information comme l?exige la d?ontologie du m?tier. Restituer la v?rit? au lieu de chercher des bouc-?missaires. Pour votre gouverne, il n?existe pas d??quipe AS LBK en Hommes encore moins en senior. Cela prouve votre ignorance du sujet et du basket burkinab?. Si le Burkina est ? la crois? des chemins c?est en partie ? cause de tout cela.
    J?appelle ? tout un chacun au sens ?lev?e de la responsabilit? en commen?ant par les responsables de la balle au panier car cela sonne comme de la n?gligence vis-?-vis d?eux. Sinon comment ne pas s??mouvoir fasse ? tels calomnies ? Ces messieurs ont accept?s siffler le championnat durant 4 mois jusqu?aux phases finales alors peu importe l?argument avanc?, nous avons le devoir moral de les soutenir au lieu de d?placer les probl?mes. Vous, pouvez aller faire des reportages sans mat?riels ad?quats pendant tout ce temps sans vous lasser ? mais franchement ? SVP arr?tons de vouloir du social dans des activit?s professionnelles, c?est de l?amateurisme tout ?a. Et personne ne se d?veloppe ainsi. Alors si nous tenons ? fournir du basket de qualit?, remplir les plateaux, nous devons tous nous y mettre ? tous les niveaux. Mais d?j? commen?ons ? chasser les mauvaises habitudes et les calomnies de tout genre.
    Nous sommes conscients et soucieux de nos limites intrins?ques mais cela ne devrait pas justifier nos ?checs personnels par notre mauvaise gestion des probl?mes. Tout bon gestionnaire des hommes, sait qu?ignorer la question financi?re de droit dans sa gestion divise et ?loigne son groupe des v?ritables objectifs. Alors messieurs arr?tons de tergiverser et r?glons le probl?me de mes amis et ils vous fournirons en retour un arbitrage de qualit? pour un basket de qualit?. Je connais personnellement certains et comme beaucoup ne le savent pas, sont des personnes responsables et bien ?panouies hors des terrains. Qui sans doute se passeraient bien de ce bonus.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *