Concours d’entrée 2014 au PMK : Reformer pour plus de représentativité nationale

828 5

Le Prytanée militaire du Kadiogo (PMK), à compter de la session 2014 du concours d’entrée, opère une reforme. Celle de favoriser une plus grande représentativité des lauréats au plan national par la formule de « quotas par régions et de quota réservé aux pupilles de l’Etat, avec un système de repêchage au mérite ».« Sur 325 admis, 272 proviennent de la seule région du Centre (Ouagadougou), 18 des Hauts bassins (Bobo) et entre 0 et 8 pour les 11 autres régions du Burkina Faso. »

Ce constat des résultats du concours d’entrée au PMK des cinq dernières années laisseraient croire à chacun que cet établissement secondaire de référence existe pour les grands centres Ouagadougou et Bobo-Dioulasso.

Une situation qui tend à être inversée avec la nouvelle reforme qui se veut plus « juste » et « équitable » par une représentativité nationale plus effective, selon le colonel-major Vinta Somé, commandant du PMK, lors d’une conférence de presse, ce 1er juillet 2014.

 Il s’agit précisément, selon lui, de la formule qui combine à la fois un système dequotas par régions et de quota réservé aux pupilles de l’Etat, avec un système de repêchage au mérite basé sur une liste d’attente unique, dressée sur la base d’un classement national des résultats obtenus par l’ensemble des candidats.

PMK
Les animateurs du point de presse (© Burkina 24)

 

Les liens Armée-Nation seraient ainsi mieux raffermis en phase avec la politique de décentralisation en cours au Burkina.

Des innovations à l’actif de 2014

Les quotas par régions

Ils ont été établis au prorata du nombre de candidats à l’examen du CEPE et de l’entrée en sixième de la session 2014 et ce, sur la base des statistiques du MENA.

Centre : 12 – Hauts bassins : 10 – Plateau central : 4 – Centre Nord : 6 – Sahel : 2 – Boucle du Mouhoun : 9, Cascades : 4 – Sud Ouest : 3 – Est : 6 – Centre Sud : 5  – Centre Ouest : 10 – Centre Est : 8 – Nord : 8 – Pupilles Nation : 3

Le nombre des matières de composition a été revu à la baisse, « deux (2) », pour plus d’objectivité dans les corrections. Il s’agit des mathématiques (opération et problème) et du français (dictée et étude de texte).

 Le dépôt des dossiers de candidature a débuté le 30 juin et la clôture est prévue pour le 11 juillet, le 20 juillet étant la date retenue pour la composition, selon les termes du communiqué du décret du concours d’entrée 2014-2015 au PMK.

Sont concernés par ce concours, les élèves dont l’âge est compris entre 11 et 13 ans. Ces différentes innovations concernant la date de composition et l’âge des candidats répondent à un principe d’égalité des chances et de conformité avec la législation en vigueur.

Ces informations ont été partagées aux hommes de média le 1er juillet 2014 à Ouagadougou lors d’une conférence de presse organisée par les représentants de l’Armée et de la direction des examens et concours du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation en vue d’un relai au grand public.

GK avec Abdou ZOURE
Pour Burkina24


Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 5 commentaires

  1. Mieux vaut tard que jamais. Cette ?cole semblait depuis un certain temps etre reserv?e aux enfants de grad?s de l’arm?e et de “gourou” du pays.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *