238 ans des USA : MUSHINGI s’engage davantage pour un Burkina meilleur

654 0

Les Américains vivant au Burkina ont célébré le 238e anniversaire de leur pays, ce vendredi 4 juillet 2014 à Ouagadougou. C’était une occasion pour bon nombre de décideurs politiques de se rencontrer et d’échanger cordialement.

C’est dans une ambiance festive que l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique a célébré le 238e anniversaire du pays ce 4 juillet à Ouagadougou.

De la Majorité comme de l’Opposition, plusieurs hommes politiques du Burkina, notamment le Premier ministre, Luc Adolphe TIAO, Assimi KOANDA, Me Bénéwendé SANKARA et bien d’autres, ont répondu présents à ce rendez-vous.

Comme l’a souligné l’ambassadeur des USA au Burkina, Dr Tulinabo MUSHINGI, tous les 4-juillet, les citoyens américains, quelles que soient leurs origines,  réfléchissent à la signification de l’indépendance et à la force de leur Nation fondée en 1776 sur le principe : “un gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple”.

Ce cadre d’échanges d’idées entre Américains ne concernait uniquement pas les habitants du « Pays de l’oncle SAM », ce vendredi. C’était surtout une occasion pour le représentant de Barack OBAMA au Burkina de réitérer son engagement à accompagner le « Pays des Hommes intègres » dans son processus de développement durable.

“La peur d’un avenir incertain est présente au Burkina”

Les membres du gouvernement burkinabè et personnalités étaient présents à cette célébration ( © Burkina24)
Des membres du gouvernement burkinabè et des personnalités étaient présents à cette célébration ( © Burkina24)

A écouter ce dernier, l’engagement des USA au Burkina  continue pour une croissance économique durable, le développement des capacités humaines, de la sécurité, et de la bonne gouvernance, en un mot pour un Burkina meilleur.

Après ses tournées récentes dans les 13 régions du Burkina et le « Young African Leaders Initiative », l’ambassadeur des USA a annoncé le lancement prochain d’une nouvelle initiative au Burkina appelée « RISE » intervenant dans les domaines de l’eau, de l’assainissement, de la santé, de la nutrition et de la bonne gouvernance.

Pourtant, « malgré tous les progrès accomplis, la peur d’un avenir incertain est présente au Burkina et le pays n’a pas encore vécu une transition pacifique et démocratique », a reconnu M. MUSHINGI. Il a cependant rassuré l’opinion publique avec la citation du président Barack OBAMA, selon qui « il n’y a pas de changement sans risque, et pas de progrès sans sacrifice ».

Noufou KINDO
Burkina 24


Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. Sofia, alors arr?tez d’?tre des mendiants des fonds. Quand on est mendiant, il est normal que ceux qui roule le cordon de la brousse vous dicte la le?on.

  2. Si l?avenir de notre pays bien aim? est incertain, il est temps que son excellence envoie un message franc au pr?sident OBAMA afin de lui dire la v?rit? sur le r?gime du pr?sident Compaor? qui tue quand il veut, ou il veut, qui il veut. Il est imp?ratif que l?ambassadeur des Etats Unis avertisse a l?opinion internationale la magouille et le tripatouillage qui se pr?pare pour enterrer un article de loi qui prot?ge un peuple meurtrie par un assassin qui essaye de s??terniser au pouvoir. Ce qui est s?r son excellence Mr. l?ambassadeur des USA au Burkina n?est pas sourd ni aveugle, il est l??il et l?oreille d?OBAMA au pays des hommes int?gres.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *