Révisions des constitutions en Afrique : Les Etats-Unis sont contre

773 53

La position des Etats-Unis sur les révisions des constitutions en vue de permettre à  des Chefs d’Etat de briguer des mandats présidentiels supplémentaires a été clarifiée : c’est non.

Cette position a été réaffirmée dans le cadre d’une conférence de presse donnée par la Vice-secrétaire américaine en charge de l’Afrique, Linda Thomas Greenfield, en prélude au sommet Etats-Unis – Afrique qui aura lieu les 5 et 6 août 2014.

« Nous avons découragé tous les dirigeants des pays où de tels amendements sont envisagés, notre position sur ce dossier est très claire », a-t-elle déclaré, selon les propos rapportés par RFI.

Cette position avait été affirmée par le Secrétaire d’Etat John Kerry en mai dernier lors d’une visite en République démocratique  du Congo. John Kerry y avait demandé au président congolais de renoncer à  réviser la Constitution pour se représenter à la prochaine élection présidentielle.

A ce sommet, des pays jugés « non accommodants » par le gouvernement américain, n’ont pas été invités. Il s’agit du Zimbabwe, du Soudan et de l’Erythrée.

Il n’y aura également pas de rencontre bilatérale  entre le président Obama et les Chefs d’Etat. Trois rencontres thématiques auront lieu et c’est à ce seul moment que Obama et la cinquantaine de présidents africains se rencontreront, a affirmé la Secrétaire d’Etat.



Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Article similaire

Il y a 53 commentaires

  1. Mr le pr?sident aime tant son peuple qu’il va pas le soumettre ? une ?preuve qu’il ne ma?trise pas l’issue. Attendez voir, il va surprendre tout le monde m?me le CDP.
    LE BURKINA SERA DIRIGE APRES 2015 SANS LUI.

  2. Guimbo est-il normal de r?viser la constitution ? plus de 50 milliards ? cause d’un seul individu ? qui, de surcroit, a fait 30 ans au pouvoir.
    Cette injustice ne passera pas. S’il y a des pays, pour nous aider ? le combattre, ils sont les bienvenus

  3. je ne sais pas pourquoi les gens veulent coute que coute que les grandes nations tranchent le d?bat interne pour les burkinab? comme si on a pas de texte qui r?giste notre culture d?mocratique. alors si les USA veulent pas de r?vision ca suffit pour les donn? raison pourquoi l’Africain aime se p?tire de la sorte. c’est ? ses m?me ?tats que l’union Africaine d?fendait de ne pas envahir l’IRAK ou encore la LIBY. ils ont fonc? t?te basse que ce passent ils actuellement dans ses ?tats envahis. les peuples ont ?t? massacr? et la paix n’est plus. donc c’est des faut probl?mes les d?clarations de ces pays.je pense qu’on doit s’entendre entre nous africains et cultiv? la d?mocratie en notre mani?re si non eux aussi ne sont pas tr?s moral envers les populations.

  4. LE DISCOURS DE MR L?AMBASSADEUR DES ETATS UNIS AU BURKINA LE 04 JUILLET PASSE EST CLAIRE, PRECIS ET LIMPIDE COMME L?EAU DE ROCHE ET SURTOUT PLEIN DE SENS. UN DISCOURS QUI DOIT DONNER A REFLECHIR A NOS CHERS GOUVERNANTS.

    D?AILLEURS SA NE REGARDE QUE TOI BLAISE! DE TOUTE Fa?on MODIFICATION OU PAS MODIFICATION APRES 2015 UNE AUTRE PERSONNE DIRIGERA CE PAYS PAS TOI!

    QUELLE DECADENCE INTELLECTUELLE!

  5. SA NE REGARDE QUE TOI BLAISE! DE TOUTE Fa?on MODIFICATION OU PAS MODIFICATION APRES 2015 UNE AUTRE PERSONNE DIRIGERA CE PAYS PAS TOI!

    QUELLE DECADENCE INTELLECTUELLE!

  6. Les USA sont contre les modifications des constitutions,et apr?s?est-ce que ce sont les constitutions elles-m?mes qui sont contre?Arr?tez de nous importuner avec ?a.

  7. la d?mocratie dont il question implique le respect des institutions de la r?publique.Dans cette logique notre constitution n’interdisant pas la modification ou la r?visabilit? de l’article 37,de ce point de vue c’est ?tre dans la l?galit? que de modifier et l’esprit de la d?mocratie se trouve respect?.Je ne vois m?me pas du tout de d?bat.En plus on les a pas consult? au moment de la r?daction de cette constitution,alors qu’ils se taisent maintenant.

  8. je pense qu’on ne peut pas tacitement dire de ne pas touch? aux constitutions. les usa eux m?me n’ont pas de vraix l?cons ? donn? si non leur reaction doit suivre l’esprit des constitutions qui sont diff?rentes. ex ,au burkina c’est r?visable et c’est d’ailleurs une vraie d?mocratie comme cela et pour peu qu’on suive les usa dans leur logique le danger peut etre encore pire car c’est un ?ttouffement ? la d?mocratie. donc c’est mieux de voir et lire les constitutions des pays avant de se ^prononc? si non les usa courent le risque de mettre du feu dans certains pays.

  9. Peuple Burkinab?, ne nous laissons pas tarauder par le CDP et le FEDAP/BC, car a l?heure actuelle, ils ne peuvent pas demander un referendum, ni tripatouiller l?article 37 qui a d?j? ?t? modifier deux fois, et la derni?re modification a ?t? faite ? cause du drame de Sapouy qui ?tait dans l?objectif d?apaiser la tension sociale, et que le pr?sident a promis de quitter le pouvoir apr?s les deux mandats comme la lettre et l?esprit de l?article 37 l?exige. La lettre et l?esprit de l?article 37 de notre constitution interdisent le pr?sident Blaise Compaor? de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs, le pr?sident doit respecter notre article de loi, et appliquer la s?curit? juridique. Nous n?avons pas besoin des Etats Unis pour dire un ?lu du peuple Burkinab? de respecter nos lois. Si le pr?sident Blaise Compaor? s?ent?te pour son referendum de farce, ou vouloir saisir le conseil constitutionnel qui est le miroir et le r?pondant de son pouvoir, un soul?vement populaire sera l?gitime, car le pr?sident veut passer outre les prescriptions de l?article 37. Le d?saveu du peuple peut m?me le contraindre de d?missionner. Mr. le pr?sident, sortez honorablement, comme nous disait Norbert Zongo avant son assassinat, ????comment fera le pr?sident Blaise Compaor? pour s?imposer aux intellectuels qui appr?hendent les dimensions de sa dictature et le drame qu?elle repr?sente pour notre peuple ? Une seule solution s?impose a lui : emprisonner, tuer, faire disparaitre. Il n?y a pas d?autre alternative, Mr. le pr?sident est bel et bien reparti pour la violence, qui fera bient?t de nouvelles veuves et de nouveaux orphelins.????? Mr. Blaise Compaor?, 16 millions d??mes vous ont choisi comme leur repr?sentant pour 10 ans, 16 millions d??mes vous dit de respecter l?article 37, et acceptez l?alternance pour l?avenir de nos enfants et l??mergence de notre pays que nous aimons tous. Ne laissez pas les Etats Unis et l?Europe vous insulter et insulter les femmes et les hommes du pays des hommes int?gres

  10. Peuple Burkinab?, ne nous laissons pas tarauder par le pr?sident Blaise Compaor? et son Fr?re Fran?ois, car a l?heure actuelle, ils ne peuvent pas demander un referendum, ni tripatouiller l?article 37 qui a d?j? ?t? modifier deux fois, et la derni?re modification a ?t? faite ? cause du drame de Sapouy qui ?tait dans l?objectif d?apaiser la tension sociale vu que le pr?sident avait le feu aux fesses et qui a promis de quitter le pouvoir apr?s les deux mandats comme la lettre et l?esprit de l?article 37 l?exige. La lettre et l?esprit de l?article 37 de notre constitution interdisent le pr?sident Blaise Compaor? de briguer 3 mandats pr?sidentiels cons?cutifs, le pr?sident doit respecter notre article de loi, et appliquer la s?curit? juridique. Nous n?avons pas besoin des Etats Unis pour dire un ?lu du peuple Burkinab? de respecter nos lois. Si le pr?sident Blaise Compaor? s?ent?te pour son referendum de farce, ou vouloir saisir le conseil constitutionnel qui est le miroir et le r?pondant de son pouvoir, un soul?vement populaire sera l?gitime, car le pr?sident veut passer outre les prescriptions de l?article 37. Le d?saveu du peuple peut m?me le contraindre de d?missionner. Mr. le pr?sident, sortez honorablement, comme nous disait Norbert Zongo avant son assassinat, ????comment fera le pr?sident Blaise Compaor? pour s?imposer aux intellectuels qui appr?hendent les dimensions de sa dictature et le drame qu?elle repr?sente pour notre peuple ? Une seule solution s?impose a lui : emprisonner, tuer, faire disparaitre. Il n?y a pas d?autre alternative, Mr. le pr?sident est bel et bien reparti pour la violence, qui fera bient?t de nouvelles veuves et de nouveaux orphelins.????? Mr. Blaise Compaor?, 16 millions d??mes vous ont choisi comme leur repr?sentant pour 10 ans, 16 millions d??mes vous dit de respecter l?article 37, et acceptez l?alternance pour l?avenir de nos enfants et l??mergence de notre pays que nous aimons tous. Ne laissez pas les Etats Unis et l?Europe vous insulter et insulter les femmes et les hommes du pays des hommes int?gres

  11. Un syllogisme dit : ? tout Homme est un animal mortel. Or, Blaise Compaor? est un homme. Donc Blaise Compaor? est un animal mortel ?. Questions : A quoi servirait un r?f?rendum national pour faire plaisir ? un animal mortel ?

  12. Merci Obama pour cette franchise. Non ? la modification de l’article 37. Non ? la pr?sidence ? vie de Blaise Compaor?. Non au referendum. Vive le changement. Vive l?alternance en 2015 au Burkina Faso.
    Un forcing du CDP, engendrera un forcing du peuple Burkinab? qui en a assez de cette gouvernance familiale.

  13. Qui,je pense que tu te trompe ?norm?ment ,ce n'est pas parce que les ?tasuniens ont trouv? que ?a les arrange qu'ils ont arr?tez de r?viser mais plut?t qu'ils trouv? une version qui fait leur affaire alors continue ton analyse

  14. mr nacoulma tu raisonne comme un ane qui braie ayez 1p la conscience pauvre idiot.bien sur les usa ont raison.on a besoin de conaitre ton pere ou ta mere pour te dire de les respecters.ya quoi de mal dans ca.la france c,est des magniganceurs jesper qu,il continue de recevoir de l,argent dans des djembes par nos idiots de chefs d,etats…..

  15. verite no1 du burkina24 j pens q tu es tro bete.dan la vie on doit se conseigner.si les USA on modifier bcp de fois leur constitution et aujourd’hui il la respecte c est parcequ’il ont vus les consequences.s ils nous conseil c est parcequ’il ne veulent pas qu’on tombe dans la meme ereur.et on devrait etre content car on les ratrapent en democratie.j vois que tu es capable de laisser ton ami a faire la mm ereur que tu as deja faite.

  16. Kil aillent se faire foutre, les americains. Si c? les discours ils peuvent. Kan il sagira d modifier la constitution, ils n feron rien si ce n? q d? sanctions ?conomiques, ce qui n fai rien o president dictateur mais a ns ,la povre population. Alors kils aillent se faire foutre par un ?ne.

  17. REFERENDUM AU FASO: Relation entre le non au referendum et le respect de le constitution.

    Au Burkina le d?bat devient de plus en plus houleux autour de la question de r?vision de l'article 37 .Ainsi on assiste ? un conflit entre le oui au referendum le non au referendum ;pour les premiers le Burkina Faso est une nation d?mocratique donc il faut consulter le peuple sur la question cependant les seconds parlent de respect de la constitution .
    De ce contraste nous pouvons nous demander si le referendum est r?ellement inscrit dans notre constitution ? si oui,alors pourquoi s'y opposer? Pour permettre aux uns et aux autres de porter une analyse objective sur la question, je vais tenter de dire ce que c'est qu'une constitution .
    La constitution c'est la loi supr?me ,la loi fondamentale .
    Elle peut se d?finir sous deux angles ;mat?riel et formel ,je donne la d?finition mat?rielle car celle pouvant apporter plus ? notre d?bat.La constitution est alors d?finit comme l'ensemble des r?gles juridiques dont l'objet se rapporte ? l'organisation ,aux conditions d'attribution et ? l'exercice du pouvoir politique dans un ?tat.
    Avec cette d?finition ,tout en consid?rant notre situation ,une question m?rite d??tre pos?e; et cette question est la suivant : Quand est ce qu'on parle de respect de la constitution ?
    Quand l'on sait que la notion de consultation populaire sur les questions litigieuses se trouve dans les lignes notre constitution .Pour moi le respect de la constitution veux alors dire faire usage des r?gles qui y sont inscrites pour r?guler la nation .Ainsi le OUI AU REFERENDUM se veut juridiquement fond?.Donc je propose aux NON AU REFERENDUM de se chercher une autre expression pour dire leur position car le terme RESPECT DE LA CONSTITUTION n'est pas appropri? .Je vous propose NON R?F?RENCE A LA CONSTITUTION .

