Boukari Ouédraogo, l’homme à la canette musicale

648 0

Boukari Ouédraogo allias Galian est un musicien hors du commun. Son instrument de musique,  une canette recyclée et trois brindilles de balai. Plus étonnant est la manière dont il manie son instrument.

En entendant la musique qu’il émet, on pourrait penser à un instrument élaboré. C’est pourtant une canette recyclée et des brindilles de balai qui lui servent à composer sa symphonie.

Sur le rythme de son instrument,  il chante en mooré, langue de son terroir. Ayant fait ses débuts  avec l’artiste Zoug-Nazagmda, ce fils du Yatenga exerce son art depuis plus de 20 ans et contribue  à la valorisation de la musique traditionnelle.

Dans le maquis « Sous les manguiers » de Boulmiougou à Ouagadougou, comme un rossignol, il se promène de table en table  pour chanter.

Cliquez sur l'image pour lire la vidéo
Cliquez sur l’image pour lire la vidéo

Des prestations qui ne sont pas toujours récompensées à juste titre. «Lorsque j’ai la chance,  c’est seulement quelques  uns qui me donnent 100 ou 200 F CFA. C’est rarement qu’on m’en donne plus »,  affirme-t-il.

Cette musique, il la pratique uniquement les weekends, car évidemment, ses “cachets” ne suffisent pas à nourrir sa famille.

Le reste de la semaine, Boukari se consacre donc à d’autres activités telles que la mécanique et la maçonnerie qui lui permettent de gagner son pain.

Stéphane S. Ouédraogo (Stagiaire)
Burkina24


Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 1 commentaire

  1. Voil? un exemple de vrai artiste. Une musique originale faite ? base de pas grand chose mais qui ?pate! malheureusement ce n’est pas le genre d’art qui nourrit son homme au Burkina!

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *