Mise à jour du fichier électoral : Plus de 573.000 nouveaux enrôlés

625 0

Le président du chef de file de l’opposition politique burkinabè (CFOP), Zéphirin Diabré, a reçu ce jeudi 12 juin 2014, la visite du président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Me Barthélemy Kéré. L’objet de la visite a été de faire d’une part le point à mi-parcours de l’opération de mise à jour du fichier électoral, et d’autre part, d’encourager les efforts fournis et à venir de la part de l’opposition politique dans la mobilisation et la sensibilisation des citoyens sur l’enrôlement biométrique.

« Quoi de plus naturel que le président de la CENI rende visite au Chef de file de l’opposition, comme il le fait avec la majorité au pouvoir ?».

Tels ont été les mots introductifs du président de la CENI, Me Barthélemy Kéré pour expliquer l’objectif simple et net de sa visite au chef de file de l’opposition (CFOP), ce jeudi 12 juin 2014, à Ouagadougou.

Il a été essentiellement question, pour la CENI, de faire le point au CFOP sur le bilan à mi-parcours des résultats obtenus dans les différentes communes rurales, urbaines du Burkina Faso autres que Ouaga et Bobo.

Le président de la CENI a noté que les résultats provisoires enregistrent plus de 573.000 personnes enrôlées dans les communes rurales et urbaines du Burkina. Me Kéré a également indiqué que les opérations d’enrôlement biométrique sont prévues à partir du 17 juin prochain dans les deux grands centres urbais, Bobo-Dioulasso et Ouagadougou.

«[C’est pour] permettre au CFOP de suivre le travail que nous faisons au niveau de la CENI et qu’ils nous fassent comme d’habitude des suggestions et recommandations idoines pour nous permettre aussi de continuer à faire le travail dans le consensus tel que nous avons toujours souhaité », a ajouté Me Kéré.

Par ailleurs, le président de la CENI est venu par cette visite remercier et encourager l’opposition politique burkinabè pour ses efforts fournis pour appuyer la mise à jour du fichier électoral.

Zéphirin Diabré, pour sa part, pense que « cette visite rentre dans le cadre des concertations habituelles entre la CENI, l’opposition et aussi la majorité ».

Transparence”

Il faut rappeler que dès le 16 juin prochain, une rencontre avec la classe politique burkinabè est prévue afin d’échanger sur l’organisation des missions à l’étranger afin de pouvoir mettre en place les démembrements de la CENI et engager l’opération de vote des Burkinabè de l’étranger. Une mission qui rencontre l’assentiment du Chef de file de l’opposition.

Nous sommes parmi les premiers à demander que le vote soit accordé aux Burkinabè de l’étranger. Nous serons bien entendu les premiers défenseurs dans la mise en œuvre de cette disposition”, a-t-il dit.

Cependant, ajoute-t-il, “il faut que les choses se fassent dans la manière la plus transparente et équitable possible. Or on voit le gouvernement, qui souvent avec ses ambassades, se livre à des opérations pour lesquelles la transparence n’est pas la chose la mieux partagée ».

En marge de la visite du président de la CENI, Zéphirin Diabré a indiqué que le meeting prochain du CFOP à Bobo-Dioulasso se prépare bien. Et d’ajouter que « le CFOP n’a pas besoin de faire prendre ou remplir des cars par des militants pour se rendre au stade Sangoulé ».

 

Noufou KINDO

Burkina 24



Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *