Enrôlement biométrique : « Il n’y aura pas de prolongation » selon Barthélémy KERE.

505 0

Le président de la commission électorale nationale indépendante, Barthélémy KERE s’est rendu ce vendredi 27 juin 2014, sur des sites d’enrôlement et stands de communication installés à Ouagadougou. Il a constaté de visu l’état d’avancement de l’opération et profité pour lancer un appel aux retardataires de se faire enrôler avant le 30 juin 2014.

Il existe, en tout, onze marchés à Ouagadougou qui sont concernés par l’installation des stands-Com de la CENI, 630 sites d’enrôlement à Ouaga et 288 sites à Bobo Dioulasso, d’après Barthélemy KERE. Ce dernier a visité quatre marchés abritant des sites d’enrôlement, en l’occurrence Dassasgho Yaar, Paglayiri Yaar, Gounghin Yaar et le grand marché de Ouagadougou Rood Wooko. « Les stands installés et animés dans ces différents lieux permettent à la population de se renseigner sur les procédures à suivre pour s’enrôler » a soutenu Adama SANOGO, chargé d’animation du stand-Com CENI installé au marché de Dassasgho.

Les mêmes problèmes se rencontrent dans ces différents stands de communication (stands-Com) autour de l’enrôlement biométrique. La population n’est pas entièrement convaincue de la nécessité de se faire enrôler. A écouter Alima ROUAMBA, « certaines personnes pensent que c’est le CDP qui dirige les instances de la CENI et qu’elle est souvent même victime d’agression verbale par d’autres ».

Le président de la CENI, Barthélémy KERE en visite (© Burkina24)
Le président de la CENI, Barthélémy KERE en visite (© Burkina24)

Des refus de faire le duplicata

Quant à Jean Didier COMPAORE, opérateur de kits, il confie qu’ « en moyenne 50 personnes sont enrôlées à la Maison des jeunes et de la culture du secteur 25 de Ouagadougou (Cissin) ».

Barthélémy KERE s’est dit satisfait des résultats mais a estimé que des défis restent à relever. En effet, le vrai problème soulevé par les opérateurs de kits dans ces localités se trouve au niveau du duplicata.

« Ceux qui ont perdu leur carte d’électeur se plaignent sous prétexte qu’il faut suivre tout un processus pour obtenir le duplicata. Donc, ils refusent de le faire en soulevant également les problèmes de moyens de déplacement et de temps pour cela » a indiqué Lynda Adèle BALIMA, archiviste à la CENI, opérateur de kits.

Vu tout cela, Me Barthélémy KERE a déclaré que « la CENI va simplifier ses procédures de campagnes du duplicata pour permettre à chacun de l’obtenir. Mais qu’il est important de noter qu’il n’y aura de prolongation pour les retardataires ». Le 30 juin 2014, c’est la date limite de recensement biométrique prévue par la CENI.

Noufou KINDO
Burkina 24


Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. Eh!!!C’est deja arrivee,attend l’homme va courir pour aller refaire sa carte d’electeur. Je l’ai perdue cette semaine la seulement. Merci pour l’info.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *