Orpaillage: le ministre de la sécurité rappelle l’interdiction des activités en période hivernale

642 0

Le ministère de l’Administration Territoriale et de la Sécurité veut prévenir les risques d’éboulements dans les sites d’orpaillage sur le territoire burkinabè, durant la période hivernale.

Un arrêté interministériel a été adopté en juin 2009, pour interdire les activités d’orpaillage pour cette période. Dans un communiqué fait le 25 juin 2014, le ministère a rappelé cette interdiction et annoncé des contrôles inopinés par les forces de défense et de sécurité sur les différents sites d’orpaillage pour sanctionner les contrevenants.

L’arrêté précise pour chaque région les périodes d’interdiction. Elle va du 1er juin au 31 octobre pour les régions de la Boucle du Mouhoun, des Cascades, du Centre-Est, du Centre-Ouest, du Centre-Sud et des Provinces de la Tapoa, du Gourma et de la Kompienga dans la Région de l’Est. Pour les régions du Centre-Nord, du Nord, du Plateau-Central, du Sahel et les Provinces de la Gnagna et de la Komondjari dans la région de l’Est, l’interdiction court du 30 juin au 30 septembre.

Le Burkina Faso compte 600 sites d’orpaillage où les gens exercent sans autorisation et 200 sites autorisés à l’exploitation artisanale, selon des chiffres données en avril dernier par le ministre des mines et de l’énergie. En période hivernale, les éboulements sont très fréquents dans ces sites avec des trous à ciel ouvert, et font de nombreuses victimes, malgré l’interdiction des activités en cette période.

Justin Yarga
Burkina 24


Justin Yarga

Journaliste web qui teste des outils de Webjournalisme et datajournalisme, Media strategy consultant.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *