Elucidation du dossier Salifou Nébié : Le ministre de la Justice en “donne la garantie”

760 10

Des incidents ont émaillé l’inhumation du juge Salifou Nébié, hier 9 juin 2014. Le Président du Conseil constitutionnel a été hué lors de son oraison funèbre et lorsqu’il quittait le cimetière. 

Le ministre de la Justice, Dramane Yaméogo, a dit comprendre la “douleur” des populations. “Mais il faut savoir se contenir“, a-t-il dit lors d’un point de presse, dans l’après-midi du 9 juin, et dont la substance a été rapportée par Sidwaya.

Dramane Yaméogo a donné des assurances quant à  l’élucidation du dossier. “Nous comprenons que lorsqu’une personnalité de la trempe de Salifou Nébié vient à disparaître de cette manière, il y a naturellement plusieurs points d’interrogation. La justice est saisie du dossier et elle mettra tout en œuvre pour élucider cette affaire. Je vous donne cette garantie”, a-t-il déclaré.

Après l’autopsie, les services de la gendarmerie effectuent des auditions et  un individu, qui possédait par devers lui le téléphone du défunt , a été retrouvé et mis sous interrogatoire, a assuré le ministre.

→ (Re) Lire : Le juge  Salifou Nébié a rejoint sa dernière demeure 

A l’occasion de ce point de presse, Dramane Yaméogo a exprimé “sa douleur” et sa “compassion” ainsi que celles du gouvernement à la famille Nébié.

A la famille de la justice, le chef du département de la justice a demandé aux magistrats  de “se ressaisir”, “de mutualiser (leurs) intelligences et efforts afin d’élucider les faits”

En rappel, le juge constitutionnel Salifou Nébié a été retrouvé mort le 24 mai 2014 au bord d’une route. Le Procureur général près la cour d’appel a qualifié sa mort “d’homicide volontaire“. Une autopsie a été réalisée par un médecin-légiste français dont le rapport est attendu.



Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Article similaire

There are 10 comments

  1. Non au S?nat |

    Tout ?a, c’est de la poudre aux yeux. Dramane connait bien l’auteur de ce crime. Qu’il nous dise simplement qui ?tait l’assassin de NZ et on lui dira qui est l’assasin du juge N?bi?. Toujours dans le mensonge et toujours pr?t ? trouver des boucs ?missaires pour prot?ger les criminels. Toute chose a une fin et vous r?pondrez un jour de vos actes.

  2. Affaire class? depuis le jour de son assassinat par le r?gime Blaise Compaor?, ? revoir apr?s d?cembre 2015.

  3. Le tueur froid
    Engonc? dans ses atours de vampire
    Aux crocs d?goulinants de sang
    Il a encore frapp?

    Le tueur froid
    Entour? comme toujours
    Pour la circonstance
    De la Belle-M?re Jezbel-La-M?chante
    Et de son Caligula de pantin de frangin

    Tous autant qu’ils sont
    Assoiff?s de pouvoir
    Et de gains malhonn?tes
    Et du Sang des Justes

    Tous autant qu’ils sont
    Tristes individus sans coeur
    Destin?s A la g?henne
    De leurs propres actions funestes

    Car tout se paie
    Ici-bas et surtout La-bas
    Car nul n’est Eternel
    Si ce n’est Dieu

    Le Tueur froid
    Aux aguets dans la p?nombre
    De ses noirs desseins
    Va encore tuer

    Comme il a tu? Thom Sank
    Pareil pour Oumarou Cl?ment
    Pareil pour Norbert Zongo
    Pareil pour Salifou Nebie
    Pareil pour tous les autres

    Il se nourrit de sang
    Nos meurtrissures
    C’est ce qui le vivifie
    Pour qu’il se croit immortel

    Tous autant qu’ils sont
    Nous leur appartenons
    Comme le Troupeau
    Appartient ? son propri?taire

    Mais nous sommes plus forts
    Parce que nous sommes Le Peuple
    Car bientot, tr?s bientot
    Nous aurons leur peau

    Juge NEBIE
    Reposes en paix
    Je n’etais pas au cimeti?re
    Mais acceptes cette complainte
    Comme un ultime viatique!

  4. bien dit. il faut arr?ter de se foutre des gens."un individu, qui poss?dait par devers lui le t?l?phone du d?funt , a ?t? retrouv? et mis sous interrogatoire", a assur? le ministre. le plus nul des d?linquant ne va jamais s'amus? a ce jeu a gard? le t?l?phone du d?funt.au d?but on parle d'examin? les appels kil a re?u et on reviens nous dire qu'un individu poss?dant son t?l?phone a ?t? retrouv?.

  5. Le gouvernement n a pas encore pris la mesure de la profondeur de la crise! il dit de faire confiance a la justice sans ignorer que formellement et au fond le Burkina Faso n a plu d justice! depui un moi le pouvoir judiciaire est enrhume! les institutions ne fonctionnent plus de fait! l embrasement nest plu loin mais ce qui preoccuppe les uns et les autres ce sont des meetings! Nous sommes en face d un Etat de facade et tres prochainement la derniere cale va ceder y a rien a faire!

  6. Ceux qui vilipendent la sortie du ministre ont toujours eu quelque chose a dire et sont des eternels insatisfaits.Sinon moi je peux pas comprendre ?a.Qu’est ce qu’ils veulent que ministre dise.Ils parlent comme si c’?tait le ministre qui avait assassin? le juge.Le ministre ne peut que vous promettre une justice impartiale.

  7. Il faut dire que l’incident survenu lors de l’inhumation du juge Salifou Nebi? est a d?plor?.Cependant nous nous r?jouissons que les gens se soient pas comport?s comme en 98 a l’assassinat de Norbert Zongo et de ses compagnons.Nous attendons tranquillement et impatiemment les r?sultats des enqu?tes et comptons aussi sur la justice.

  8. se contenir jusqu'? quand?vous et ce gouvernement corrompu vous avez droit ? la vie ? la belle-vie meme nous on doit se contenir.trop facile non?le jeune de l?o a parl? et c'est un fait verifiable(sacrifice des moutons) et c'est pas pour rien que les populations de l?o ont march? et observe une ville morte:la piste est l? on veut voir le commanditaire ? la barre

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *