Etats-Unis: Le Dasan Daaga de Silver Spring, un label Burkina garanti

Les Burkinabé et leurs familles, des amis et sympathisants du Burkina Faso ainsi que des ressortissants de la sous-région ouest-africaine   vivant à Washington, D.C et dans les villes des Etats environnants notamment le Maryland se sont retrouvés le dimanche 15 juin 2014 pour prendre part au troisième Dasan Daaga annuel régulièrement organisé au Sligo spark center de Silver Spring depuis 2012  par la société  H2 Foods services Inc dont la promotrice est Madame Hortense Héma.

Madame Héma est une compatriote exerçant depuis des années  dans le domaine de la restauration et la vente de produits dérivés comme les comestibles comme le piment « papapa » ou du genre « kankankan » pour les connaisseurs.

 Pour l’organisation de la  troisième édition de ce Dasan Daaga, Madame Hortense Héma  a réussi la prouesse de faire  participer seize (16) restauratrices de onze (11) pays de la sous-région  ouest africaine installées souvent à leur propre compte dans les villes de cette partie des Etats-Unis d’Amérique. A la deuxième édition en 2013, elles venaient de six (6) pays. A la première en 2012,  quatre (4)pays étaient représentés.

En venant proposer aux clients africains et américains de ce marché des  mets de renommée de leur pays, ces restauratrices  ont ainsi accepté la proposition faite par  Madame HEMA de s’engager ensemble à  faire plus connaitre et apprécier la cuisine africaine à travers les mets et délices  de leurs pays respectifs: du Burkina, du Bénin, du Sénégal, du Togo, du Ghana, du Mali, de la Guinée, de la Côte-D’ivoire, du Cameroun….

Pour ne citer que ces pays dont des restauratrices ont effectivement présenté le dimanche 15 juin dernier des  mets. Les restauratrices burkinabé ont présenté au moins six(6) mets différents en plus des boissons et des grillades diverses.

Précisons que les mets sont proposés à la vente pour être consommés sur place d’autant plus que le Dasan Daaga se tient dans un parc avec toutes les commodités d’hygiène ou pour être emportés. Exactement comme au marché de Saâba, de Kienfangué, de Baskouré, de Banfora, de Poa, de Laye….Presqu’à chaque commune son marché au Burkina.

Ce Dasan Daaga 2014 a connu une grande affluence du fait que sa renommée commence à faire effet au sein des communautés des pays ouest-africains dans cette partie des Etats-Unis d’Amérique. D’ailleurs, il est dorénavant juste de retenir  le caractère oust-africain de ce Dasan Daaga annuel.

En tout cas Madame Hortense HEMA en est convaincue et travaille à sa réalisation. Dans ce sens, elle a tout l’appui de l’Ambassadeur du Burkina Faso aux Etats-Unis, S.E. Monsieur Seydou BOUDA qui lui a d’ailleurs « filé » l’idée du Dasan Daaga en  2012.

Le Dassan Daaga, pourrait-on dire est ce marché spécial organisé  à des périodes précises de l’année  dans plusieurs localités du plateau mossi pour des jeunes gens des environs (jeunes filles et garçons), histoire pour chacun d’y  de paraitre dans ses plus beaux habits   afin de se faire  conquérir ou  à l’inverse conquérir l’âme sœur …

Au Dasan Daaga du 15 janvier 2014, l’Ambassadeur Seydou BOUDA et son épouse y ont pris part. L’Ambassadeur a saisi l’occasion pour adresser ses félicitations et ses encouragements à la promotrice de l’événement, Madame Hortense HEMA ainsi qu’à toutes les femmes des pays cités plus haut pour leur engagement et leur détermination à faire connaitre et apprécier Outre-Atlantique la cuisine africaine dans son ensemble.

Il s’est dit convaincu que dans les années à venir le Dasan Daaga connaitra encore plus de succès. Peut-être que sous peu on pourrait trouver certains mets au menu des grandes chaines hôtelières américaines.

Pour sa part Madame HEMA qui, outre l’Ambassadeur Seydou BOUDA, a aussi bénéficié du soutien de certains membres du gouvernent burkinabé, d’opérateurs économiques du Burkina et des membres de sa famille proche acquis à la cause de l’organisation de ce genre particulier de marché aux Etats-Unis, s’est dite satisfaite de la mobilisation de la communauté burkinabé et de celle des pays de  l’Afrique de l’ouest   toutes les fois que se tient le Dasan Daaga.

 Elle a salué le soutien des diverses associations notamment l’implication des membres de  l’Association des Burkinabé de Washington, D.C et sa Région (ABURWA). Elle a promis de faire en sorte que les éditions à venir connaissent un rayonnement encore plus retentissant.

Pierre WAONGO

Attaché de presse

Ambassade du Burkina Faso/Washington, D.C.



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

4 commentaires

  1. Bravo ? nos compatriotes qui sont les vrais ambassadeurs de notre pays a l?ext?rieur. Pour leur prochaine ?dition, si le pr?sident Blaise Compaor? et son fr?re ainsi que les responsables du CDP ne respectent pas la lettre et l?esprit de l?article 37 qui interdisent un pr?sident du Faso de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs, dont ils sont entrain de pr?parer un tripatouillage de notre lois, que nos compatriotes prennent leur responsabilit? de ne plus inviter l?ambassadeur du Burkina dans un Pays qui respecte ses lois qui est les Etats Unis, Pays d?mocratique qui adopte nos braves compatriotes. Vive les pays d?mocratiques d?velopp?s par l?alternance pacifique des politiques intelligents.

  2. les dames sont bien sap?es mais on aurait aim? aussi voir le visage de leurs mets

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page