  18. REFERENDUM AU FASO: Relation entre le non au referendum et le respect de le constitution.

    Au Burkina le d?bat devient de plus en plus houleux autour de la question de r?vision de l'article 37 .Ainsi on assiste ? un conflit entre le oui au referendum le non au referendum ;pour les premiers le Burkina Faso est une nation d?mocratique donc il faut consulter le peuple sur la question cependant les seconds parlent de respect de la constitution .
    De ce contraste nous pouvons nous demander si le referendum est r?ellement inscrit dans notre constitution ? si oui,alors pourquoi s'y opposer? Pour permettre aux uns et aux autres de porter une analyse objective sur la question, je vais tenter de dire ce que c'est qu'une constitution .
    La constitution c'est la loi supr?me ,la loi fondamentale .
    Elle peut se d?finir sous deux angles ;mat?riel et formel ,je donne la d?finition mat?rielle car celle pouvant apporter plus ? notre d?bat.La constitution est alors d?finit comme l'ensemble des r?gles juridiques dont l'objet se rapporte ? l'organisation ,aux conditions d'attribution et ? l'exercice du pouvoir politique dans un ?tat.
    Avec cette d?finition ,tout en consid?rant notre situation ,une question m?rite d??tre pos?e; et cette question est la suivant : Quand est ce qu'on parle de respect de la constitution ?
    Quand l'on sait que la notion de consultation populaire sur les questions litigieuses se trouve dans les lignes notre constitution .Pour moi le respect de la constitution veux alors dire faire usage des r?gles qui y sont inscrites pour r?guler la nation .Ainsi le OUI AU REFERENDUM se veut juridiquement fond?.Donc je propose aux NON AU REFERENDUM de se chercher une autre expression pour dire leur position car le terme RESPECT DE LA CONSTITUTION n'est pas appropri? .Je vous propose NON R?F?RENCE A LA CONSTITUTION .

  19. tr?s bonne initiative pour celui qu'on se disait d??tre africain mais qui ne d?fendait pas les causes de son continent d'origine.
    je f?licite Obama pour vouloir rencontrer ceux qui pensent qu'ils sont uniques dans le monde et leur dire leurs quatre v?rit?s.
    attendons la fin et les r?actions de nos dirigeants pour appr?cier la rencontre avec le pr?sident des usa

  20. Merci les USA, nous attendons les europeens, blaise Est entrain de tisser de nouvellez relations avec la russie. Dans tous les cas Il VA partir. Nous ne voulons plus de Lui.

  21. Certains chiens n’aboient que lorsqu’ils ont un os dans la bouche.C’est le cas de la France.Surement quand elle aura re?u de l’argent dans les guemb?s,elle manifestera son soutien.

  22. v?rit? no1 de burkina24 |

    Les USA pour arriver a leur constitutions actuelle l’on modifier plusieurs fois il y’a qu’a googl? et vous verrez . En plus les Etats Unis ne connaissent pas les constitutions des autres pays pour dire non ? une r?vision, si le peuple r?clame la modification on le ferra et c’est ce qui va ?tre fait Wait And See

  23. tres bien, je s8 tres conten, ah ba!! les dictateurs, non c’est non, une seule fois revisable et on s’en va!!!!!!!!!!!!!!!.!!!.!!.!!!!!!!.!!!!.!!!!.!!!!.!!!!!!!!.!!!!!!!.!!!!!!.!!!.!!!!.!!!!!.!!!!!!.!!!!!!!!.!!!..!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.!..!.!!!.!.!!!.!!!.!!!!!!!!.!!!!!!!.!!!!..!!!.!!.!!!!.!!!!!!.!.!!!.!!!.!.!!!.!!!!.!!!.!!!!

  24. Les USA pour arriver l? o? ils. Sont. Les africains style contre les homoxesuels es ce ?a emp?che les USA de les Admettres. La d?mocratie c’est la colonisation version 21?m si?cle. Les nations puissantes imposent leurs pens?s aux faibles nations ainsi va la vie.

  25. Les pays Africains ne sont pas des empires et en aucun cas doivent ?tre pr?sid?s ? vie. J’ai honte et a du mal ? comprendre ceux qui voient la fin d’un mandat pr?sidentiel comme un chaos pour une nation. Sinc?rement je pr?f?re mille fois ce chaos que cette pseudo-d?mocratie soi-disant d?mocratie qui est pire que la dictature.

  26. Vraiment cette clarification est la bienvenue.J’ai ecoute la position des USA sur la radio RFI ce matin 10 juillet 2014.La position des americain est tres claire.Il semble que celle ci sera confirmee lors du sommet Afrique/USA en Aout prochain.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *